Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Cueillette des champignons en Saumurois : Une année très pauvre

Débutée à la mi-septembre, la cueillette des champignons s'est achevée à la fin du mois d'octobre. Une année 2016 particulièrement courte, qui ne restera pas dans les annales (loin de là), notamment à cause de la sécheresse. « Le champignon ne pousse pas sans eau » explique la spécialiste saumuroise Catherine Poudret, qui travaille au Musée du Champignon. En espérant une année 2017 plus faste...



La saison est déjà terminée... et « elle a été très courte ! » regrette Catherine Poudret. En général, « 2016 n'a pas été une bonne année pour la cueillette des champignons, notamment à cause de la météo. L'arrière-saison d'octobre a été belle, certes, mais nous avons manqué cruellement d'eau. Difficile de trouver des champignons sans humidité. Le seul point positif est que nous avons eu de la diversité en termes de variété. Mais en ce qui concerne la quantité, la saison a été vraiment pauvre... ».

Après la sécheresse d'octobre, le froid ?

Le manque d'humidité a laissé place au froid... Ce qui n'est pas une bonne nouvelle pour Catherine Poudret (photo ci-contre) : « Désormais, nous redoutons les premières gelées. Dès qu'il commence à faire froid, comme c'est le cas en ce début de mois de novembre, les sols vont être trop frais pour le développement du mycélium (ndlr : partie végétative des champignons) ». Néanmoins, y a-t-il eu des coins propices à la cueillette cette année ? « Très peu ! Il fallait choisir des bois proches de passages de ruisseaux où des zones humides... Dans des bois exposés au sud, il y avait vraiment peu de chance de trouver des champignons ». Bref, une année 2016 noire pour les cueilleurs de champignons.

La chanterelle en tube n'a pas pu se développer

En ce mois de novembre 2016, est-il encore possible de trouver des champignons ? « L'espèce la plus tardive à pousser est la chanterelle en tube (ndlr : photo ci-contre). Mais de là à en cueillir, c'est très compromis ! Elle n'a effectivement pas eu le temps de se développer... Si vous allez à la cueillette de la chanterelle en tube, il y a de grandes chances qu'il s'agisse seulement d'une balade » plaisante-t-elle. « Le champignon ne pousse pas sans eau... Il ne reste donc plus qu'à espérer une année 2017 plus humide ! » positive Catherine Poudret, qui travaille dans ce milieu depuis près de 20 années.


Article du 07 novembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI