Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Saumur : Les policiers expriment leur colère devant le commissariat

En soutien à leurs collègues attaqués aux cocktails Molotov à Viry-Châtillon (Essonne), le samedi 8 octobre dernier, les policiers de Saumur ont manifesté à la porte de leur commissariat, au Chemin Vert, ce jeudi 20 octobre 2016 en milieu de journée. Par l'intermédiaire d'un tract, Alliance, le syndicat majoritaire de la Police Nationale, « invite tous les collègues à poursuivre le service minimum »...



Alliance 49, qui précise avoir « écrit à la Préfète de Maine-et-Loire », explique dans son tract qu'elle « exige la mise en place immédiate d'un Grenelle de la Sécurité sur le département de Maine-et-Loire ». Ce « Grenelle » est composé de 7 priorités : recentrer le policier sur son cœur de métier, fournir des moyens matériels et des véhicules adaptés, mettre fin à l’impunité des délinquants, imposer le respect du policer par la hiérarchie, imposer le respect du policier par la justice, revoir les règles de la légitime défense, mais également réclamer et obtenir des effectifs.

Alliance réclame aussi le « cycle horaire »

Alliance 49 explique par la suite qu'elle « exige la mise en place du cycle horaire voulu par la majorité des collègues ». Et de poursuivre à travers ce tract : « Dans le contexte social tendu, avec une colère légitime et la prise en compte des RPS, nous demandons que soit mis en place le « vendredi fort » là où les collègues le veulent. Si nous n’avons pas les effectifs suffisants, ce n’est pas de notre faute – Dans ce cas, attendons les renforts promis en 2017 et alors nous pourrons envisager sereinement la mise en place du cycle voulu par la majorité des collègues sur Angers, Cholet et Saumur. Après tout, on attend déjà depuis 2003… l’Europe peut bien patienter encore un peu ! ».


Article du 21 octobre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :

21/10/2016 17:21:27 Commentaire de citoyenne

tout mon soutien aux policiers et gendarmes pour une amélioration de leur sécurité (meilleure sera la notre) et une reconnaissance de leur métier.


21/10/2016 17:55:42 Commentaire de Bernard BARADEL

Soutien sans restriction à toutes nos forces de sécurités (policiers, gendarmes, militaires, Douaniers), sans oublier ceux qui sacrifient bien souvent leur vie de famille aux bénéfice de la communauté (Pompiers, Personnels Hospitalier, Enseignants). Et secouons le cocotier à la majorité qui nous gouverne depuis plus de 40 ans.


21/10/2016 18:25:47 Commentaire de Fleur

Ce mouvement est né à la base sans syndicat. Je ne vois pas pourquoi ce syndicat s’emmêle maintenant et en fait une récupération. Valls et sa clique viennent à Pontourny demain samedi la police n'a qu'à descendre là-bas se faire entendre. Ce n'est pas le tout de scander "Citoyen avec nous" et de chanter la Marseillaise dans les rues de Paris et défiler sirènes hurlantes. mais peut être se rapprocher du Peuple en apportant entre autre soutien à l'association "Radicalement digne" qui sera sur place vers 13h avec de nombreuses autres personnes qui ne veulent plus que la France subventionne les racailles de demain, mais que l'on porte plus d'attention aux élèves de nos petites écoles qui ferment leurs portes, lycée et autres qui feront nos cadres et travailleurs de demain. Bon sang, il est temps de changer tout ça pour notre avenir et l'avenir de Notre Pays.


22/10/2016 07:34:56 Commentaire de MASCARADE

ces manifs sont pilotés par le FN et des groupuscules d'extrêmes droites nostalgiques de la milice d'autrefois. Pauvre France ! Leur porte parole, affilié au FN est un gardien de supermarché c'est quoi cette mascarade ?


22/10/2016 08:53:26 Commentaire de Considération et soutien

Il serait grand temps en effet de remettre les pendules à l'heure et de prendre en considération les revendications de toutes ces personnes qui font leur métier dans des conditions très difficiles et souvent au risque de leur vie. La peur "du gendarme" doit revenir sur le devant de la scène. Cela est vital pour notre société. Les lois doivent être appliquées sans état d'âme! Que les délinquants et criminels soient punis comme il se doit.


22/10/2016 09:23:14 Commentaire de Hinnerblesse

Pour avoir été pendant 34 années agent du ministère de l'intérieur et au service de tous les services de police tenue et civil, avoir eu des responsabilités syndicales, le constat depuis des décennies, quelque soit les gouvernements est tristement identique. Les effectifs de police et gendarmerie n'ont cessé de diminuer, le ratio population/effectif des forces de l'ordre n'a cessé d'être réduit. A plusieurs reprises et ce pendant des années, mes collègues policiers n'ont cessé de déplorer le laxisme de la justice. Ils arrêtent en flagrant déli des délinquants, ils n'ont pas fini leur rapport, que les délinquants sont déjà remis en liberté et les narguent sur la voie publique. Charge indues de la police nationale, manque d'effectifs, hiérarchie (des simples chefs jusqu'au plus haut niveau) plus intéressée pour assurer une carrière que d'être au service du public, budget en augmentation voté par le parlement et réduit aussitôt en catimini par le ministère sous la pression de Bercy. Pas de reconnaissance, obligation de résultats et pressions de toutes sortes pour satisfaire les statistiques de la hiérarchie. Risquer sa peau tous les jours pour défendre les intérêts de la population dans les conditions actuelles, qui ne sont pas nouvelles mais fortement dégradées, est un véritable sacerdoce pour les agents des forces de sécurité. Alors je suis de tout coeur avec vous, continuez, les responsables syndicaux autonomes de la police lorsqu'ils sont élus sont considérés au même titre que des chargés de mission du ministère de l'intérieur. J'ai connu des secrétaires nationaux de syndicats finir comme préfet, cela veut tout dire...


22/10/2016 09:30:20 Commentaire de Racaille

C'est fou ces changements, ces revirement..."racaille" mot tant dénigré quand il est utilisé par un Président en exercice....mais aussi sur les missions! Quid des militaires "soldats" et pas surveillants de rues! Des hommes et des femmes qui le plus souvent après avoir passé des mois en OPEX, prennent quelques jours avec leurs familles avant de se retrouver au "tapin" dans Paris...il ya la Police pour çà! Chacun son job!


22/10/2016 16:21:45 Commentaire de BOISSIN

Je respecte profondément les policiers et leur mouvement , j'espère simplement que ces derniers seront plus compréhensibles dans les futures manifestations à venir. Et qu ils y réfléchiront à deux fois avant de matraquer un gars qui manifeste contre sa perte d'emploi, ses droits à la retraite etc.....


22/10/2016 20:57:49 Commentaire de caminais

Certains représentants de la sécurité n'ont pas le droit de se syndiquer et de manifester...on ne compte plus le nombre de départs pour sentinelle, la vie de famille à réorganiser au quotidien, les enfants à rassurer, des épouses, conjointes qui se retrouvent seules pour tout gérer...et on nous répond quoi, "ne vous plaignez pas, vous avez des primes".... beaucoup de choses sont passées sous silence...le droit du travail devrait prévaloir pour tous !


30/10/2016 17:02:15 Commentaire de Julot

C'est quoi "notre" police saumuroise qui se plaint. Elle spleen sans raison. On ne la voit jamais à l'œuvre hormis pour piloter les convois exceptionnels de bateaux de luxe ! Jamais pendant les difficultés quotidiennes aux heures de pointe. Jamais pour contrôler les excès de vitesse pendant W-E, sur certains axes bagnolais. Où était elle quand ette dame retraitée ( plus 80 ans) s'est fait cambriolée en plein jour pendant sa courte absence au marché ? On ne voit pus ou presque, de patrouille; C'est vrament la grande vadrouille fantome!


31/10/2016 11:12:33 Commentaire de Bernard BARADEL

Dans les Hauts-quartiers les patrouilles de la Police Nationale passent en générale 2 fois par jour y compris le WK et jours féries, ceux que l'on ne voit jamais c'est la police municipale payés avec nos impôts locaux.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI