Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


L'Abbaye Royale de Fontevraud : bientôt une cité européenne de la femme ?

Le nouvel homme fort de Fontevraud, Antoine Godbert, arrivé il y a un mois en remplacement de David Martin (notre article du 20/09/2016) a dévoilé ce mardi 8 novembre quelques une des grandes lignes de la feuille de route que lui a donnée Bruno Retailleau, Président de la Région. Devenir un haut lieu monachiste européen mais aussi un « chantre » de la femme, sans pour autant faire table rase de ce qui a été fait.


L. Garnier, A. Godbert et R. Catin désormais aux rènes


L'Abbaye de Fontevraud a été au cœur de la campagne des dernières élections régionales en mars 2015. Bruno Retailleau, nouveau Président LR du conseil régional avait affirmé durant la campagne qu'il portait "un projet original pour Fontevraud, avec un rayonnement mondial". Si l'on n'en sait toujours guère plus aujourd'hui, une chose est avérée. Avec le choix d'un européen convaincu au poste de nouveau directeur, Antoine Godbert (notre article du 20/09/2016), en remplacement de David Martin, si le rayonnement ne sera peut-être pas mondial, à n'en pas douter, il sera européen. Et celui-ci de profiter des festivités commémorant des 900 ans de la mort de Robert d'Arbrissel, fondateur de l'Abbaye (relire notre article), de rajouter. "Et les femmes de pouvoir seront mises à l'honneur." Et à l'occasion de cette première sortie publique depuis son arrivée le 1er octobre dernier, il a tenu à casser certains a priori quant à sa désignation à ce poste, relatant 4 points forts : "Certes je suis issu de le méritocratie la plus classique (1), mais je suis aussi un européen convaincu, un ardent défenseur des relations entre le public et le privé, un amoureux de la beauté et enfin, sans être un défenseur acharné de la parité, je prône le fait que les femmes puissent avoir plus de responsabilités et autant diriger que les hommes. Ici à Fontevraud, tout y est réuni." Bref, on l'aura bien compris : au centre de la mission que lui a confiée de très vendéen Président de Région, faire de Fontevraud un haut lieu culturel monachiste européen mais aussi féminin. "Mais ce ne sera pas un tabula rasa (NDLR en français dans le texte « table rase »)", affirme Antoine Godbert. "Je ne ferai pas cela d'un coup de baguette magique, même si j'aime bien Harry Potter !" Vidéo 1'29




"Revenir à la source dynamique qui se nourrit de ce qui a fait son histoire et sa richesse"

Et Laurence Garnier, Vice-Présidente de la Région, de le réaffirmer : "L'Abbaye c'est le joyau architectural emblématique de notre région. Et on est aujourd'hui face à la question de savoir ce qui se passe ici et quels sont les enjeux en matière de politique patrimoniale." Et d'expliquer : "De fait, il y a deux enjeux : l'ancrage dans un territoire et le rappel en permanence de l'histoire des lieux et de celles des hommes, le patrimoine étant un outil de développement des territoires ; Et puis il y a toute la dimension de la transmission, à la source de toute dynamique culturelle digne de ce nom. Il n'y a pas de création sans transmission, car toute création est d'abord mémoire. Bref l'Abbaye ne transmet qu'elle-même mais porte aussi des messages plus larges autour de points forts : l'histoire de la chrétienté et du monachisme au Moyen-Age, l'histoire des liens entre la France et l'Angleterre et plus largement l'Europe, sujet éminemment d'actualité, mais aussi l'histoire des femmes, abbesses et femmes de pouvoir et enfin l'histoire de l'organisation de la cité autour de la Cité idéale, c'est-à-dire l'engagement politique dans le fonctionnement entre les hommes. Tels sont tous les enjeux du site, sans oublier la synergie avec les territoires environnants, à la croisée des chemins et des régions. Il s'agit de permettre au site de déborder de lui-même et en même temps de revenir à la source dynamique qui se nourrit de ce qui a fait son histoire et sa richesse, bref ne pas être que dans la création ni non plus que dans une optique patrimoniale, mais être dans un va-et-vient permanent."

"Ne pas aller plus vite que la musique"

Et si l'élue régionale ne souhaite pas en dire plus, elle avance cela étant que la mission d'Antoine Godbert sera bien de construire un projet pour l'Abbaye, projet qui sera dévoilé à l'été 2017, « parce qu'il ne faut pas aller plus vite que la musique ». Vidéo 1'14



"Un travail colossal déjà réalisé"

Régine Catin, Maire de Fontevraud, conseillère régionale de la nouvelle majorité et qui fut déjà vice-Présidente du Conseil d'Administration du CCO (Centre Culturel de l'Ouest) sous l'ère Auxiette, reconnaît qu'"il y a eu un travail colossal de logistique effectué durant ces 10 dernières années, avec une programmation culturelle qui a accompagné cette évolution. Nous sommes maintenant dans une nouvelle phase au cours de laquelle l'Abbaye va pouvoir rayonner dans toute sa splendeur." Vidéo 2'09



Alors Fontevraud Cité idéale et bientôt Cité Européenne et Cité de la Femme ? Peut-être que le Président Retailleau en dévoilera un peu plus lors de son allocution à Fontevraud ce samedi 12 novembre, à l'occasion de la cérémonie anniversaire des 900 ans de la mort de Robert d'Arbrissel (allocution à 17h, avant le concert du Macadam ensemble dans le réfectoire). Les programme des 12 et 13 novembre à l'Abbaye, deux jours en accès libre et gratuit en cliquant ici.


(1) Antoine Godgbert a un CV long comme le bras : Ancien élève de l'ENA (Ecole Nationale d'Administration) et de l'ENS (Ecole Nationale Supérieure) Fontenay-Saint-Cloud, il est agrégé de géographie. Titulaire d'un master spécialisé de l'ESCP Europe (Grande école de commerce), il a été enseignant-chercheur en géopolitique. En 2001-2002, il est en poste au Secrétariat national de la Défense et de la Sécurité Nationale (SGDN). En 2002-2005, il intègre la Direction Générale de l'Administration et de la Fonction Publique (DGAFP). Il intègre ensuite le secteur privé : Après avoir été directeur délégué d'Anthenor Public Affairs, il devient en 2007 Managing Director chez AGMA Consulting, cabinet de conseil en relations institutionnelles. En 2008, il rejoint en tant que conseiller, l'équipe du secrétaire d'Etat chargé du Développement de la Région Capitale (Paris). Une fonction qu'il occupe jusqu'à sa nomination comme conseiller diplomatique du Ministre de l'Education Nationale. Enfin de 2010 à 2015, il dirige l'agence "Erasmus + France". Il est aussi élu UDI à la ville de Tours depuis 2014.


Article du 09 novembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :

10/11/2016 17:36:24 Commentaire de Alcofribas le Ligérien

Ah! Fugace mémoire traitresse ! Aucune mention du nom de Xavier Kawa-Topor dans les interventions de MMmes; A.Godbert, L.Garnier et R.Catin qui pourtant trempait le biscuit dans le pétillant avec les précédents directeur et Président régional. Il est vrai que ce fut seulement un artiste, un médiateur créatif et un animateur empathique et discret; efficace et partageur de créations et de beauté. Le C.V. du nouveau dirigeant n\'a rien de rassurant pour le monde des \"curieux-cultureux\" , adhérents de Fontevraud passeurs ou bénévoles depuis plusieurs années. Un mille-feuilles compulsif de grandes écoles suivi d\'un parcours en zigzags opportunistes alternant haute fonction publique pour se faire un carnet d\'adresses et cabinets privés pour s\'en servir, le tout complété avec un zeste d\'idéologie managériale ne constitue pas à priori un bréviaire porteur de créativité intelligente. Alors plan de carrière ou instabilité chronique? Sans oublier une élection-parachutage en Touraine qui ressemble à un tremplin pour un futur plus politique. Oui donc, nous Tourangevins du 37 & du 49 , habitants de la Vienne ou des Deux Sèvres on est dans l\'expectative; Fontevraud deviendra-t-elle une annexe dorée de Center Parcs ou un nouveau monastère centre de la pensée vendéenne. Une abbaye de 1000ans qui vient d\'être délaissée donc maintenant inoccupée et à vendre il y en a une à Bourgueil !! Allez , Antoine, étonnez nous ! Mais qui a bien pu écrire: \"La crainte et la servitude pervertissent la nature humaine\" Alcobfribas.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI