Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Les hôteliers s'impliquent et se battent pour l'attractivité touristique du Saumurois

En cette fin novembre, on pourrait imaginer les hôteliers saumurois tranquillement en vacances au soleil. Et bien non, ce n'est pas le genre de leur club. Ils se réunissent, travaillent et se veulent acteurs de tourisme régional. L'avenir de ce pan important de l'économie à la loupe avec François Chovet, le président des hôteliers Saumurois.


Le CA du Club des Hôtelier du Saumurois


Les hôteliers à Saumur ne vivent pas hors sol en Saumurois. Pour preuve, la soirée théâtrale caritative organisée au profit de la Croix Rouge vendredi dernier, à l'issue de leur assemblée générale qui a accueilli plus de 300 personnes. Des citoyens donc, qui voient d'un très bon œil l'arrivée de la nouvelle Société Publique Locale dédiée au Tourisme avec la Grande Agglo en début d'année. François Chovet fonde de grands espoirs dans le nouvel outil : "On a assisté à un alignement des planètes de la part des élus sur le sujet et cela a été voté à l'unanimité. Cette SPL est une très bonne chose. Nous avons participé à son élaboration et nous sommes enthousiastes de voir son arrivée en 2017. Elle va travailler sur la vente de la destination, mais aussi sur son contenu. Le Château sera une priorité. Cela ne passe pas forcément par l'amélioration des expositions, mais peut-être aussi par l'aménagement des abords. On verra ce qu'elle va proposer. C'est aussi important de le relier au centre ville." Quand on l'interroge sur la fermeture de l'Ecole Nationale d'Equitation le samedi, François Chovet le regrette : "C'est vrai, c'est dommage. Mais il faut comprendre que ce n'est pas le métier des enseignants de l'ENE de faire du tourisme. Il faut que la réflexion se pose ainsi et avoir une vraie volonté de le faire. C'est un peu ce qu'à fait Thierry Lacombe, le directeur de l'Office de Tourisme. Il a progressivement transformé ce qui était essentiellement un espace d'accueil, en bureau de vente de produits touristiques de la destination Saumur."

"Une saison correcte" pour les Hôteliers

C'est une saison correcte pour la trentaine d'hôteliers Saumurois. Depuis 3 ans, le club a mis en place un observatoire de son activité. Les chiffres sont stables et tournent autour de 65% de taux d'occupation d'avril à fin septembre. Ainsi, pour François Chovet, il ne manque pas d'établissements dans le Saumurois : "Nous avons des dates contraintes, comme celles d'Anjou Vélo Vintage ou certains grands galas du Cadre Noir. Là, il manque de chambres. Mais, dans l'ensemble, il y a des disponibilités. Si nous travaillons correctement sur la destination, il y aura naturellement des projets qui verront le jour". Et pour le président des Hôteliers, Center Parcs, à quelques encablures de Saumur, n'est pas, non plus une concurrence : "Au contraire, il fait la promotion de la destination et il est très fréquent que nous accueillions des clients qui viennent après leurs courts séjours de 3 à 4 jours." Pour lui, ce qui est plus concurrentiel ce sont les Chambres d'Hôtes ou le "Airbnb" : "Nous avons déjà tiré l'alarme auprès des élus. Il y a une distorsion de concurrence entre eux et nous. On nous demande toujours plus en matière d'investissement pour la sécurité ou l'accessibilité. Cela pèse dans le coût des chambres. Ce n'est pas le cas dans les autres offres d'hébergement. Le client, par exemple, ne se pose pas la question de savoir si la porte de sa chambre d'hôtes est coupe-feu et qu'elle a coûté 10 fois moins cher". La multiplication des chambres d'hôtes et l'explosion de Airbnb montrent une explosion du tourisme Saumurois qui ne se fait donc pas au détriment de l’Hôtellerie traditionnelle : "Il est difficile d'avoir du recul, notre observatoire n'a que 3 ans. Mais, effectivement, heureusement que nous avons fortement investi. Nos 900 chambres ne sont plus les mêmes qu'il y a 10 ans. La reconnaissance que nous venons d'avoir par Trivago qui nous classe comme meilleur parc hôtelier des Pays de la Loire, en dehors des villes de la côte, est très satisfaisante. Cela veut dire que nous avons bien travaillé."

Le Dôme pour du tourisme d'affaires ?

Si les hôteliers ont réalisé leur assemblée générale au Théâtre Le Dôme, ce n'est pas un hasard. Ce fut l'occasion pour le club de faire connaître à ses adhérents le lieu qui a déjà attiré un congrès et rempli les hôtels dans les périodes creuses. Pour François Chovet, le lieu n'est pas encore prêt pour accueillir des séminaires régulièrement : "Le site est très attractif, mais le ticket d'accès est trop cher par rapport au marché. Il manque du matériel et les différents espaces ne sont pas facilement accessibles. Il faudrait que les élus aient la volonté de réinvestir et je ne sais pas s'ils sont prêts à le faire. Il y a aussi une question de personnels. Celui-ci est très performant et met en place une saison culturelle de haut niveau, mais le réceptif n'est pas leur métier et ils ne sont pas formés pour ça."


Article du 26 novembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :

27/11/2016 16:30:28 Commentaire de lucien

Il serait bien que certains hôtel restaurants respectent leurs voisins en ce qui concerne leurs poubelles odorantes et visibles 7jours sur 7 à Saumur district et qu'ils aient un local adapté


28/11/2016 03:45:41 Commentaire de David

un potentiel inexploité... la ville, la région gagne a être mieux connue... une ressource culturelle et touristique encore trop méconnue du grand public... un gros travail en terme d'impact publicitaire...


28/11/2016 12:09:17 Commentaire de Benoît

J'appelle un "grand hôtel" de Saumur, un truc un peu chic, en bord de Loire. Objectif : louer une salle. On me réponds :" il faut faire une demande par écrit !" J'en rigole encore, c'est ça le dynamisme saumurois : quand les hôtels se prennent pour des mairies de village...


28/11/2016 12:49:08 Commentaire de @Benoît

Moi aussi je ris. Aberrant! Ils vont ont fourni le papier et le timbre au moins? A ce tarif là il va falloir leur envoyer un carton écrit avec des lettres d'or.


28/11/2016 17:45:13 Commentaire de lucien

si les hoteliers se battent pour le tourisme ...faudrait il que certains nettoyent devant leur porte.....surtout avec 3 étoiles


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI