Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Grande Agglo : Nouvelle répartition des sièges : 4 élus de moins pour Saumur. Qui ?

Pas simple, le fonctionnement démocratique d'une Agglomération entre poids démographique et respect de l'équilibre du territoire. A quelques semaines de la création de la nouvelle Communauté d'Agglomération, une nouvelle loi du 8 novembre est venue changer la donne. La répartition des sièges n'est pas encore validée. C'est ce qu'a expliqué le maire de Saumur Jean-Michel Marchand à la presse.



"En quelques jours le nombre d'élus représentant l'Agglo a évolué, passant de 92, 90 à 93" a expliqué Jean-Michel Marchand. Et le maire de Saumur de développer : "Dans la nouvelle loi, une commune nouvelle doit finalement avoir le même nombre d'élus que les communes la constituant, en dépit de son poids démographique. Gennes passerait ainsi de 4 à 5 représentants, Tuffalun en gagnerait un et Doué la Fontaine qui aurait pu perdre un élu, le conserve." Pour le maire de Saumur, il y a aussi un point très important : "Ne peuvent être élus que ceux qui l'étaient déjà dans leurs communautés de communes initiales. Enfin, la nouvelle loi ne respecterait pas la représentation des sensibilités politiques." Plus précisément, les élus qui avaient obtenu plus de 8% des suffrages aux municipales de 2014 et qui avaient obtenu directement un siège, ne le garderaient pas. Ce fut le cas pour Monique Lieumont Briant (FN) et Stéphane Robin (MoDem), représenté depuis son départ par Didier Philippe.

Une nouvelle répartition

La ville de Saumur qui représente 27% des 100 000 habitants de la nouvelle grande Agglo n'aura que 23 conseillers sur 93 (24.7%). Au sein du Conseil Municipal, il va falloir faire des choix. Jusqu'à lors, la ville était représentée par 27 élus. La répartition était ainsi : 20 de la majorité, 5 issus de la liste d'opposition de Michel Apchin, 1 de celle de Stéphane Robin et 1 de la liste FN de Monique Lieumont Briant. Pour arriver à 23, il va falloir en éliminer 4 ! Jean-Michel Marchand aurait aimé pouvoir faire voter au dernier conseil municipal du vendredi 19 novembre, "malheureusement, cela n'a pas été possible, la préfecture n'ayant pas encore validé la nouvelle répartition liée à la nouvelle loi. Je proposerai un vote au prochain conseil d'avant les fêtes. Comme seuls les sortants ne peuvent être élus, je regrette de ne pas pouvoir proposer une liste complète de 23 personnes." Une chose parait évidente, Monique Lieumont Briant pour le FN et le centriste Didier Philippe ne devraient pas obtenir de postes. Restent deux personnes à éliminer. Le seront-ils parmi la majorité ou au sein de l'opposition de Michel Apchin ? Ce sera un premier jeu politique avant la création de la nouvelle grande Agglo le 1er janvier prochain.

La politique va s'inviter à l'Agglo

Deux voix sur 93, cela peut faire basculer une élection... Cela s'est déjà vu à d'autres dimensions... Avant le vote du nouveau bureau et du président, entre le 1er janvier et le 12 janvier, date de la nouvelle élection, Saumur-Val de Loire sera présidée par le président de la com com de Gennes, Alain Lauriou, doyen des collectivités réunies et non élu dans la nouvelle collectivité. Jusqu'à cette date, les tractations devraient aller bon train, entre alliances politiques et représentativité du territoire...


Article du 24 novembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :

24/11/2016 18:10:15 Commentaire de Et pendant ce temps....

2 mots.....Quel bordel......


24/11/2016 18:11:04 Commentaire de Gaëlle Chardon-Lucet

Démocratique? parce qu'on nous a demandé notre avis? Les dispositions issues de la loi NOTRe sont tout sauf démocratiques. Nous a-t-on demandé notre avis sur ces regroupements de communes, d'agglos? je ne me souviens pas que cela ait été un sujet de débats lors des municipales dernières? "la nouvelle loi ne respecteraient pas les sensibilités politiques"... mais de toutes façons c'était déjà le cas puisque les compétences sont toutes redistribuées et donc qu'on peut avoir voté pour que notre ville est une orientation politique et se retrouver avec certaines compétences décidées par une gouvernance inverse... et après on s'étonne que les gens n'aillent plus voter... c'est affligeant...


24/11/2016 19:18:48 Commentaire de CACi

Vous pouvez retrouver nos analyses et questions (pour lesquelles nous n'avons pas encore eu de réponses de la part des élus concernés) en copiant collant le lien suivant : https://cacdusaumurois.wordpress.com/2016/11/18/societe-civile-grand-saumurois-scot/


24/11/2016 19:23:45 Commentaire de UNE LIGERIENNE

Ce qui est affligeant Mme Chardon, c'est la grosse faute d'orthographe au milieu de votre votre commentaire... Que les gens n'aillent pas voter c'est leur problème... qu'ils ne viennent pas se plaindre après ! Et si une amende "citoyenne" était instituée... .


24/11/2016 19:52:06 Commentaire de François @ LIGERIENNE

Vous n'avez pas relu votre votre commentaire...


24/11/2016 21:00:40 Commentaire de @ligérienne de GCL

mille excuses pour la grosse fÔte!! ;) ! le plus grave c'est que j'ai en plus dû mal m'exprimer. Je ne parle pas des abstentionnistes passés mais de ceux qui voyant, qu'une fois de plus leurs votes bafoués (doit on rappeler le déni de démocratie que fut le référendum de 2005...), vont finir par ne plus voter non plus (je parle par exemple du cas des communes nouvelles: des électeurs sont désormais représentés par des élus qui n'étaient même pas sur leur commune. Par ex, les habitants des communes autour de Gennes se trouvent désormais englobés dans une nouvelle commune qui a à sa tête le maire de Gennes... aucun des habitants de St Georges des 7 voies, de Chênehutte-Trèves-Cunault... n'a voté pour être représenté par monsieur, aussi bon maire soit-il; et certains des élus des petites communes ont été remercié et ne sont plus élus; ça ne vous choque pas ça? ) ... l'abstention est d'autant plus tentante que le vote blanc n'est que comptabilisé mais ne rentre pas dans le calcul des résultat. Donc cette foi là, ils ont voté, comme moi, et nos plaintes sont bien légitimes...


24/11/2016 23:31:22 Commentaire de Non NON Merci tout va bien !

Habitant Chênehutte, et très heureux d'être représenté par le maire de Gennes Val de Loire et surtout bientôt moins de conseillers municipaux qui ne servaient à rien donc bravo à la mutualisation des moyens techniques puis humains et finies les querelles de clochers, et que les élus restant soient utiles...


25/11/2016 08:09:30 Commentaire de 1789

les representations doivent etre proportionnel au votes réunis de l'agglo.Comme cela devrait etre au niveau de l'état.Soit les gens acceptent la democratie soit nous sommes dans un régime bananier qui quand je suis au pouvoir il faut que je régne sur tout et quand je suis dans l'oposition je pleure des sieges.Un jour le peuple vous rappelera les bases et ce qu'il désire.


25/11/2016 14:12:07 Commentaire de grosmi

lorsque certain n'on plus d'arguments la seule chose qui leur reste c'est de faire remarquer les fautes d'orthographe!!! (avec le niveau des élèves d'aujourd'hui vous avez encore rien vu, vous allez avoir du travail bon courage!!!)


26/11/2016 07:38:24 Commentaire de gédéon

Il est peut-être grand temps, tout simplement, de changer le fonctionnement de nos institutions (modifier, amender ou radicalement passer à au chose) Il semble évident que la Vème a vécu. Mais je n'entends par beaucoup de telles propositions chez le candidats à la Magistrature suprême...Et pourtant, l'urgence l'impose. Nous le voyons chaque jour. En effet, si gouverner par Ordonnances ou à coups de 49-3 est parfaitement irréprochable constitutionnellement...Est-ce vraiment encore adapté ? Parler d'un système "Représentatif" a-t-il toujours du sens ?


26/11/2016 19:15:52 Commentaire de Chêne

Bonjour, je suis assez d'accord avec Mme Chardon-Lucet, En tant qu'électeur, je suis assez consterné. En 2014, on nous appelle devant les urnes pour élire 2 listes une pour le conseil municipal une pour le conseil d'agglomération et aujourd'hui on nous dit que les règles ont changé et qu'effectivement vous avez élu des représentants en 2014 et que finalement aujourd'hui deux d'entre eux doivent quitter un des conseil valider par le scrutin de 2014. J'ai vraiment l'impression qu'on est en train de bafouer les suffrages de 2014. Nos suffrages ont_ils encore un réel poids démocratique ? Ne sommes nous pas déjà dans un système oligarchique ?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI