Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



3 novembre : Spectacle jubilatoire et percutant sur le pouvoir des images médiatiques à Thouars

Le jeudi 3 novembre au théâtre de Thouars, le Collectif L'Avantage du doute propose avec le spectacle "Le bruit court que nous ne sommes plus en direct" une dénonciation humoristique et très sérieuse de plusieurs formes possibles de manipulation médiatique. Un théâtre instantané, direct, burlesque, proche de la vie et des spectateurs.


un journal en direct. Photo P Volot


Cinq journalistes se sont réunis afin de créer une chaîne d'informations entièrement indépendante au nom volontairement désuet : "Ethique TV".
Mais l'indépendance à un prix. Etant les seuls actionnaires, refusant la publicité et menant une ligne éditoriale écartant toute forme de compromission avec le divertissement ou le sensationnalisme, Ethique TV coule financièrement. les journalistes finissent par remettre en question leurs principes et par accepter ce que leur impose leur mécène principal : les services d'une jeune consultante...
une fable sur l'indépendance et les compromis que l'on est prêt à faire pour élargir son audience.
Une dénonciation humoristique et très sérieuse de plusieurs formes de manipulation médiatique, en interrogeant les dérives de l'information sensationnelle, l'invention des légendes urbaines, la puissance des images sur notre imaginaire.

Infos pratiques : Jeudi 3 novembre à 20h30 au Théâtre de Thouars - Tarifs : 14 €/10 € / 6 € - infos et réservations au 05.49.66.39.32. ou reservations@theatre-thouars.com


Article du 28 octobre 2016 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI