Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Chinon : Sortir du Nucléaire fait plier EDF et le directeur de la centrale

Le réseau « Sortir du Nucléaire » et le groupe local « Sortir du Nucléaire » de Touraine ont réussi leur coup... Ce mardi 6 décembre 2016, le tribunal de police de Tours a en effet condamné EDF et le directeur de la centrale nucléaire de Chinon, Régis Clément, à près de 10 000 euros d'amende. Une décision qui vient punir 3 infractions au code de l'environnement (relire notre article). À ceci s'ajoutent 4 000 euros de dommages et intérêt pour préjudice moral et 1 500 euros de frais de justice...



Hier, EDF et le directeur de la centrale nucléaire de Chinon, Régis Clément, ont été reconnus coupables de violation aux règles techniques générales d’une exploitation nucléaire de base. Le 11 octobre dernier, le parquet avait requis une amende de 1 500 euros pour 3 infractions au code de l'environnement de 500 euros chacune, avec sursis intégral. Le tribunal de police avait toutefois mis sa décision en délibéré au mardi 6 décembre.

« Que la partie émergée de l’iceberg »...

Hier, le parquet a élevé la sanction en prononçant un total de 9 750 euros d'amendes. Le fournisseur historique d'électricité et le directeur de la centrale nucléaire de Chinon (« ès qualités ») devront respectivement payer 7 000 et 2 750 euros d'amende pour ces 3 mêmes infractions au code de l'environnement. Le réseau « Sortir du Nucléaire » a également obtenu du tribunal de police de Tours une somme de 4 000 euros de dommages et intérêt pour préjudice moral et 1 500 euros pour frais de justice. Si les membres du réseau « Sortir du Nucléaire » sont sortis du tribunal avec le sentiment du devoir accompli, ils ont aussi expliqué dans un communiqué que « les trois infractions retenues ne constituent que la partie émergée de l’iceberg des nombreuses aberrations observées sur ce site, qui mettent en danger riverains et travailleurs ». Pour rappel, cette condamnation fait suite à une plainte déposée au mois d'avril 2014 par le réseau « Sortir du Nucléaire ». Ce dernier s'était d'ailleurs appuyé sur un rapport réalisé en 2013 par l'Autorité de Sûreté Nucléaire pour déposer plainte. Un rapport pointant des carences dans la maintenance de la centrale (nos articles ici, ici, ici, ici, ici).

« Une mauvaise gestion des substances chimiques »

Toujours dans son communiqué, le réseau « Sortir du Nucléaire » pointe aussi du doigt « la mauvaise gestion des substances chimiques destinées à l’entretien des installations. En effet, les acides et les bases, produits pourtant incompatibles dont le mélange peut déclencher de violentes réactions, étaient rangés dans la même armoire, au mépris des règles de sécurité les plus élémentaires ! Cette négligence est d’autant plus inquiétante que la gestion du local concerné est sous-traitée à un prestataire extérieur ». Le tribunal a également sanctionné l’absence de traçabilité de certaines opérations de maintenance, « les contrôles systématiques étant remplacés au dernier moment par de simples sondages sans que ce changement ne soit formalisé » souligne le réseau. Et de poursuivre : « Enfin, EDF et le directeur ont été sanctionnés pour une importante fuite de bore (produit destiné à freiner les réactions nucléaires) sur une canalisation. Alors que la réglementation européenne considère cette substance comme « hautement préoccupante en raison de ses caractéristiques reprotoxiques », l’avocat d’EDF avait osé effectuer un parallèle avec une simple trace de calcaire ! » s'insurge le réseau.

« Une mauvaise gestion généralisée » et un « vieillissement des équipements »

Dans la suite du communiqué, le réseau « Sortir du Nucléaire » met en exergue « des infractions révélatrices d’une mauvaise gestion généralisée » : « Dalle en béton menaçant de s’effondrer, travailleurs ballotés d’un chantier à l’autre sans recevoir les informations requises sur les risques, inondations internes chroniques, refus d’accorder des équipements de protection contre les radiations, etc… Au total, le réseau « Sortir du Nucléaire », qui avait déposé plainte en avril 2014, avait recensé dans ce rapport une quinzaine d’infractions à la réglementation des installations nucléaires et au droit du travail ». Pour le réseau, l'inquiétude réside aussi dans le « vieillissement des équipements » : « Dans ces conditions, la prolongation de la durée de fonctionnement de la centrale engagée par EDF est particulièrement inacceptable. Aux dysfonctionnements résultant d’une conduite chaotique des travaux, va s’ajouter le vieillissement des équipements. Certains, déjà obsolètes, ne sont pas remplacés. D’autres, comme les cuves des réacteurs, ne sont ni remplaçables ni réparables. Plutôt que d’engloutir des milliards dans le rafistolage des réacteurs, la sagesse exigerait de fermer au plus vite cette centrale vieillissante... ». Pour consulter l'intégralité du communiqué du réseau, cliquez ici.


Article du 07 décembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :

07/12/2016 18:48:34 Commentaire de Lumacati

Voilà un article très partisans ! Que de désinformation !!! Faire peur aux gens, en leur donnant des infos manipulées voilà ce que je constate. Si toutes les entreprises avaient un gendarme comme celui de l'ASN pour le nucléaire, vous auriez vraiment de bonnes raisons d'avoir peur !


08/12/2016 13:23:24 Commentaire de marithé

Merci pour votre article...EDF est un spécialiste de la désinformation et nous, citoyens, nous sentons malmenés, privés d'infos concernant notre environnement, notre santé....merci aux personnes qui trouvent encore l'énergie de se battre pour notre liberté et à votre journal de les relayer. Les sanctions sont d'ailleurs légères en proportion des risques encourus, je trouve!


09/12/2016 18:15:55 Commentaire de EDF

Une seule réponse! Couper l'alimentation électrique chez tous ces "énervés"...couper toutes les alimentations pour les bornes et voitures "nucléaires"...et surtout ne plus fournir l'énergie suffisante aux "industries" de transformation (fonderies, métalleries, emboutissage...etc)....plus de trains....plus de bus...plus de tramway...plus de voitures électriques....chauffage au bois? voitures à cheval....éclairage à la bougie? Internet, tel mobiles, ordinateurs, rasoirs et tondeuses...télé le soir??? j'adore les cons du moyen âge!


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI