Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Les 39 réfugiés de Calais viennent chercher la tranquillité à Doué-la-Fontaine

L'évacuation de la jungle est lancée. Les 60 premiers bus sont partis ce lundi de Calais. Destination ? Chardonnay, Avrillé ou Doué-la-Fontaine (relire notre article). Dans la douceur humide, un peu après 21h, ils étaient 21 Afghans et 18 Soudanais âgés de 18 à 30 ans à terminer une nouvelle traversée vers l'AFPA de Doué la Fontaine, encapuchonnés, l'air un peu inquiet de ce qui allait se passer. Ce qu'ils recherchent, c'est la tranquillité.


Good luck répétait le sous-préfet


Vers 21h, le dispositif était en place. Le Sous-Préfet Jean-Yves Hazoumé, le maire Michel Pattée, 10 gendarmes, la Croix Rouge et le médecin généraliste Philippe Bouvet de Doué-la-Fontaine, le directeur du centre de l'AFPA, Jean-François Bioteau et l'équipe de l'association ASEA attendaient de pieds fermes. Le représentant de l'État répétait les consignes : "Si quelqu'un ne veut pas sortir, laissez le repartir avec le bus. Évitez de mettre les Afghans et les Soudanais dans les mêmes situations, leurs cultures sont différentes". C'est finalement dans le calme que les 39 volontaires au départ de ce lundi sont sortis du bus. Un seul bobo à signaler par les services de secours, une heure après l'arrivée : "Un Nurofen pour un mal de tête, c'est tout" nous a-t-on indiqués. Et quand aux chauffeurs du bus qui reprenaient vers 22h la direction du Pas de Calais, les commentaires ressemblaient à ceux de conducteurs de cars de tourisme : "Le voyage s'est déroulé dans le plus grand calme".

Rassurer

Quand on interroge les réfugiés, sur la raison pour laquelle ils se sont retrouvés à Calais, la réponse est commune : "Nous avons fui la guerre et le régime politique". Pourquoi la France et pas l'Angleterre ? Un seul nous a répondu qu'il voulait encore y aller. Pour la dizaine d'autres que nous avons interrogés, c'est le calme qui est recherché. L'idée est exprimée dans un anglais imparfait et appuyée par un geste de la main synonyme d’apaisement. Le Sous-Préfet Jean Yves Hazoumé, lui, a ensuite, voulu rassurer en prenant la parole en anglais devant les nouveaux arrivants. Pour ceux qui ne les comprendraient pas, ses propos étaient aussi traduits en arabe : "Bienvenue, vous êtes ici en France, le pays des Droits de l'Homme. Des médecins sont là pour vous soigner si vous avez des problèmes de santé. Vous avez des droits mais aussi des devoirs. Nous serons intransigeants. Une association est là pour vous aider à demander votre droit d'asile". Ce fut autour de Martine Beraut, directrice de pôle à l'ASEA (association pour la sauvegarde de l'enfance et de l'adolescence) d'expliquer le déroulé du séjour : "Vous allez vous installer dans les chambres, dîner, et dès demain, nos équipes seront présentes pour vous accompagner avant une réunion plus importante jeudi". Dans ce Centre d’Accueil et d’Orientation (CAO), les 39 jeunes hommes vont être pris en charge par trois éducateurs pour apprendre le français et établir les premières demandes administratives .Quand on interroge Michel Pattée, le maire de Doué-la-Fontaine sur la réaction de la population, celui-ci répond sur le ton de l'apaisement : "Il y a des interrogations forcément, mais il nous faut rester sereins, il n'y a aucune raison pour que cela se passe mal".

Le point de la préfecture sur l'accueil en Maine et Loire

Suite à l'arrivée de ces migrants, la préfecture de Maine et Loire via un communiqué ce mardi 25 octobre, fait le point : "Dans la soirée du lundi 24 octobre 2016, 119 migrants, exclusivement des hommes (94 soudanais et 25 afghans) ont été accueillis dans les 3 centres d'accueil et d'orientation (CAO) supplémentaires répartis dans l'ensemble du département, Angers, Segré et Doué-la-Fontaine.
Accueillir ces hommes fuyant les guerres et les persécutions, est avant tout un objectif humanitaire, celui de leur mise à l’abri. Cette mise à l'abri sera temporaire. Elle doit permettre aux acteurs associatifs d'aider les migrants à constituer, le cas échéant, un dossier de demande d'asile. Il sera procédé ensuite à leur réorientation dans le dispositif d'hébergement déjà existant, dédié aux demandes d'asile (Centres d'accueil de demandeurs d'asile – CADA).
Les 3 CAO supplémentaires du département sont gérés par les associations France terre d'Asile (CAO d'Angers), France Horizon (CAO de Segré) et Asea (CAO de Doué-la-Fontaine), partenaires de l’État qui en assure 100% du financement. Outre un accompagnement administratif, ces associations proposeront à ces personnes un soutien sanitaire et social.
Accueillir ces personnes qui se trouvaient en situation de grande précarité à Calais relève de la solidarité nationale. Comme d'autres territoires, notre département doit répondre à cet impératif.
"

L'arrivée en images des migrants à Doué la Fontaine


















Article du 25 octobre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


37 commentaires :

24/10/2016 23:52:08 Commentaire de Cultures différentes

"si quelqu'un ne veut pas sortir, laissez le repartir avec le bus. Evitez de mettre les Afghans et Soudanais dans les mêmes situations, leurs cultures sont différentes". Et notre culture, elle compte pour rien?


25/10/2016 00:06:08 Commentaire de Paul Briton

Il valait mieux prendre les premiers prêts à partir de la jungle et s'intégrer que les derniers.


25/10/2016 00:36:33 Commentaire de ADB

Je comprends très bien que des familles, surtout lorsqu'elles ont de jeunes enfants, cherchent à fuir les zones de guerre .........


25/10/2016 07:22:08 Commentaire de Martin

Bienvenue à nos amis réfugiés. Fier d'être français.


25/10/2016 07:25:58 Commentaire de citoyen

on nous parle toujours de la présence de familles ou de femmes: bizarre on ne voit le plus souvent que des hommes isolés


25/10/2016 08:06:57 Commentaire de choucrane

une question.Pourquoi le qatar trés riche ,plus proche et de meme culture que ces gens ne les accueillent pas et ne les finances pas ?


25/10/2016 08:12:02 Commentaire de Alain Merci

Bienvenue


25/10/2016 08:28:09 Commentaire de Melba

Soyez les bienvenus


25/10/2016 10:05:03 Commentaire de @ADB

Vous les voyez où les familles? Il n'y en a aucune. Et nous avons déjà accueilli près de 150 migrants à Saumur sans famille pour la plupart et d'autres qui vont arriver encore. Ce n'est pas fini. Et pendant qu'on démantèle Calais partiellement, d'autres arrivent par centaines via l'Italie. Il faut le savoir.


25/10/2016 10:08:43 Commentaire de La vérité

«Il faut dire la vérité, la plupart des migrants de la jungle de Calais ne sont pas des réfugiés» - Pour Xavier Saincol, (juriste) le gouvernement socialiste entérine son renoncement à faire appliquer les lois sur l'entrée, le séjour et l'asile alors qu'il s'agit en l'occurrence d'étrangers en situation irrégulière. FIGAROVOX/TRIBUNE


25/10/2016 10:19:25 Commentaire de ET SI...

Et si nous les accueillions à Mouliherne? Il y a sûrement des personnes là-bas prêtes à les recevoir. Non?


25/10/2016 11:03:23 Commentaire de c'est foutu

des instructions sont données pour que les autorités ferment les yeux sur leur futurs petits trafics,sur l'arrivée éventuelle de prostituées, (comme à Calais)car il ne faut pas" stigmatiser " ces pauvres gens.Les pro-migrants qui affichent les pancartes: "la France multiculturelle & métissée,tu l'aime ou tu la quitte"(sic) iront ils jusqu'à leur offrir leur femme,leur fille et petite fille comme chez les inuits?


25/10/2016 11:25:28 Commentaire de 2017

Et le migrant qui sert des mains ,ces pour remercier les copains de lui avoir donné leur dessert ou il se presente deja aux elections?


25/10/2016 12:16:08 Commentaire de BOISSIN

Bienvenue à nos amis réfugiés. Bravo aux collectivités qui les accueille. Notre pays sait faire preuve d'humanité et c'est bien.


25/10/2016 14:10:56 Commentaire de @2017

C est juste le sous prefet de saumur. Quel mépris !


25/10/2016 16:16:24 Commentaire de BOISSIN

@ c'est foutu , avec ce type de commentaire fascisant le FN a de beaux jours à venir....J'ai honte pour vous. Et comment le "modérateur" peut laisser ce type de commentaires , la liberté d'expression n'a sans doute pas de limite au Kiosque.


25/10/2016 16:31:54 Commentaire de @BOISSIN

Ce ne sont pas des réfugies! Ce sont des étrangers en situation irrégulière, des Soudanais et des Afghans seulement. Ouvrez les yeux!


25/10/2016 17:45:37 Commentaire de Anubis11

Petites précisions : au Soudan, au Darfour plus exactement, il y a actuellement un génocide et une famine qui déciment la population. En Afghanistan, c'est la guerre et les Thalibans. En Syrie, et dans bien d'autres pays, les extrémistes religieux massacrent des populations qui vivaient leur vie tranquille et qui s'approprient les puits pour les affaiblir. Savez-vous que bien des conflits au Proche Orient sont la cause des actions néocolonialistes de la France et de ses alliés ? savez-vous qu'à force de ne rien faire contre le réchauffement climatique, on engendre des guerres dans ses pays pour l'accès à l'eau ? Mais bon sang, quand allez-vous ouvrir les yeux ? des réfugiés climatiques (on peut y mettre les Syriens) on va en avoir de plus en plus, tant que nos politiciens ne feront rien pour que ça aille mieux là bas aussi. Alors messieurs-dames, que vous soyez fachos ou que vous vous disiez de gauche, réfléchissez bien dans quelques mois pour qui vous allez voter... car ce n'est pas en prônant la haine ou en faisant les bisounours qu'on va y arriver....


25/10/2016 17:56:28 Commentaire de Bernard

Le début de l'invasion est en marche, et les biens pensants approuve; attendez dans 1 ou 2 ans vous aurez compris que vous vous êtes fait enfumer, et qu'ils sont pour des années à notre charge sans emplois. Alors quant le temps sera venus et qu'il faudra éponger les 2100 milliards de dette du pays et que les prêteurs exigeront leur dû que vos retraites et salaires (comme en Grèce, Portugal, Espagne) baisseront il sera beaucoup trop tard pour venir pleurer vous n'aurez que ce que vous méritez.


25/10/2016 18:15:41 Commentaire de Dudul

Le phénomène auquel nous assistons dans le Calaisis signe l'échec de l'État de droit dans la République française. Ce sont de jeunes célibataires pour la plupart. Ils ont laissé leur pays qui pouvait avoir besoin d'eux, soit pour son développement économique et social, soit pour combattre la tyrannie En organisant leur dispersion dans les régions, le gouvernement socialiste entérine son renoncement à faire appliquer les lois sur l'entrée, le séjour et l'asile. En procédant de la sorte, l'État aggrave le chaos et la confusion ambiante.


25/10/2016 18:52:01 Commentaire de Oups !

Que la "tranquillité" soit réciproque : en clair que ces personnes ne soient pas à l'origine de troubles... à la population en place. Qui va se charger de leur apprendre les convenances, la politesse, notre mode de vie ?


25/10/2016 19:30:49 Commentaire de pauvre france

c'est plus compliqué que cela:certes la mondialisation nécessite le grand remplacement:elle est orchestrée par Bruxelles que "dirige" Merkel qui est principalement préoccupée par la forte baisse de la natalité dans son pays, par l'Arabie Saoudite et le Qatar qui "gèrent" nos banlieues en échange de gros contrats puis par la Turquie qui nous fait tous chanter pour rentrer dans l'Europe (chantage à la fermeture des robinets d'arrivée de migrants) L'islamisation tranquille est en marche!


25/10/2016 19:35:49 Commentaire de @ o uops

"Qui va se charger de leur apprendre les convenances, la politesse, notre mode de vie ?" Il y a des bénévoles qui s'investissent pour ça. Vous devriez vous y intéresser.


25/10/2016 19:50:24 Commentaire de Certes ils n'ont pas bonne presse...

"Les noirs et les arabes y viennent foutre la merde partout chez nous." Certes des précédents malheureux ont quelque peu aiguisé la ruralité de certains, dans l'expression de leur convivialité... Mais il ne faut pas perdre de vu que quand c'est la guerre: "y faut se tirer ou t'es mort." Le concept est peut-être étranger à la population du Maine et Loire, mais quand on parle de l'exode vers la zone "Nono" (Non Occupée) en 1940 avec des gens originaire du Nord de la Loire... Force est de constater que: ben oui, nous aussi on a été des migrants... Peut être moins coloriés, mais on devrait savoir ce que c'est que d'être dans la merde parce que c'est la guerre au pays...Non? Hé ben non: la bonne vielle peur de l'étranger qui va venir bouffer mon steak et coucher avec ma fille refait surface... Bien évidemment il y a de la récupération politicarde derrière tout ça, mais faut quand même pas exagérer en Août il y avait env. 9000 personne dans le bidonville de Calais, et on va me dire que dans un pays où ont est 64 Millions d'habitants ça pose problème? Faites le calcul, cela représente 0,01 %... C'est sûr qu'avoir 0,01% de moins à la fin du mois ça compte un max .... : Sur un SMIC à 1 466,62 € brut, ça nous fait du 14 Centimes par personne.... Vous me direz: y'en a qui on beaucoup moins que le SMIC. C'est vrai, et même si ça nous ramènerait l'addition à 25 centimes par clampin ça serait un problème pour qui? Et quand bien même ça couterait 10 € à chacun, (le tiers d'un BIB de rosé....) Là faut arrêter de déconner.... Il s'entend bien sûr que cela a une cohérence dans un pays qui se donne des moyens de contrôle judiciaire pour suivre clairement ce qui se déroule chez lui. (Suivez mon regard...)


25/10/2016 19:54:23 Commentaire de La rédaction

La question de la limite se pose toujours en démocratie. Les modérateurs suivent la loi en la matière, sans censure dans la mesure où la règle est respectée. Libre à vous de répondre et contre argumenter factuellement. Les extrêmes ont toujours profité des boulevards des facile à penser. Nous avons demandé à notre éditorialiste Choupauvert de reprendre les contre-vérités dans son édito ce WE.


25/10/2016 21:19:46 Commentaire de @Certes ils n'ont...

Effectivement, nous aussi on a été des migrants comme par exemple le général de Gaulle à Londres. Mais c'était pour mieux organiser la résistance. Et j'en profite pour saluer tous les résistants qui se sont battus pour notre liberté. C'est compréhensible de fuir les zones de combat mais c'est encore plus courageux de résister. Aidons-les dans ce sens. Et que fait l'ONU?


25/10/2016 21:56:23 Commentaire de Serpico

CHOUPAUVERT ! en ce cas je vais l'aider ...Ces pauvres migrants (snif) ....pour les insérer et avoir des papiers vont pouvoir travailler dans les agricultures qui manques cruellement de main d'œuvre (mais pas d'aide Européenne) car nos bénéficiaires du RSA ne se bougent pas, malgré les piètres relances, de Pôle Emploi car pauvre d'eux ,fonctionnaires ils n'y peuvent pas grand chose envers ce tas de fainéants de masse, ils ne sont pas assez nombreux dans leurs bureaux et pis avec des noms de familles difficile à comprendre mieux vaut s'occuper à d'autres choses....(comme prendre le p'tit café)....et faire chier les bon noms Français venant de se faire licencier à ce qu'ils se doivent de trouver Formations ou autres par leurs propres moyen ou faire preuve de recherche afin de puvoir bénéficier toujours de leurs droits...bref, enfin ! pour Pôle Emploi, la relève et la reconnaissance de leurs utilités est enfin assuré et enfin sauvé de leurs laxisme par cette manne de bras qu'ils devront en toute simplicité s'occuper en laissant les fous rien devenu trop difficile dans leurs dossiers continuer à dormir le matin en ne se préoccupant via la reconnaissance de l'état que de ces nouveaux demandeurs d'emploi et sûr prochains futur RSA...qui bientôt , viendront gonfler les demandes ....et vogue vos impôts citoyens..!


26/10/2016 05:57:16 Commentaire de Virginie

Quel déferlement de haine et de contre-vérités ! Les agents de Pôle emploi ne sont pas fonctionnaires, mais ont un contrat de travail de droit privé... Les agriculteurs du Maine et Loire embauchent des salariés français et des salariés étrangers c'est leur choix... La plupart des bénéficiaires du RSA recherchent un emploi, sauf ceux qui ont de graves problèmes de santé ! En effet, difficile de vivre avec 500 euros par mois...


26/10/2016 07:16:22 Commentaire de Alors...

Si vous avez bien lu, on sépare déjà les Afghans et les Soudanais car ils n'ont pas la même culture. Ce qui veut déjà dire qu'entre eux ils se rejettent. Et vous croyez qu'ils vont s'adapter à notre culture? Ce n'est pas gagné. // Cette nuit dans la "jungle" de Calais ils ont mis le feu avec 30 départs de feu et en faisant exploser des bouteilles de gaz. /Courage aux pompiers qui encore une fois sont mis en danger volontairement. / Et il a été spécifié que c'était dans leur culture de tout brûler avant de partir. Et bien, si c'est cela leur culture, on peut s'attendre à tout. Vont-ils brûler également les centres et les appartements qui leur sont alloués gracieusement?


26/10/2016 07:34:40 Commentaire de !!!!!!!!!

@2017.meme en periode de crise l'humour resiste tu sais!!!


26/10/2016 09:13:33 Commentaire de alexandrine

Bonjour à tous les lecteurs. Moi mon seul souci est de savoir combien de famille française vont être expulsées de leur logement avant la trêve hivernale et se retrouver à la rue et qui pour la majorité travaille mais se trouve en grande difficulté!!! Alors avant d'aider les migrants pour juste se donner bonne conscience AIDONS NOS COMPATRIOTES à qui on répète tous les jours, il n'y a plus d'argent ou bien il va falloir se serrer la ceinture. Les gens qui bossent durs s'essouffle et que leur donnent on à eux ? RIEN à si travaille encore plus pour payer plus !


26/10/2016 11:10:56 Commentaire de La rédaction

STOP aux commentaires sur les migrants pour le moment. La démocratie a des limites, et là, on en train de les dépasser. Le Kiosque n'est pas un déversoir de haine. Pour mémoire, paroles ou écrits qui stigmatisent, humilient ou attisent le racisme sont répréhensibles. Sur le sujet, les commentaires n'appellent pas aux échanges mais sont des invectives.


26/10/2016 12:44:35 Commentaire de marc

bravo au kiosque pour le derniers commentaire


26/10/2016 13:55:11 Commentaire de BOISSIN

Enfin , la rédaction prend ses responsabilités. La liberté d\'expression : OUI , mais les propos racistes , haineux , fascisants : NON. Encore , bravo à la rédéaction


26/10/2016 14:02:41 Commentaire de 0oups !

Vous agitez l'argument de la démocratie... Il s'agit simplement de la liberté d'expression ! Et puis la démocratie s'exerce par les urnes!


26/10/2016 15:59:49 Commentaire de Bernard

La rédaction vire à la censure socialo-comuniste des années noires des pays de l'est, eux ont réussi à sans débarrasser la France non, bravo pour votre conception de la liberté d’expression à sans unique. Je suis pour le respect de l'avis de tous, en évitant les termes haineux, mais quant un dénommé Alain Merci parle dégorger les migrants le modérateur laisse passer. Alors je le répète sans haine je suis contre ces envahisseurs qu'ils retournent dans leurs pays d'origines la France à rien n'a leurs offrir puisqu'elle est incapable de s’occuper des ces mal logés, de ces pauvres, des ces sans emplois. Arrêtez les leçons de morale.


26/10/2016 19:44:16 Commentaire de bernadette fourré-jousselin "dite mémé"

merci à la rédaction, inutile de rajouter à la misère, si chacun de nous, faisions l'effort de nourrir une journée à sa table un réfugié, c'est si peu, et nous ferions une bonne action, pensez à ce que cela doit être , de se retrouver loin de chez soi et " malvenu ", dans le danger, comment ferions nous pour échapper à la mort. Donc un peu de coeurMerci à tous les bénévoles, quant à moi je suis prête à recevoir pour 2 repas une journée par semaine une de ces personnes.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI