Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Arrêt de l'évacuation de Notre Dame des Landes : Pour le président de Région, « lâcheté politique »

Bernard Cazeneuve, le nouveau Premier Ministre a annoncé ce jour que le projet d'aéroport de Notre Dame des Landes, porté par son prédécesseur Manuel Valls, serait enterré jusqu'à la Présidentielle de 2017, laissant le soin au futur occupant de l'Elysée de reprendre le dossier à sa charge. Une décision qui a l'assentiment du Président Hollande. Suite à cette annonce, le Président de la Région Pays de la Loire, Bruno Retailleau, favorable au projet, organisait une conférence de presse. Selon lui, "une lâcheté politique". Son communiqué.

Le projet 3D de l'aéroport Notre Dame des Landes


"Une fois de plus sur Notre Dame des Landes, le Gouvernement cherche à masquer son impuissance. Car il s’agit d’une désertion en rase campagne.
Attendre la décision de la Commission européenne, c’est un prétexte bidon. Tous les juristes le savent : l’Europe n’a pas compétence pour juger de l’opportunité du projet d’aéroport, y compris sur le plan environnemental. La commission européenne avait d’ailleurs validé le projet de transfert de l’aéroport le 17 septembre 2013, et a simplement demandé depuis, en complément, que le schéma de cohérence territoriale (SCOT) intègre les projets de dessertes. Mais en aucun cas la Commission européenne n’a le pouvoir de remettre en cause ce projet de transfert porté par l’Etat.

Ce prétexte juridique cache simplement une lâcheté politique. Une de plus !

Car depuis des mois, le Gouvernement nous mène en bateau. Il s’assied sur le résultat du référendum qu’il a lui-même voulu. Il s’assied sur 178 décisions de justice, toutes favorables au projet. Il s’assied sur la démocratie. Tout simplement parce qu’il n’a pas le courage de faire respecter la loi à Notre Dame des Landes. Je trouve profondément humiliant pour mon pays que la République soit tenue en respect par une poignée d’activistes d’un autre âge.
Ça suffit. Nous en avons assez de ce double jeu permanent. C’est pourquoi je ne me rendrai pas cet après-midi au comité stratégique de l’aéroport, qui est réuni par le Préfet. J’ai mieux à faire que de perdre mon temps dans une réunion pour simplement constater l’incapacité de l’Etat à assurer la sécurité et le développement économique de ma région.

Je n’attends plus rien de ce Gouvernement. Ni sur ce dossier, ni sur aucun autre d’ailleurs. J’appelle les Français à se rendre à l’évidence : ce Gouvernement n’a plus de prise sur rien, il est temps de tourner la page et de passer à autre chose. Ce sera le cas en mai prochain, qui signera le retour de l’Etat de droit et du respect de la République."


Article du 09 décembre 2016 I Catégorie : Politique

 


7 commentaires :


Commentaire de Superdeg 09/12/2016 16:43:36

Et on avait ça comme ancien ministre de l'intérieur, pas courageux (politiquement) le pépère, bon je vais être obligé de casser une tune pour virer Valls, et oui à gauche les votes sont à moins 50%, mais faut pas prendre la carte de fidélité!



Commentaire de bourgais 09/12/2016 18:52:57

courage !!! fuyons comme d'hab



Commentaire de ouf!!!!!! 09/12/2016 20:05:43

Ouf!!! Retailleau calmé pour quelques mois......ça va nous faire des vacances...........



Commentaire de grizli 10/12/2016 09:59:44

Pas d'impatience Bruno, le projet NDDL a débuté en 1965.... Sans doute faudra t il allumer un cierge ou installer une crèche dans cette ZAD.



Commentaire de Gaëlle Chardon-Lucet 10/12/2016 12:23:58

Enterrons définitivement ce projet, pour qu'il reste de la terre. Je vous invite à écouter Françoise Verchères, ancienne maire de Bouguenais où se trouve l'actuel aéroport de Nantes Atlantique. Elle a tous les arguments pour expliquer pourquoi ce projet est un non-sens, que ce soit écologiquement, économiquement et humainement. Savez vous que le projet qui a été présenté aux Nantais pour le référendum n'est en fait plus celui qui serait réalisé? c'est incroyable, non? https://youtu.be/p-pi6HHZIPA



Commentaire de Et, ils sont où les écolos de Saumur ? 10/12/2016 18:29:45

Alors Sir Cardet, on en pense quoi de ce projet d'aérodrome ? Où sont vos convictions écologistes ? L'aérodrome de Saumur avec ces paras qui nous emm... à longueur d'année, vous en pensez-quoi ? Dans l'attente de vous lire avec le plus grand intérêt.



Commentaire de tchernobill 10/12/2016 18:58:59

Sans prendre parti pour un problème qui ne me mobilise pas particulièrement, je voudrais tirer mon chapeau à la duplicité du président dit "de la République" qui a démontré à cette occasion des qualités de manoeuvrier hors pair. à l'aide de ses deux acolytes préférés : : Vals, le partisan de l'évacuation, qui s'est débarrassé du fardeau pour ne pas dire du bâton merdeux en partant en rando pour on ne sait où ... et de l'autre notre 1er flic de France qui change de costume pour aider son mentor à se débarrasser du même bâton sous les applaudissement d'une Ségolène aux anges. Chapeau l'artiste; les artistes plutôt. Heureusement la prolongation de l'état d'urgence arrive à point pour effrayer le manant, enfin presque, ainsi que le père noël pour le rassurer. Bonne nuit les petits.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI