Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Léo Marjane, la doyenne de la chanson française (104 ans), s'était mariée à un écuyer du Cadre Noir

La doyenne des chanteuses françaises, Léo Marjane, de son vrai nom Thérèse Gendebien, est décédée ce dimanche 18 décembre 2016, à 104 ans. En 1948, elle avait épousé en secondes noces le baron Charles de Ladoucette (1912-2007), colonel et écuyer du Cadre Noir, partageant une passion commune pour les chevaux. Le succès retombant après la guerre, elle s'était d'ailleurs retirée définitivement de la chanson dans les années 1960, pour se consacrer uniquement à l'élevage des chevaux, une passion.



Léo Marjane, la doyenne de la chanson française, est née le 26 août 1912 dans le Nord. Sa carrière débute dès 1932, mais c'est en 1937 qu'elle devient une véritable star avec la chanson « La Chapelle au Clair de Lune », un standard américain qu'elle transpose en français. Son plus gros succès date de 1941, « Je suis seule ce soir », une chanson de circonstance. Après la guerre, elle connaît quelques difficultés à retrouver du succès et se retire définitivement de la chanson dans les années 1960 pour se consacrer uniquement à l'élevage des chevaux, sa passion.

Un reportage de Télématin pour ses 100 ans

D'une certaine manière, Léo Marjane avait un lien avec le Saumurois. En 1948, elle avait en effet épousé en secondes noces le baron Charles de Ladoucette (1912-2007), colonel et écuyer du Cadre Noir. Le couple partageait une passion commune pour les chevaux. De cette union était né Philippe de Ladoucette, né le 15 mars 1948 à Paris et aujourd'hui dirigeant français d'entreprises publiques. Dans la vidéo ci-dessous, retrouvez le premier succès de Léo Marjane, « La Chapelle au Clair de Lune », avec Wal-Berg et son Orchestre, Disque Gramophone K-8031, en juillet 1937. Mais aussi une interview de Léo Marjane faite en 2012 pour France 2 et l'émission « Télématin », à l'occasion de son centenaire. Enfin, (re)découvrez également « En septembre sous la pluie », un autre des premiers tubes de Léo Marjane, en octobre 1937.





Article du 21 décembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :

21/12/2016 13:14:50 Commentaire de 1-2-3 Soleil

L'époque de nos grands-parents et parents s'en vont doucement au fil du temps. Des destins exceptionnels au temps du gramophone comme celui de cette dame font rêver. Quelle beauté dans sa jeunesse! La" pêche" à 100 ans et une longévité à souligner, c'est beau. Que ses mélodies continuent d'enchanter le Paradis...


21/12/2016 18:52:06 Commentaire de bernadette fourré-jousselin "dite mémé"

comment mémé ne l'aurait-elle pas connu dans sa jeunesse ............. !!!! j'ai surement même encore les chanson en partition


22/12/2016 11:19:35 Commentaire de Francis Prior

Merci beaucoup au Kiosque. C'est bon de voir et d'écouter ceux qui avant nous ont vécu, rêvé, aimé.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI