Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer pas loin de chez vous

Lu pour vous dans la presse régionale en bref. Ce qui n'était pas dans le kiosque mais peut vous intéresser. Revue de presse de la semaine.


Coup de coeur du jury de la CCI de Maine et Loire pour Vinovalley


Angers. La librairie Richer intéresse 4 repreneurs

Le tribunal de commerce d'Angers a prolongé la période d'observation de la librairie Richer qui avait été placée en redressement judiciaire début septembre. Les repreneurs ont jusqu'au 24 octobre pour se positionner.
Source : OUEST FRANCE, 20/10/2016

Pour entreprendre en toute sécurité

La Semaine de la création et reprise d'entreprise permet de faire découvrir différentes formes d'entrepreneuriat. La coopérative Coup de Pouce 49, par exemple, emploie depuis 10 ans des créateurs d'activité sous le régime du salariat. CDP49 héberge une centaine d'entrepreneurs, payés en fonction de leurs chiffres d'affaires, dont ils reversent 11 % à la coopérative. En retour, celle-ci assure leur comptabilité, facturation, suivi administratif et bancaire. Forte de son succès, la SCOP qui a multiplié son CA par quatre en 2008 (1,9 million d'euros en 2015) compte passer de 12 à 30 associés d'ici un an.
Source : COURRIER DE L'OUEST , 17/10/2016

Saint-Barthélémy-d'Anjou. Physidia réinvente la dialyse

Physidia a conçu une machine de dialyse à domicile. Michel Houdou, qui dirige cette jeune filiale du groupe OEM Development, à Saint-Barthélémy-d'Anjou, poursuit un double objectif : "améliorer le confort de vie des patients" et faire faire des économies au système de santé français. L'entreprise vient de lever 15 millions d'euros pour accélérer sa commercialisation en France, attaquer le marché européen et travailler sur l'obtention de la norme FDA pour s'exporter aux États-Unis. L'entreprise va bientôt ajouter 5 à 6 salariés à son effectif et n'exclut pas de s'agrandir.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 19/10/2016

Angers. Le Cinéville bouleverse le marché

Ouvert depuis un an, le Cinéville des Ponts-de-Cé a attiré 300 000 spectateurs. Avec des tarifs attractifs, le cinéma semble tirer son épingle du jeu grâce à des prix attractifs, sa proximité, le cadre, le confort, le stationnement gratuit. Son arrivée a répondu à une forte attente, notamment au sud d'Angers, supprimant logiquement des entrées au Gaumont Saint-Serge. Pour riposter et fidéliser, celui-ci va rénover douze salles d'ici la fin de l'année, installer 70 fauteuils duo et mettre en place une numérotation des salles.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 19/10/2016

Le " pape du numérique" revient à Angers

Après une première visite en 2015, Gary Shapiro, le patron du Consumer electronics show de Las Vegas, revient à Angers, le lundi 24 octobre, à la Cité de l'objet connecté, à la rencontre des start-up angevines et des acteurs du réseau Angers French Tech. Une plaque à son nom sera inaugurée dans le hall de la Wise Factory.
Source : OUEST FRANC, 20/10/2016


Angers. Une cellule psy pour les chefs d'entreprise

Le tribunal de commerce d'Angers va mettre en place une cellule de soutien psychologique aux chefs d'entreprise qui déposent leur bilan et craquent. Elle les dirigera vers l'association Apesa 49 (Aide psychologique aux entrepreneurs en souffrance aiguë) qui les incitera à rencontrer des psychologues, l'association prenant en charge les frais. Une réunion sera organisée, le jeudi 3 novembre, à l'intention des chefs d'entreprises, des partenaires et de ceux sensibilisés à ce problème, à 18 heures, à la Chambre de commerce et d'industrie 8, bd du roi René, à Angers.
Source : OUEST FRANCE, 21/10/2016

Cholet. Vincenot : " On ne s'interdit rien "

Régis Vincenot, le PDG d'Oreas, dévoile les futurs projets du complexe de l'Autre Usine : la création d'un restaurant au premier semestre 2017 qui offrira 150 à 200 couverts, un centre d'hébergement, d'ici 2018, avec une offre d'une cinquantaine de lits pour les séminaires, une salle de réception de 700 m² pouvant accueillir 350 places assises. L'Autre Usine emploie aujourd'hui 33 salariés. Six mois après l'ouverture, le bilan est très positif puisque le chiffre d'affaires est supérieur d'une fois et demie à ce qui était prévu.
Source : COURRIER DE L'OUEST , 21/10/2016


Article du 22 octobre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI