Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



#Starthit c’est 4 projets sur 3 jours non-stop au Salon du Cheval d'Angers !

A l'occasion de la toute première édition du Salon du Cheval d'Angers qui se tient ces 11, 12 et 13 novembre au Parc Expo d'Angers (relire notre article), le START’HIT, éménation des HIT, Horses International Talks (relire notre article), un événement communautaire qui favorise l’émergence et l’accompagnement de projets innovants. Présentation des 4 projets.


JC Dupuy présente les HIT


Les 4 porteurs de projets étaient au Salon du Cheval d’Angers, avec en tête, un pitch à délivrer au public. Avant la présentation des projets, Jean-Christophe Dupuy, directeur du Comité Equestre de Saumur, a présenté le concours START’HIT et le pitch des HIT, Horse Innovation Talks, mettant en exergue le fait que l’innovation est au coeur de chaque geste qui se font avec les équidés, et que le progrès se niche dans chaque acte quotidien. (vidéo des pitches à revoir sur la page facebook des HITSAUMUR).
Les porteurs de projets se sont donnés la parole, à tour de rôle, devant un auditoire assoiffé de connaître enfin ce qui allait leur être proposé. Ils nous ont délivré ce qui leur tenait à coeur, ce qui est né de leur expérience, de leurs questionnements, mais aussi de leurs tripes.

Horsely : Améliorer le quotidien d'un centre équestre

Benjamin Jeanjean, son chapeau et son rire communicatif ont ouvert le bal. Il gère aujourd’hui déjà deux entreprises, une agence de communication digitale et une start-up LA TRONCHE BOX. Il est parti d’un constat : une amie gère un centre équestre, elle passe beaucoup de temps sur le terrain et peu au bureau, pas par manque de temps mais parce qu’elle est passionnée et qu’elle ne peut faire autrement. Plutôt que de renseigner ses fichiers et dossiers le soir en rentrant, pourquoi ne pas avoir la possibilité de faire tout cela en temps réel, depuis un smartphone. A ce jour, seuls des logiciels existent, mais aucune solution web n’est développée. Le projet, le marché, et la demande sont là. Le nom du concept aussi est trouvé : HORSELY. Benjamin était à la recherche avant tout de personnes équitantes, qui amèneraient des idées pour améliorer le quotidien d’un centre équestre afin d’agrémenter le concept. Les idées fusent et le concept peut aller encore loin, et être développer en direction du client du centre équestre et plus seulement du gérant… tout cela nous sera exposé dimanche après-midi, lors des pitches finaux à 14H30 !

Valkery : Toutes les prestations rêvées à cheval

Margot Copin & Katell Jezequel, deux angevines pleine de peps nous ont présenté leur projet de Carte Cadeau de services sportif, qu’elles étudient depuis plus d’un an. Le projet VALKERY, une première en France, est une pure innovation de service, et non technologique. « Avec cette carte cadeau, on offre de l’expérience et non du matériel . Toutes les prestations dont vous pouvez rêver à cheval ». Aujourd’hui, elles recherchaient des personnes qui pourraient rêver avec elles des prestations nouvelles à proposer dans cette carte cadeau, qui balaierait tous les domaines (courses, équitation traditionnelle, dressage, CSO, complet…)
Premièrement, la Smartbox, la Wonderbox par exemples sont des produits qui fonctionnent en France, le marché est mature. La carte cadeau en France c’est 15 à 20% de croissance depuis 45 ans. Deuxièmement, l’équitation est un sport de passion, c’est donc une porte ouverte sur des clients friands de ce genre de produits. Troisièmement, c’était une réelle demande de la part des professionnels du service, qui souhaitaient entrer dans la bulle internet, via un nouveau moyen de commercialiser leurs produits. Preuve à l’appui que cette carte trouvera ses clients de part et d’autre : les filles ont déjà commencé un catalogue, déjà 80 prestataires inscrits. Environ 96% de réponses positives au démarchage !

Horse Protect : toute la protection pour le travail de la vigne

Simon Millier, le pas assuré, est monté sur l’estrade pour représenter son équipe, et leur projet Horse Protect. Un concept : des équipements de protection pour chevaux lors du travail de la vigne. Un constat une fois encore : de plus en plus de viticulteurs reviennent à la traction animale. C’est à la mode, c’est éco responsable, ça limite les traitements des sols, etc. Une seule chose est nécessaire une fois par an pour les viticulteurs, le traitement des vignes. L’utilisation du cheval est impossible dans ce travail-là, potentiellement dangereux et nocif pour les animaux. Pour le moment seuls les hommes sont protégés, aucun équipement n’est prévu pour les chevaux. Le projet est donc de créer un équipement pour le cheval afin que le viticulteur puisse utiliser le cheval tout l’année et qu’il n’ait pas à ressortir le tracteur à un moment donné pour le traitement de la vigne. L’équipe des garçons y croit car : c’est innovant, c’est éco responsable et ça n’existe pas. Ils ont un profil plus agricole qu’équestre, axé viticulture et étaient à la recherche d’équipier doués en nouvelles technologies, et équitants.

Dadavroum : un blabla car pour chevaux

Florent Moussu, co-fondateur de Dadavroum, et papa de ses deux filles souhaitent venues l’accompagner, souhaitent booster le projet, dont la plateforme a ouvert le 10 octobre dernier. Le constat a été fait qu’en France, 2 millions de cavaliers sont référencés pour 700 000 licenciés, représentant le 3ème sport au niveau national. 100 000 véhicules de transport de chevaux sont immatriculés en France. On a donc1 véhicule pour 20 cavaliers. Dans le mouvement de l’économie collaborative et circulaire, le projet souhaite mettre en contact des cavaliers équipés et des cavaliers non équipés, encadrés par un contrat, afin qu’ils puissent trouver des solutions à leurs demandes.
Ils sont aujourd’hui dans la phase de développement et de croissance de la start-up. Il s’agirait de jouer sur le marketing, et d’atteindre le seuil de rentabilité qui est de 500 locations par mois, et de commencer à penser à l’internationalisation du concept comme a pu le faire Ouicar par exemple.
La famille Moussu était donc à la recherche de personnes douées dans les domaines de la communication, du juridique international, et surtout de personnes motivées pour accompagner le projet.

Les prix à remporter :
- Le Crédit Agricole Anjou Maine offre 3000€ au meilleur porteur de projet.
- L’Agence de développement du Grand Saumurois offre un accompagnement « coaching » pour une durée de 6 mois maximum
- Angers Technopole offre 3 demi-journées d’accompagnement
- Un stand au Salon du cheval d’Angers 2017

Salon du Cheval d'Angers : Vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13 novembre, Parc Expo d'Angers. Entrée : Adulte 12 €, enfant – 12 ans 8 €, gratuit pour les – de 6 ans. Billetterie à l'entrée du salon ou en ligne
Spectacle Eqi Noroc les vendredi 11 et samedi 12 novembre à 20h30 à l'Amphitéa – Tarifs : Adultes 35 et 28 €, enfants de – 16 ans 30 et 24 € - Billetterie au salon ou en ligne
Tout le programme, les infos pratiques sur http://www.salon-cheval-angers.com/


Article du 12 novembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :

13/11/2016 19:54:15 Commentaire de Gerard Lambert

Angers ville et capitale du cheval !!! bien sur !!! et Saumur la dedans il est quoi ???


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI