Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Relance de l’apprentissage : le choix des jeunes

Le Conseil Régional a fait une de ses priorités la relance de l’apprentissage en Pays de la Loire. Certains pensent encore que le statut d’apprenti n’est pas la voie idéale pour réussir ces études alors que les résultats prouvent que l’apprentissage est le premier vecteur d’insertion professionnelle. Dylan de Montreuil Bellay, apprenti mécanicien au CFA « La Rousselière » nous retrace son parcours


Dyla apprenti mécanicien fier d'être apprenti


Pourquoi avoir choisi le CFA pour poursuivre tes études ?

Dylan : "En 5ème au collège Calypso à Montreuil Bellay, je sentais que les cours m’intéressaient moins. J’avais envie de choses concrètes, réelle et j’avais envie de bouger davantage. Nous avons donc cherché sur Internet des écoles proposant une formation qui puissent me convenir et qui associe des temps à l’école pour progresser encore et des périodes en entreprises pour faire des stages. Je suis arrivé en MFR en 4ème."

Comment avez-vous fait votre choix d’orientation ?

Dylan : "Quand je suis arrivé à la MFR, j’étais intéressé par la mécanique et j’ai pu au cours de mon année de 3ème réaliser plusieurs stages en mécanique automobile et dans le secteur agricole. J’ai choisi de poursuivre en automobile car mon maître de stage Monsieur Guyon au garage d’Orléans à Saumur m’a proposé de me garder en apprentissage."

Comment se passe l’alternance ?

Dylan : "Aujourd’hui je suis en 2de Bac Pro Maintenance des Véhicules Automobiles. Je passerai mon diplôme de CAP l’année prochaine. Je suis au CFA 1 semaine sur 3, le reste du temps je suis en entreprise, dans mon garage. L’alternance me permet de découvrir réellement le métier, le contact avec les clients. Le maître d’apprentissage m’aide aussi à faire mon travail scolaire plus technique et professionnel."

Comment vit-on au CFA ?

Dylan : "L’encadrement est présent dans l’établissement. Les formateurs nous donnent les réponses à nos questions. Le soir nous pouvons travailler ensemble et mettre en commun nos expériences sur nos pratiques en entreprises. Sans cette alternance et cet accompagnement par le CFA, je pense que je ne serais pas allé sur ce parcours de formation par alternance pour les 3 prochaines année. Je sais aujourd'hui que mon insertion professionnelle sera facilité par ce choix d'études."

CFA de la Maison Familale et Rurale "La Rousselière" à Montreuil-Bellay : http://www.cfa-mfr-montreuilbellay.fr/


Article du 10 octobre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI