Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Cour des comptes : du mieux pour l'Hôpital de Saumur

La Cour Régionale des Comptes considère qu'il y a du mieux dans la gestion de l'Hôpital de Saumur. On est loin de 2012, où elle pointait du doigts les investissements de l'Hôpital public au profit de la Clinique de la Loire. Même si sur ce point, le rapport fait allusion à des errances passées, c'est l'absentéisme du personnel qui est mis en avant.



Le rapport porte sur les exercices 2010 et suivants, présenté en octobre et publié en le 21 décembre.
Dans ses conclusions, il conseille à l’établissement de la rigueur comptable entre l’inventaire et de l’état de l’actif et surtout, de se mettre "en conformité avec la réglementation en matière de rémunérations du personnel médical"

Le rapport en quelques mots (Les intertitres sont de la rédaction)

Lire le rapport complet ici

Lire la réponse de Jean Paul Quillet, directeur de l'Hôpital

"Sur la période contrôlée, l’activité du centre hospitalier de Saumur apparaît stabilisée, avec une offre d’abord fondée sur la médecine et l’obstétrique, secteur où l’établissement domine le territoire de soins. Pour autant, l’activité obstétricale décroît continûment en raison du net vieillissement du territoire et interroge sur l’adéquation des capacités aux besoins réels. Les capacités ont évolué, avec une baisse des lits en médecine et en gynéco-obstétrique, une augmentation en médecine et en soins de suite et réadaptation.

Surveiller les investissements

La stratégie financière et budgétaire du CH s’inscrit dans une dynamique relativement constructive pour assurer un retour à l’équilibre financier, illustrée par le plan de performance de 2013. Pour autant, le pilotage est encore à renforcer. Par ailleurs, l’appartenance du CH au pôle santé du saumurois ne clarifie pas la question des charges à venir, notamment en matière d’investissement.
La fiabilité des comptes, sur la période sous revue, apparait encore perfectible. L’inventaire des biens meubles et immeubles reste imprécis et inexact au vu des écarts constatés, les provisions passées n’apparaissent pas toujours correctes au regard des besoins. Enfin, il a été observé une majoration des résultats sur différents exercices par le jeu d’écritures liées aux amortissements.

Absentéisme du personnel

En matière de gestion des ressources humaines, la situation du CH de Saumur est marquée par un fort absentéisme du personnel non médical qui a appelé une politique volontariste et un meilleur suivi de l’établissement. En revanche, pour les dépenses de personnel médical, les données et pièces relatives à l’intérim, au temps de travail mais également des incohérences dans les rémunérations ont révélé le caractère encore très imparfait de ce suivi. Les difficultés de recrutement de médecins ont induit des versements irréguliers d’indemnités ainsi que des tolérances dans le suivi du temps d’activité et dans l’attribution du temps de travail additionnel. Les efforts en cours pour mieux réguler la permanence des soins restent à objectiver et pérenniser. Ces accommodements constatés ainsi que la pratique de rémunérations irrégulières pour recruter ou conserver des médecins et maintenir des pans d’activité opérationnels pose la question de la soutenabilité, à terme, de certains services, structurellement peu viables sans un fort partenariat avec le CHU d’Angers.

Mieux acheter

La politique d’achats du CH de Saumur connaît une mise en tension significative depuis la fin de la période sous revue, ce qui a conduit à revoir la politique d’achats et son organisation, mais également à cartographier plus précisément les besoins. En matière d’organisation interne, l’établissement paraît globalement maîtriser ses circuits de facturation. L’étude des premiers médicaments achetés fait ressortir une absence d’effet volume sur l’essentiel des spécialités concernées et pose la question de l’enjeu réel d’une simple massification systématique, déconnectée du Contrat de bon usage des médicaments et des dispositifs médicaux.

Faire des économies

Depuis 2010, la situation financière du CH de Saumur est dégradée, au point d’expliquer le plan de performance précité. Pour autant, la forte diminution de la marge d’exploitation sur la période ne traduit qu’imparfaitement cet affaiblissement en raison d’un important soutien financier de la tutelle. Le déséquilibre de la structure des coûts de l’établissement résulte d’une évolution plutôt atone des produits d’activité alors que la dynamique des charges est restée soutenue, notamment du fait de la forte augmentation de celles relatives aux personnels médicaux contractuels. Si les efforts entrepris dans le cadre du plan de performance sont désormais lisibles, les économies sont à pérenniser et à amplifier."



> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 23 décembre 2016 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :

23/12/2016 11:44:23 Commentaire de pito

ne pas confondre abstention et absence mais il ne s'agit sans doute que d'un lapsus calami


23/12/2016 19:42:39 Commentaire de idee

faudrait vendre les Hospices!?? Y avait des candidats, non?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI