Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Devenir des bureaux de poste et avenir des écoles...Les syndicats reçus en mairie de Saumur

L’Union Locale Force Ouvrière de Saumur a été reçue ce mercredi 15 novembre par les élus M. Marchand, maire de Saumur, M. Néron, maire de Bagneux et M. Cardet, adjoint à l’éducation. Au centre des discussions, la fermeture des bureaux de poste de Bagneux et St Hilaire St Florent mais aussi l'avenir des écoles publiques. Compte-rendu de cette rencontre par les représentants syndicaux.



Alors que le bureau de poste du centre ville de Saumur va réouvrir demain après travaux, tout premier sujet abordé par les représentants syndicaux, l’avenir des bureaux de poste de Bagneux et de St Hilaire St Florent suite aux menaces de fermeture. "Opposés à ces fermetures, M. Marchand et M. Néron nous ont informé avoir rencontré la direction postale, qui s’est engagée à ne rien modifier avant un bilan qui devrait avoir lieu d’ici 12 à 18 mois."
Les représentants ont quant à eux indiqué, qu'ils "s'opposeront à toute suppression de service dans ces bureaux, entraînant la diminution de la fréquentation, qui alors permettrait à la direction postale de tenter de justifier la fermeture de ces bureaux." Et de rajouter : "Nous avons réaffirmé que nous voulions le maintien de tous les services dans les bureaux de poste et qu’aucune fermeture ne devait avoir lieu." Quoiqu'il en soit, "l’Union Locale Force Ouvrière de Saumur n’attendra pas l’échéance du bilan annoncé et elle entend continuer à prendre toutes ses responsabilités..."

Ecoles publiques : problèmes des locaux et inscriptions

Il a également été question de l’avenir des écoles publiques de Saumur, tant sur la question des locaux que sur celle des inscriptions. "Jean-Michel Marchand nous a indiqué ne pas être opposé à faire des travaux dans les écoles qui nécessiteraient des ouvertures de classe à condition que l'Education nationale crée les postes des enseignants."
Par ailleurs, le Maire a souligné "avoir réalisé les travaux nécessaires pour l’école Millocheau suite à une ouverture de classe et qu’il était prêt à le refaire pour d’autres écoles." Sur l’avenir même des écoles publiques, le Maire "a réaffirmé poursuivre les restructurations et la rénovation ; comme au Chemin Vert, après les écoles des Hautes-Vignes, de Jean de la Fontaine, du Clos Coutard et du Dolmen."
Concernant les écoles du centre-ville, le Maire a dit "réfléchir à une restructuration dans la perspective de la création d’une nouvelle école sans pouvoir financer ce projet avant la fin de son mandat. D’ici là, il s’engage à tout mettre en œuvre pour garantir l’accueil dans les meilleures conditions de tous les élèves en centre ville."
A l'issue de la rencontre, les représentants syndicaux de la dire : "Nous veillerons à ce que les engagements pris soient respectés et nous prendrons le cas échéant, toutes les initiatives nécessaires pour garantir le bon fonctionnement des écoles publiques de Saumur."


Article du 15 novembre 2016 I Catégorie : Politique

 


6 commentaires :

15/11/2016 18:38:00 Commentaire de saumurois

bonsoir, c'est bien beau une belle école, des belles classes, mais si la matière grise qui enseigne n'est pas à la hauteur et surtout n'arrive pas à tenir sa classe, ça ne sert à rien!!! tous dans le privée.......


15/11/2016 18:51:02 Commentaire de ZORRO

Ils se prennent pour Zorro les mecs, pas dur le contre pouvoir quand on a a faire a des démocrates. Ils verront quand ils auront a faire au régime autoritaire qu'ils contribuent a promouvoir par leur dénigrement systématique. ça sera pas la même chanson.


16/11/2016 08:09:39 Commentaire de un Hussard démocrate

AH! L'HORREUR ! Ça y est la guerre scolaire est rallumée. Ça sent le souffre diabolique des extrémistes de la société priée ! Quand on s'en prend de cette façon à "la matière grise qui enseigne" , c'est que ça vole très bas ! Les professeurs des Écoles formés dans et pour le Public, sont à la hauteur. Ils subissent le mépris de ces commentateurs qui , eux, n'ont pas hélas l'esprit à la hauteur de ce qui est enseigné. Il esy exact qu') Saumur, les municipalités successives, laissent (dé)périr l'École Publique : 8 groupes scolaires volatilisés en 20 ans ! Au profit de qui ? Par pression médiatique et politique : on remue le bâton de la Peur; celui de la haine du "p'tit Nouveau" surtout s'il porte un nom étranger; celui de la Morale qui ne peut qu'avoir cours que dans le Privé ! Et pourtant il n'y a pas que des Anges : alcool et drogue et fornifications n'ont heureusement ps de frontières. À quand le Mur de la ségrégation scolaire ? La mise au placard ou carrément le camp de Redressement à l'égard des enseignants du Public ? Le "commentaire de saumurois "est absolument inique et écœurant.


16/11/2016 11:42:34 Commentaire de saumurois

cher HUSSARD, à la pensée parfaite, soit vous ne relisez pas ce que vous écrivez (si vous êtes enseignant, on voit le niveau de ce que j’avançais dans mon commentaire, pas à la hauteur, soit il vous manque des touches sur le clavier!!! comme dans le publique, vous n'avez plus les moyens d'avoir du bon matériel ......(rires !!), à bon entendeur....


16/11/2016 14:21:08 Commentaire de Archibald49

cher saumurois, effectivement Hussard semble voir des soucis avec son clavier il lui manque des touches; mais vous relisez-vous aussi ou alors vous avez des touches en trop puisqu'il me semble que quand on écrit "le privé" on ne met pas de "e" à privé. sans doute avez-vous eu à l'école privée (avec un e) un ou une enseignante non qualifié (sans e) qui a omis de vous parler de l'accord masculin/féminin. votre discours prouve que la proportion d'imbéciles doit être la même dans le privé (sans e)que dans le public.


16/11/2016 14:37:03 Commentaire de Hussard

Tous dans le privée" écrivez-vous, au féminin : manque un mot ou vous confondez le et la: la théorie du genre! Un matin (gris) vous vous réveillerez en bottes ou rangers, casqué pour faire régner l'ordre à l'entrée des Écoles Publiques. Quelle sera "belle" la France à ce moment !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI