Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Doué : Un labyrinthe au cœur du site Troglodytes & Sarcophages ?

À Doué-la-Fontaine, « découvrez un monde souterrain extraordinaire ! ». C'est en tout cas la volonté de Didier Chabot, le gérant du site Troglodytes & Sarcophages depuis la mi-juillet 2016. Classé Monument Historique, cet endroit pourrait bientôt accueillir un « labyrinthe de l'histoire ». Pourrait puisqu'une campagne de financement participatif de 3 500 euros a été lancée pour concrétiser ce projet, avant le 21 janvier 2017. L'idée est « d'associer réalité et fiction pour solliciter l’imagination des visiteurs, tout en s’appuyant sur l'univers fantastique du monde souterrain » explique Didier Chabot...



Situé à 17 kilomètres de Saumur et classé Monument Historique, le site Troglodytes & Sarcophages est le plus complet et le plus insolite pour montrer les multiples usages des troglos depuis le Moyen-Âge : sorte de château fort souterrain, chapelle et ferme troglos, caves dites « cathédrales », refuge de la dernière guerre. La visite dévoile aussi le mystère de la plus importante carrière de sarcophages d’Europe. Découvert, il y a 25 ans par un archéologue, il s'ouvre au public peu à peu et montre une incroyable carrière de sarcophages datant de l'époque mérovingienne (1 500 ans), mais aussi souterrain refuge, silos creusés, chapelle troglodytique, carrière de pierres, etc...

Pourquoi un « labyrinthe de l'histoire » ?

Didier Chabot a repris au mois de juillet 2016 la gérance et l'animation de ce site touristique. Pour l'accompagner « dans les profondeurs de la Terre », vous pouvez participer à la campagne de financement participatif, qu'il a lancée il y a quelques jours. Le « labyrinthe de l'histoire » vous invite à partir sur les traces de Balthazar... « À travers un parcours fléché et commenté par un guide, vous parcourrez le site archéologique en compagnie de Bastien et Natacha, archéologues amateurs sur les traces de leur arrière-grand-père, Balthazar, illustre archéologue. Au détour des galeries, véritables labyrinthes, retrouvez la présence des Mérovingiens tailleurs de pierre, suivez les traces de Vikings envahisseurs, respectez le silence du Seigneur des lieux, écoutez les coups de pic des carriers, observez l'installation viticole souterraine, appréciez les bonnes fouées cuites au feu de bois... » précise Didier Chabot. À 40 jours de son terme, soit le samedi 21 janvier 2017, l'opération de « crowdfunding » a déjà récolté le somme de 360 euros sur les 3 500 euros requis (environ 10%), grâce à 6 contributeurs différents.

« L'univers fantastique du monde souterrain »

L'objectif de Didier Chabot, à travers cette opération (consulter la page), est de « rafraichir et de développer ce site encore trop peu connu et pourtant exceptionnel. Pour le faire découvrir et apprécier, notamment des enfants je souhaite mettre en avant l'archéologie et son image associée à l’exploration, les grandes expéditions ». En associant réalité et fiction, il souhaite aussi « solliciter l’imagination des visiteurs en m’appuyant sur l'univers fantastique du monde souterrain et sur les voyages fictifs de héros connus (tels qu'Indiana Jones et Benjamin Gates) et sur des personnages dessinés, héros de la grande aventure de l'exploration sur les traces de leur arrière-grand-père ».

À quoi va servir le financement participatif ?

Avec pour objectif 3 500 euros, le financement participatif servira à soutenir le travail d’un tout jeune dessinateur, Rémy Brisseau, en lui confiant la réalisation des dessins, et leur déclinaison sur des supports de communication. « J'ai besoin de ce montant pour financer les supports visuels, base de la démarche que je souhaite mettre en œuvre pour toucher et intéresser un public jeune (voire moins jeune): les écoles, les établissements spécialisés, etc... Le graphisme, les impressions même calculées au plus juste coutent cher ». Si l'opération de collecte dépasse les attentes, Didier Chabot s'est fixé 2 autres paliers : 5 000 et 7 000 euros avec 2 autres objectifs. Mais pour le moment, l'objectif prioritaire est de « créer une ambiance « grands découvreurs » (époque XIXe siècle) notamment dans le hall d'accueil à l’aide de décors et mobilier adaptés. Je construirai mes supports de visite autour de cet imaginaire. Notamment, il s’agit de réaliser des kakemonos, pour certains présentant le monde souterrain et ses diverses réutilisations (habitations, lieux de production, refuges, etc...) et d’autres dont le contenu sera établi par des écoles primaires, présentant 3 métiers s'intéressant aux thèmes du site : l'archéologue, le géologue ainsi que le paléontologue. Les personnages dessinés serviront de fil conducteur dans la visite et seront présents sur les supports ».

Infos pratiques : Afin de participer à ce projet ou simplement le découvrir, rendez-vous sur cette page...


Article du 12 décembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI