Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer pas loin de chez vous

Lu pour vous dans la presse régionale en bref. Ce qui n'était pas dans le kiosque mais peut vous intéresser. Revue de presse de la semaine.



Le SCO sur Canal

La Ligue de Football a dévoilé le choix des diffuseurs de la 15e journée de Ligue 1. Le déplacement d'Angers SCO au Parc des Princes a été retenu par Canal Plus pour être la grande affiche, le mercredi 30 novembre à 21 heures.
Source : angers.villactu.fr 04/11/2016

Des défaillances d'entreprises en baisse

Le tribunal de commerce d'Angers a comptabilisé 433 procédures collectives depuis le début de l'année contre 533 l'an dernier à la même période, soit une baisse de 18,8%.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 04/11/2016

Le Longeron. Le coup de griffe de Mulliez

L'entreprise Mulliez-Flory du Longeron, spécialisée dans le vêtement professionnel, a perdu un marché d'un million d'euros, son client ayant préféré le supposé " made in France " de son concurrent direct. Jacques Gindre, PDG du groupe veut jouer la transparence sur le sujet du made in France. Il indique que " le made in France ne représente que l'assemblage, c'est-à-dire 20% du produit fini ". Or, Mulliez conçoit 80% de ses produits en France mais assure la confection et l'assemblage en Tunisie et en Asie, ce qui représente 20% du produit. Officiellement, il ne fait donc pas du made in France car l'assemblage n'est pas fait en France. Le groupe réalise un chiffre d'affaires de 65 millions d'euros, emploie 270 salariés en France et est propriétaire de quatre unités de fabrication en Tunisie (450 salariés).
Source : COURRIER DE L'OUEST, 04/11/2016

Cointreau s'aggrandit

Le groupe Rémy Cointreau négocie pour l’acquisition de la distillerie du Domaine des Hautes Glaces dans les Alpes. Le rachat pourra être acté dès la fin de l'année. Le fonds de dotation Angers Mécénat fêtera ses quatre ans, fin 2016. 21 projets solidaires à destination des publics défavorisés ont été soutenus par l'organisme qui a injecté 460 000 euros. Le Switch Up Challenge s'installe à Angers, les 5 et 6 novembre, à la bibliothèque universitaire Saint-Serge. Etudiants et jeunes entrepreneurs pourront exposer leurs projets utilisant les nouvelles technologies pour répondre aux enjeux de société. L'Essca appelle les jeunes porteurs de projets à participer au Digiprize, jusqu'au 31 décembre. 15 projets seront récompensés lors de la soirée de remise des prix, le 21 février 2017.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 29/10/2016

Angers. Dans la peau d'un entrepreneur

Le réseau Etincelle, constitué de dirigeants volontaires, aident les jeunes sortis du système scolaire sans diplôme, à s'insérer dans le monde du travail. Il s'est implanté dans la région en 2015 et depuis un an et demi, sept sessions de formation se sont déroulées à Nantes, Angers et Cholet pour accompagner plus de 80 jeunes. Etincelle est financé à 20% par les agglomérations des villes concernées et à 80% par des mécènes privés comme la Fondation Strego, Restoria, le Lions Club ou Angers Mécénat. Une cinquantaine de dirigeants se sont engagés en Pays de Loire via du financement, l'accueil d'une formation ou l'organisation d'une visite.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 02/11/2016

Une autre façon de concevoir l'économie

Près de 140 manifestations sont organisées en Pays de la Loire en novembre, mois de l'économie sociale et solidaire. Le rendez-vous s'adresse aux citoyens, entrepreneurs, salariés, tous ceux qui s'intéressent aux projets économiques intégrant la valeur ajoutée démocratique, humaine et environnementale. En Pays de la Loire, l'économie solidaire concerne 108 700 salariés au sein de 15 190 établissements privés. www.cress-pdl.org
Source : OUEST FRANCE , 03/11/2016

Angers. Ils transmettent leur expérience

Douze anciens cadres, en recherche d'emploi, mettent leurs compétences et leurs expériences au service des entreprises. Soutenus par Pôle Emploi et Aldev, ces mi-coachs, mi-consultants ont embrassé le nouveau métier de tuteur-externe, qu'ils sont les premiers à exercer en Pays de la Loire. Ils aident les entreprises à améliorer leurs performances en posant un diagnostic, en préconisant des solutions, et en accompagnant le dirigeant dans ses réalisations. Les tuteurs espèrent démarcher suffisamment de clients dans les mois à venir, pour être pleinement occupés, et créer leur propre société.
Source : COURRIER DE L'OUEST , 03/11/2016


Article du 05 novembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI