Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Le centre de déradicalisation de Pontourny n'attire pas les pensionnaires

Depuis le 19 septembre, 6 pensionnaires vivent dans le premier centre de "réinsertion et de citoyenneté" de France, qui a ouvert ses portes à Beaumont en Véron. Et alors que l'établissement , toujours en phase expérimentale est prévu pour accueillir 30 personnes, selon les sources de France info, le nouveau média d'info continu, les volontaires ne se pressent pas aux portes.



Le centre de déradicalisation de Pontourny situé à Beaumont-en-Véron, officiellement appelé"centre de réinsertion et de citoyenneté", est le tout premier en France. Objectif : Sortir en dix mois des jeunes volontaires de l'emprise de la radicalisation islamiste. Ainsi, le 19 septembre dernier il accueillait ses 6 premiers pensionnaires, 3 jeunes femmes et 3 jeunes hommes, âgés de 18 à 30 ans. Ils y suivent des cours de religion, de philosophie, d'éducation aux médias, mais également de sport. Encadrés par une trentaine de personnes, ils bénéficient aussi d'un accompagnement médical, social et psychologique.

Recrutement difficile

Prévu pour accueillir une trentaine de pensionnaires, la difficulté aujourd'hui c'est le recrutement de ces volontaires. Dans une déclaration à Franceinfo ce jour, une association qui lutte contre la radicalisation islamiste déplore : "La préfecture nous a sollicités, mais nous n'avons personne à leur présenter". Et l'un des psychanalystes encadrants du centre de rajouter :"Lors de l'inauguration, on a parlé de déradicalisation, ça a fait fuir un certain nombre de candidats car c'est extrêmement péjoratif. Il y a une longueur de circuit qui fait que le centre ne fait pas le plein. Il faut que les préfets fassent leur boulot." Toujours selon les informations recueillies par Franceinfo, les autorités quant à elles paraissent afficher leur sérénité face à ce retard, préférant, disent-elles, "prendre le temps de bien sélectionner les candidats afin de travailler en amont sur leur adhésion au projet." Ces autorités insistent aussi sur le fait que "le centre n'est pas l'alpha et l'oméga de la déradicalisation." Depuis mai, en France, les associations sont passées du suivi de 1 600 personnes et 800 familles à celui de 2 300 personnes et 1 000 familles.

Lire l'article complet sur le site de francetvinfo en cliquant ici


Article du 16 novembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :

16/11/2016 18:07:56 Commentaire de contribuable

et bien, autant de personnes mobilisés pour seulement 6 personnes à rééduquer!!!!, quel gouffre financier une fois de plus, merci aux gouvernement!!!!!, ne cherchez plus où va votre argent de vos taxes foncières et autres....lamentable, heureusement, plus que 6 mois pour eux!!!


16/11/2016 19:04:06 Commentaire de Francis Prior

C'test une expérience. Mieux vaut ne rien faire et attendre que "ça" se passe. Soit on critique les pouvoirs publics parce qu'ils ne font pas, soit parce qu'ils font trop, soit parce que ils ne font pas assez, soit parce qu'ils font mal. "La critique est aisée mais l'art est difficile"


16/11/2016 19:07:51 Commentaire de Faluns d'Anjou

Je ne savais pas qu'il fallait être volontaire pour se faire déradicaliser. Je pense que le Centre n'est pas assez attractif. Il faudrait leur proposer de l'équitation, du ski, du jet-ski, de la planche à voile etc... Mais on se fiche de la gueule de qui dans ce pays ?


16/11/2016 19:36:41 Commentaire de Rousseau

Si ces messieurs fanatisés, criminels terrroristes en puissance veulent bien se donner la peine ? Et si on les y obligeait ? Entre ça et la prison ? Et pendant ce temps 30 personnes attendent leurs invités en tapant le carton ? Scandaleux, MM Hollande et Valls, et tout ceux qui ont porté au pouvoir un âne pareil.


16/11/2016 22:44:33 Commentaire de Pschitt

Déradicaliser? Pas de volontaire? Mais est-ce le seul groupe de personne a nécessité de l'attention? Et les enfants de la DDASS? Les ados en décrochage scolaire? Les autres individus en rupture sociale et professionnelle sans aucune appartenance religieuse? Ce centre est un vrai gâchis...Un jour, les comptes seront faits et tous crieront au scandale.


16/11/2016 23:18:40 Commentaire de Encadrés par une trentaine de personnes

Six personnes encadrées par trente personnes, qui dit mieux? Cela fait 5 personnes pour s'occuper d'une seule. Et bien à ce tarif, je voudrais bien autant de personnel à mon service en plus d'être logé, nourri, blanchi et loisirs compris. Elle n'est pas belle la vie?


17/11/2016 09:19:50 Commentaire de François

« Au pire, on peut imaginer une attaque de Daech sur le centre pour libérer leurs compagnons. » C’est la grande peur des habitants de Beaumont-en-Véron depuis qu’un centre de DÉRADICALISATION a été ouvert dans leur village le 13 septembre. Un an après les attentats, le PLAN D’ACTION CONTRE LA RADICALISATION lancé par Manuel VALLS n’est pas un franc succès. Le pouvoir est-il parvenu à terroriser les terroristes ? Pas certain. Par contre, au nom de la sécurité, il a réussi à exacerber partout la peur et le repli jusque dans ce paisible village. http://la-bas.org/les-emissions-258/les-emissions/2016-17/c-est-ici-que-daech-va-frapper


17/11/2016 10:06:21 Commentaire de Faluns d'Anjou

Je ne sais pas qui a eu une idée aussi débile, mais cela en fait une de plus à rajouter à toutes ces inepties onéreuses que nous subissions depuis 4 ans et demi. On distribue de l'argent à tous les vents, argent puisé chez les "petits" qui travaillent et qui n'arrivent plus à finir les fins de mois. Mais on nous chantera que cela s'appelle de la solidarité. Je viens de lire le courrier d'une relation, propriétaire, chez qui l'Etat a fait une estimation du loyer qu'elle devrait payer si elle était locataire, ce loyer un peu " gonflé" a eu pour conséquence de lui supprimer la CMU et de la priver d’une mutuelle que ses moyens ne lui permettent pas d’avoir. Scandaleux ! Quand on sait à qui est attribuée l’AME. Juste un exemple des aberrations de l’Etat !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI