Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur Champigny : Apport de raisins pour la Cuvée des 100 et dialogues sur l'année

Ils ont été près de 80 vignerons de l'AOC Saumur Champigny à apporter quelques kilos de vendange dans les chais de Langlois Château ce samedi matin 15 octobre pour élaborer leur cuvée commune "la cuvée des 100 vignerons". 80 pour cent ? Le nombre de vignerons évolue et le nom de la cuvée a été choisi pour la rondeur du chiffre. La rondeur ? Alors, comment sera ce millésime ?


Les raisins s'apportent en famille.


"La cuvée des 100 vignerons"... Un ovni dans le monde du vin. Les vignerons de l'AOC Saumur Champigny sont les seuls de France à partager quelques kilos de raisins pour réaliser une cuvée commune, témoin du millésime et ambassadrice de l'appellation qui est offerte notamment, pour les Grandes Tablées ou les Foulées du Saumur Champigny.

Un millésime typique de l'AOC

Et durant cette matinée rituelle durant laquelle les vignerons apportent leurs raisins chez Langlois-Château qui vinifie cette cuvée, c'est aussi l'occasion pour les vignerons d'échanger sur les conditions du millésime. Pour Didier Pasquier, vigneron à Chacé, "ce sera un millésime typique de l'appellation. La maturité est bonne. L'acidité est un peu faible. Les degrés ne sont pas trop élevées autour de 12.5". "J'ai quand même vu du 13.5%", tempère Christian Joseph. Et celui-ci de continuer : "il nous faudra faire attention lors de la vinification à la rondeur des tanins".

Un ouf de soulagement

Quant aux volumes, ils sont variables sur les parcelles. Laurent Daheuiller, vigneron à Varrains : "Cela dépend des parcelles. Sur certaines vignes qui ont gelé, on voit du 1 hecto hectares, pour le reste, c'est normal". Globalement, c'est un ouf de soulagement après une année très difficile. Patrick Vadé, président du syndicat de l'appellation Saumur Champigny : "C'est la fin d'une année difficile pour nous, l'année a mal débuté, les pluies de fin de printemps ont favorisé le mildiou et la sécheresse estivale a bloqué la maturité. Les averses de mi-septembre auront été salvatrices." Quant à la fin des vendanges, pour Laurent Daheuiller, "à la fin de la semaine, il y en aura beaucoup de fait. En ce qui me concerne, je pense que mercredi, j'irai acheté un bouquet de fleurs pour fêter ça".


Article du 15 octobre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI