Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Région. « Avec Bruno Retailleau, la nature et les territoires ont pris cher en 2016 ! »

Le 18 novembre dernier se tenait la dernière commission permanente du Conseil régional pour l’année 2016. Les élu-e-s régionaux ont donc à cette occasion vu passer les derniers dossiers pour cet exercice budgétaire, avec des premières alertes du groupe Écologiste et Citoyen sur son défaut d’exécution : la nature et les territoires. Leur communiqué.



"Les budgets votés en début d’année étaient à peu près équivalents à ceux consommés en 2015 pour les politiques territoriales et environnementales. Mais en fin d’année, le compte n’y est pas. « Avec plus de 5 millions d’euros qui n’ont pas été attribués à des projets en 2016, ce sont près de 22 % du budget fléché pour le développement territorial qui ne seront pas consommés pour cet exercice », explique Sophie Bringuy, co-présidente du groupe Écologiste et Citoyen et membre de la commission qui traite ces dossiers. « Un comble quand le Président de Région a fait des territoires une de ses priorités avec un tonitruant plan de communication truffé de promesses aux élu-e-s ruraux. Une fois de plus, les actes ne suivent pas les annonces ».

Autre alerte, la baisse de régime drastique sur les budgets liés à la biodiversité : près du quart de l’enveloppe fléchée début 2016 non consommée ! « J’ai été pendant plus de cinq ans vice-présidente de la Région en charge de l’environnement. Je sillonnais le territoire pour faire émerger des projets et assurer le soutien de la Région. Pour que les acteurs et actrices se mouillent sur ces questions, notamment les élu-e-s locaux, il faut les encourager, les convaincre, les soutenir. Jacques Auxiette y contribuait car – quels qu’aient pu être nos désaccords sur certains dossiers – il portait une parole volontariste sur les enjeux de biodiversité. Mais Bruno Retailleau est atone sur ces questions. Il ne les porte pas politiquement, ce qui est complètement incohérent avec son affichage national sur le préjudice écologique d’ailleurs ».
Nous allons poursuivre notre travail en vue de la session budgétaire des 14, 15 et 16 décembre. Mais d’ores et déjà, nous notons un décalage entre ce que la majorité affiche et ce qu’elle fait au bout du compte.

Bilan sur trois politiques publiques après la dernière commission permanente de l’année :

Développement et animation des territoires : 3 751 666 €, plus 1 500 000 € de diminution déjà votée à la DM2. Soit 5 251 666 € par rapport à un budget initial de 24 187 000 €. Près de 22 % du budget voté au BP 2016 non affecté (si on intègre la BS 2016, le calcul reste inchangé pour cette politique publique).
Préservation de la biodiversité et éducation à l’environnement : 477 442,29 €, plus 1 400 000 € de diminution déjà votée à la DM2. Soit 1 877 442,29 € par rapport à un budget initial de 7 845 000 €. Près de 24 % du budget voté au BP 2016 non affecté (si on intègre la BS 2016, avec 1 300 000 supplémentaires, ce sont plus de 20% du budget qui n’a pas été affecté pour cette politique publique).
Gestion durable des bassins versants et de la Loire : 396 532 €, plus 411 000 € de diminution déjà votée à la DM2. Soit 817 532 € par rapport à un budget initial de 7 866 000 €. Plus de 10 % du budget voté au BP 2016 non affecté (si on intègre la BS 2016, avec 700 000 supplémentaires, ce sont plus de 9% du budget qui n’a pas été affecté pour cette politique publique)."


Article du 01 décembre 2016 I Catégorie : Politique

 


3 commentaires :

01/12/2016 18:01:11 Commentaire de Superdeg

Donc il faut augmenter les impôts et les écolos ne seront pas d'accord...ces doux rêveurs, ce n'est pas du à leur cerveau le réchauffement climatique!


01/12/2016 18:45:01 Commentaire de @Superdeg

Vous devez être au bord de la dépression, Superdeg, car à force de ne voir que le mal partout, on finit par sombrer dans la déprime. Vous ne devez pas être une personne d'une grande cordialité. Bon courage ! :o(


02/12/2016 16:34:16 Commentaire de Superdeg

Avec la nouvelle d'hier je vais sortir de la dépression, dommage qu'il n'a pas démissionné on aurait économisé le coiffeur et pas une mince économie 10 000 €uros/mois plus les charges sociales soit autant et biensur le consommable...sans compté 170 000 €uros de pinard par an, je me sans revivre!


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI