Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Rosiers-sur-Loire : Les conseillers démissionnaires contre-attaquent

En septembre dernier, 6 élus des Rosiers-sur-Loire démissionnaient, dont 3 de la liste du maire élu, Denis Sauleau. Une des raisons invoquées : L'omnipotence du bureau étouffe l'exercice de la démocratie (notre article du 15/09/2016). Depuis, les 3 élus de la majorité ont été remplacés par les suivants sur la liste, mais pas les 3 de la minorité. Et le dernier bulletin municipal des Rosiers-sur-Loire (le consulter, page 4) a mis le feu aux poudres ! Voici leur communiqué, intitulé « Les Rosiérois ont droit à la vérité »...



« Les conseillers municipaux démissionnaires tiennent à rétablir la vérité quant aux raisons de leur départ du conseil. Réduire leurs motifs à deux points est une injure. Les lettres de démission en sont la preuve.

Les Rosiérois n’ont toujours eu qu’une seule information venant de la mairie au travers du bulletin municipal. Sachez que les trois conseillers de « l’opposition » ont présenté une requête dès la première séance du conseil, en demandant un encart dans ce bulletin afin de s’exprimer. Le premier adjoint a rejeté cette requête évoquant que la loi ne le prévoyait pas et que les habitants devaient n’avoir qu’une seule information émanant de la municipalité. Nous sommes abasourdis, bien sûr, par les regrets de Monsieur le Maire concernant la représentation des 39% de Rosiérois qui avaient voté pour la liste d’opposition. Ils ont été muselés immédiatement. Vous dites démocratie ? …Mensonge !

Les supposés motifs des démissions évoqués seraient :

- Notre opposition au rapprochement de Gennes-Les Rosiers et le schéma territorial… Encore un mensonge !

Comment le rédacteur en chef du bulletin municipal peut-il affirmer pareille ineptie alors que tous les votes se sont faits à bulletins secrets et que personne lors des conseils n’a révélé son choix ?... Chacun se fera son opinion.

Concernant la réforme territoriale : les votes ont effectivement évolué car des questions restaient en suspens concernant le contenu des pôles d’équilibres (compétences, gouvernance, fiscalité ainsi que le contenue des pôles). Mais il est à noter qu’un conseiller démissionnaire avait écrit dans le projet du programme de développement durable qu’un pôle d’équilibre entre Gennes et Les Rosiers était incontournable et nécessaire.

Nous lisons également dans ce bulletin : « les deux équipes municipales se sont rencontrées plusieurs fois ». Vrai, MAIS l’équipe se réduisait à deux personnes (le maire et son premier adjoint) et nous déplorions qu’aucune information concernant ces échanges ne fût évoquée en conseil. Transparence et collaboration au sein du conseil ?... Mensonge !

Le fonctionnement du conseil, du bureau et commissions :

Des exemples malheureusement illustrent ces dysfonctionnements.

« Les commissions ont un rôle consultatif. Les décisions finales se prennent en réunion de bureau des adjoints » dixit le président de la commission. Même quand les membres de la commission sont majoritaires sur un choix, c’est la décision du premier adjoint qui prévaut. Pourtant une conseillère de la majorité a bien essayé d’améliorer la démocratie au sein de cette instance en rencontrant à sept reprises le maire et son adjoint. On va faire un effort, ça va changer… Mensonge ! Rappelons-nous le précédent conseil n’a-t-il pas rencontré les mêmes écueils ?

Le musée des tapis qui s’est déroulé à la salle des ponts a suscité également ses travers.
Dans les diverses commissions (culture, finances, communication), cette exposition a recueilli des avis défavorables de la part de celles-ci.

Comment contourner les votes en conseil municipal ? Le bureau des adjoints fait de cette exposition un projet municipal et de fait la question passe en information au conseil… démocratique ? Au final, pour cette association d’Angers, un mois d’occupation pour seulement quatre week-ends payés.

Donc Rosiérois et associations, vous devez bénéficier de la salle des ponts gratuitement la semaine.

Nous lisons également : « Nous avons besoin d'une équipe d'élus qui échange, qui débat et surtout qui travaille dans la sérénité... ». Encore un mensonge ! Car toute opposition amène à éloigner les élus voire à ne plus informer sur les dossiers. Est-ce que la sérénité se traduit par ne rien dire et suivre les décisions d'une seule personne ?

Force est de constater que, lors du précédent mandat, des adjoints et une conseillère ont rencontré les mêmes problématiques et ont été amenés à démissionner de leurs fonctions.

Les jours se suivent et se ressemblent à la Mairie des Rosiers-sur-Loire... ».


Article du 17 octobre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :

17/10/2016 17:38:32 Commentaire de je vis a longué

pas surprenant qu il ne s entendent pas avec la com com loire longué avec un t elle dénis de la démocratie on incrimine le président de la com com mais faudrait mieux balayer devant sa porte. les génnois doivent ce poser des questions pour intégrer de t els dirigeants dans une commune nouvelle


17/10/2016 18:42:06 Commentaire de GUENIER GERARD

Il est vrai que sur le dernier bulletin municipal il aurait pu y avoir une liberté d'expression donnée aux élus démissionnaires. Meme si la démocratie n'est pas bien respectée, il faut bien reconnaître, même si on peut le regretter, que les décisions se prennent souvent en réunion d'adjoints, et cela à toujours existé. Mais aujourd'hui il faut se concentrer sur l’opportunité de se joindre à la commune de Gennes Val De Loire, et sur ce sujet nous devons tous être solidaire pour que ce projet aboutisse.


18/10/2016 10:36:05 Commentaire de habitant la CCLL

Il faudrait mettre les faits à plat. Je vais me procurer un bulletin municipal pour essayer de comprendre. A lire ses propos j'en déduis que les Rosiers prennent modèle sur la CCLL et malheureusement il y en a certainement d'autres communes où le simple conseiller n'a alors qu'un rôle de "potiche".


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI