Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Election de Trump aux USA : « La politique n’est pas affaire de hasard » pour le maire de Longué

Suite à l'élection du Républicain Donald Trump à la présidence de Etats-Unis, nombre de voix se sont élevées en France et en Saumurois. C'est au tour de Frédéric Mortier, le Maire de Longué-Jumelles et Président de la Com Com Loire Longué, de prendre la parole. Pour lui « une chose est heureuse dans tout cela : c’est bien le peuple qui grâce à son vote, cette arme pacifique qu’il a entre ses mains, peut finalement trouver le bon chemin. » Son communiqué.
Par ailleurs, vous pouvez retrouver la position des soutiens aux candidats à la primaire de la droite et du centre qui ont pris position sur ce sujet dans le débat que nous avons organisé ici.



"Depuis quelques jours et avec l’arrivée de Donald Trump à la tête des Etats-Unis, que n’entend-on pas de gémissements, d’invectives et autres commentaires nauséabonds liés à cette élection. Ni les principaux médias français, ni les principaux hommes politiques de notre pays, tous ces oligarques contemporains d’une société de connivence installée dans le confort intellectuel et moral que donnent l’argent et le pouvoir, ne semblent avoir bien compris là où nous en sommes aujourd’hui.
Jean-Marie Le Pen au deuxième tour de la présidentielle française en 2002, le référendum français sur la constitution européenne en 2005, le Brexit en Angleterre il y a peu, auraient pourtant dû les appeler tous au sursaut. Au lieu de cela, les classes dirigeantes ne veulent pas entendre les sentiments et les ressentiments des dirigés, promettant pourtant à chaque fois que l’on ne les y reprendrait plus, que l’Europe doit changer, que la mondialisation n’est effectivement plus supportable, bref qu’ils ont compris !
Aujourd’hui, la vraie question est de savoir si l’élection de Donald Trump ouvrira les yeux des gouvernants, de leurs soutiens et de tous les profiteurs de la mondialisation heureuse sur les souffrances, les craintes, les colères et cette révolte qui monte des gouvernés, sans que l’on sache bien jusqu’où elle ira.
Aurons-nous enfin dans ce monde, dans cette Europe et d’abord dans cette France qui est encore la nôtre, le courage de la lucidité ? Saurons-nous tirer les conséquences de ce que viennent de nous dire soixante millions d’électeurs américains ? Encore une fois, au vu de certaines réactions depuis quelques jours, nous pouvons fortement en douter.
Personne ne sait ce que sera demain la façon de gouverner de Donald Trump. Une chose est sûre, il appliquera et le principe de réalité et celui de la négociation, ce que nous savions encore faire en France il y a une trentaine d’années.
Face à lui, Hillary Clinton dont on nous a rabâché depuis des mois dans les médias soit disant bien informés et bien pensant qu’elle était la meilleure, a perdu cette élection parce qu’elle avait derrière elle Wall Street, les plus grandes entreprises internationales du pays, tout Hollywood, la finance et l’irréalité du quotidien qui la caractérise elle et son petit monde. Que les prochains candidats à la présidentielle française prennent le soin de s’en souvenir ! On ne traite pas le peuple de « ploucs », de « petits blancs » ou de « pitoyables » tous ceux qui tentent tant bien que mal de s’adapter à ce monde qui change si vite, encore moins lorsque l’on appartient au système.
Il ne sera bientôt plus possible à nos vieux partis politiques de s’exonérer à bon compte de la responsabilité qu’ils portent dans le déclin et la décadence de nos pays. Une chose est heureuse dans tout cela : c’est bien le peuple qui grâce à son vote, cette arme pacifique qu’il a entre ses mains, peut finalement trouver le bon chemin.
« En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi » disait Franklin Roosevelt !"


Article du 14 novembre 2016 I Catégorie : Politique

 


10 commentaires :

14/11/2016 10:43:22 Commentaire de Superdeg

Où y va ? Il nous prend pour des oies on n'est pas "DIRIGE" mais administré et l'élu est au service des citoyens...Pouvoir quand tu nous fait perdre la tête et le sens du service!


14/11/2016 11:43:12 Commentaire de pauvre france

pour qui se prend t'on pour se mêler des affaires des autres pays,pas gênés de jouer les redresseurs de tort alors qu'on oublie de balayer devant sa porte;quelle prétention!! vous verrez que bientôt les voix des électeurs qui votent "mal" seront nulles; il est vrai que la mère des cons est toujours enceinte.


14/11/2016 17:44:44 Commentaire de GERARD GUENIER

Il faut toujours qu'il la ramène. IL faut que l'on parle de lui.


14/11/2016 20:58:10 Commentaire de Airpur49

C'était la minute de Monsieur Cyclopede


14/11/2016 21:11:59 Commentaire de kilu

Mr Mortier aime qu on parle de lui, car il n y a pas de semaine et souvent plusieurs fois dans la semaine où il ne soit en photo sur le courrier de l ouest. Il doit être très ami avec le correspondant de ce journal sur Longue'.


14/11/2016 22:04:40 Commentaire de Fleur

Pas sympa les com..... Je ne suis pas le "chemin de croix" de M. Mortier, mais je trouve que la réflexion est bonne et le petit Français qui n'est pas d'accord avec sa théorie n'est peut être pas en accord avec lui-même e l'avenir de la France... Maintenant la citation évoquée du regretté F. D. Roosevelt peu être à double tranchant et là, l'avenir nous le dira, bien que j'estime que cette élection soit une victoire du PEUPLE au détriment des médias et toute la propagande qui aura été faite sur Clinton. Maintenant attendons. Et pour se faire je me tenterais bien sur une autre citation du non moins regretté J. F. Kennedy: " “A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes.” Mais n'est-ce pas le but de nos zélites???


15/11/2016 23:42:38 Commentaire de brugiere

Passionnante élection qui vient après le Brexit, Bilders, La Ligue du Nord italienne, les Autrichiens et même le nouveau Parti en Allemagne. ... cela devrait nous faire réfléchir en France. mais non, au contraire on voit la gauche et les autres de la Primaire, en un mot: l'UMPS se couvrir de cendres, hurler geindre, et l'apatride plus ou moins grec: Soros rassembler des fonds pour contrer Trump. Toujours cette gauche moralisatrice, détenant la vérité, ne parlant que de démocratie mais toujours prête à s'opposer aux libertés élémentaires, nier le choix des urnes... y compris par la violence. La gauche, c'est bien Valls devant Onfray je préfère avoir tort avec la gauche que raison avec la droite.Quand comprendra t elle, cette gauche irréelle et hors sol, qu'elle représente tous les échecs et ne se maintient que par les bourrages d'urnes, les mensonges et les guerres... quand ce n'est pas la guillotine, les noyades de Nantes, les villages réduits en cendres ( les Lucs sur boulogne) Pol Pot , Staline et tous les autres.. Nous découvrons que l'Amérique va mal avec 20 000 milliards de Dette, que tout le monde s'attend à une vraie crise. nous découvrons que l'immigration depuis 1967 ouvre les portes à un monde de migrants économiques, au moment où il y a 40 millions de chômeurs;que la croissance stagne à 1,4 % PIB, ( 4% sous Bush), que les Américains en ont marre d'être en guerre partout, que le revenu moyen n'a pas progressé depuis 20 ans, que la mondialisation ferme les entreprises les unes après les autres. C'est une nouvelle lutte des classes qui se met en marche: celle des richissimes souvent apatrides ( et toujours démocrates) et se moquant du pays, de ses frontières contre la Middle class et les classes inférieures attachées à leurs racines. parmi les chômeurs, de nombreux militaires, car les démocrates sont comme nos socialistes, antimilitaristes. Pour les Hillary, un militaire est "un salaud". on dirait du sartre. Vers quelle guerre, la super corrompue allait elle nous entrainer? On avait vu, en France le vrai visage de la gauche en 2002 avec ses millions de sbires criant leur haine des urnes. Nous vivons le même spectacle avec Trump.


16/11/2016 22:09:57 Commentaire de Jean-Louis D.

Monsieur Mortier a raison de donner son avis, c'est un élu local qui s'investit, et on attend de lui de savoir ses idées, ses positions. Au moins, il essaye de faire vivre le débat d'idée, et apporte toujours du fond dans ses propos. Bravo à lui, pour son courage. Et, c'est logique de le voir souvent dans le journal, il est maire et également président d'une com-com. C'est un homme qui s'investit pour la cité, normal que la presse communique.


19/11/2016 08:12:37 Commentaire de pierre gregoire

Monsieur Mortier Comment peut on cautionner ce triste individu... Se targuer d être un représentant du peuple qui gagne des millions de dollars et qui ne paye pas d'impôt,qui considéré les femmes comme du "bétail" qui dresse les communautés les unes contre les autres, qui au 21 ème siècle embarque dans son équipe des gens qui nient l'évolution. Il pratiquera à vos dires le principe de la réalité et de la négociation...ou vous etes bien naif ce que je doute ou vous appelez de vos vœux des lendemains qui me paraissent effroyables pour nos enfants Quand aux élites qui nous gouvernent et qui en veulent de plus en plus je vous engage a entamer une réflexion personnelle...


19/11/2016 08:40:46 Commentaire de pierre gregoire

MR Brugiere vous me rappelez les discours de la droite nationaliste francaise d'avant guerre: plutôt Hitler que le front populaire


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI