Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



L'Agglo prive-t-elle Saumur d'audace ? La question au Conseil Municipal

La politique locale vit une période charnière. Les agglomérations prennent le pas sur les communes et les gestions municipales s’accommodent peu ou prou de l'omnipotence de celles-ci... Ce fut le cas une nouvelle fois au Conseil Municipal de ce vendredi 18 novembre, lors du débat sur les orientations budgétaires de la ville de Saumur. Manque d'audace ou pas ? La faute à l'Agglo ou pas ?



Jean-Michel Marchand est fier de son bilan. L'objectif de baisse de la dette en moyenne de 500 000 euros par an sur l'ensemble du mandat est déjà réalisé. La baisse des dotations de l'Etat de 1,3 M€ a été compensée par des économies, notamment via la réorganisation des services de la ville. Un maire heureux qui prépare pour fin 2018, une nouvelle campagne de grands travaux dans le cadre du Projet de Rénovation Urbaine 2. Sur ce lien, vous pouvez retrouver le discours d'orientations budgétaires de Jean-Michel Marchand avec tous les chiffres du personnel détaillé, l'évolution de la dette, etc. La lecture n'est pas très longue et vous pouvez débuter à la page 3, après la contextualisation internationale et nationale voulue désormais par les textes de loi.

Saumur manque-t-elle d'Ambition ?

« Nous avons voté pour la construction de la nouvelle agglo qui ambitionne d'être forte. Il faut que la ville centre soit forte. Une ville attractive et dont tous les saumurois soient fiers. Une ville qui donne envie d'y séjourner. Une ville qui doit faire l'effort de se toiletter. Je ne voterai pas pour Juppé à la Primaire, mais j'admire ce qu'il a fait à Bordeaux. Il a été audacieux et opiniâtre. Dans les projections d’investissement, on ne retrouve pas cette audace. C'est dommage que vous ayez abandonné l'ambition de reconstruire la ville,» a attaqué le conseiller d'opposition et ancien Maire, Michel Apchin, soutien de François Fillon à la Primaire de la Doite et du Centre..
Il n'en fallait pas tant pour pour que Jean-Michel Marchand n'invite la Communauté d'Agglomération à la table des débats : «Oui, nous avons de l'audace et nous projetons des travaux dans le centre-ville en 2018 (relire ici notre article du 18/11/2016). Nous avons programmé le ravalement de la façade de la mairie et, avec 2,3 millions d'euros, nous soignons nos monuments historiques. J'attends avec anxiété les études sur l'état de l'église de la Visitation ou celle des Ardilliers. Je croyais que vous alliez me dire, Monsieur Aphin, que la ville de Saumur investissait autant que les 3 Com. Com. qui nous rejoignent réunies. Nos investissements apportent à tous. Il faudra que l'agglo admette que nos investissements participent au rayonnement du tourisme et qu'elle participe par un fonds de concours ».
Claude Gouzy, sur le sujet, lui a été un peu moins modéré, notamment à propos de la perception de la taxe de séjour : « L'Agglo fait du gras sur nous ». Et Jean-Michel Marchand d'en rajouter à propos de la « Politique de la Ville » qui est désormais pilotée par l'Agglo et qui va gérer la future rénovation urbaine dans les quartiers de la ville de Saumur : « Je veux que les choses soient claires. L'agglo, ne peut pas être que pilote. Il faut qu'elle participe au financement de la rénovation urbaine ».
Ambiance... L'élection du président de la nouvelle grande Agglo est mi-janvier...

Lire le discours de Jean-Michel Marchand



> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 19 novembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :

20/11/2016 12:56:16 Commentaire de de brugiere

Nous n'allons pas polémiquer. Saumur est une petite ville magnifique, et c'est dommage car, dans le contexte actuel, une ville moche nous inciterait à partir....partir loin, et abandonner un pays en perdition. Saumur a du faire face à des catastrophes ( mur du château et puis l'église st Pierre ) dues notamment à des responsables municipaux qui n'ont pas investi quand il y avait de l'argent.dans les années 60 ou 70. Tout le monde le sait: un bâtiment demande à être entretenu. Des incompétents n'ont rien fait quand il fallait. Aujourd'hui, la place st Pierre est magnifique et le château aussi; reste que, en tant que ville "touristique" il faudra s'attaquer à "la Visitation" et à la place de la Bilange enlaidie par ces horreurs des années 70 tout comme le parking face à la Mairie. Mais cela ne doit pas nous amener à comparer Saumur et Bordeaux. M Chaban Delmas avait sinistré sa ville: perdu le port, les industries aéro déménagées à Toulouse qui devint la vraie capitale du SO là où, auparavant, il y en avait 2 . AJ arrive là dessus, il restaure Bordeaux et c'est à son actif. Tant mieux pour les bordelais. Mais toute autre comparaison est impossible.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI