Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Présidence de l'Agglo Saumur Val de Loire. Guy Bertin, candidat : équilibre, méthode et équité.

ll y aura au moins 3 candidats à la présidence de la nouvelle grande agglo. Après le maire de Saumur Jean Michel Marchand qui s'est déclaré avant la trêve des confiseurs (relire notre article du 17/12), Frédéric Mortier, qui n'a jamais caché la sienne et qui va se dévoiler, "programme à l'appui", dans les jours à venir, c'est à l'ancien président de Saumur Agglo, Guy Bertin, de faire valoir ses arguments...et d'annoncer en plus l'arriver d'une entreprise. Le 12 janvier, 93 élus, issus des Com. Com de Gennes, Doué, Longué et Saumur, devront choisir celui tracera la route de la nouvelle collectivité Saumur-Val de Loire.



En 2014, en prenant leurs places dans leurs intercommunalités respectives, les 93 élus qui vont conduire la nouvelle Agglo n'imaginaient pas retourner aux urnes le 12 janvier prochain. Eux qui ont travaillé sur le Schéma de Cohérence Territoriale du Grand Saumurois, le SCoT, ne pensaient pas que le territoire naturel qu'ils dessinaient, entre Longué, Montreuil, Doué, Allonnes, Saumur ou Gennes, allait finir par ne faire qu'un. C'est chose faite, et, pour tracer la route de ce nouveau bateau, il leur faut désigner un capitaine. 3 sont aujourd'hui sur le pont. Après Jean-Michel Marchand, le maire de Saumur, qui fut président de 2001 à 2008 (relire notre article), c'est au tour de Guy Bertin de faire valoir ses compétences. Comme, il l'avait fait pour devenir président en 2014, il met en avant sa capacité à garantir l'équilibre entre ville et communes rurales : "Il faut renforcer la position de la ville centre qui doit avoir de l'ambition, c'est un point essentiel, mais il ne faut pas que l'Agglo ne soit qu'un faire valoir de la ville. Elle doit s'appuyer sur le reste de son territoire et il y a un équilibre à trouver avec les pôles intermédiaires que sont Longué, Doué en Anjou, Montreuil Bellay, Allonnes, Gennes Val de Loire/Les Rosiers". En creux, si, vous, élus ruraux, vous votez pour le maire de Saumur, vous risquez d'assister à des transferts financiers et/ou de compétences que vous ne souhaitez pas et votre agglo ne doit pas être une variable d'ajustement ou de transition pour la ville de Saumur... Sur le sujet, Guy Bertin, va même plus loin, il considère qu'au contraire "le dialogue avec le maire de Saumur a pu faire émerger des projets qui n'auraient pas abouti s'il avait été président de Saumur Agglo". Doit-on comprendre que le maire de Saumur n'aurait pas osé faire certains choix pour le rayonnement de la ville par crainte de la réaction des élus ruraux ?

De la méthode

Pour Guy Bertin, la gouvernance de l'agglo saumuroise est une question de méthode. Il se veut ouvert et homme de dialogue, pour construire le territoire de demain : "Nous n'avons pas eu assez de temps pour construire le projet de territoire en 2016. Je souhaite que nous le fassions, comme nous l'avons fait en 2014 pour Saumur Agglo, en se réunissant lors de journées séminaires pour définir les orientations du mandat. Ainsi, en 2014, nous avions dégagé trois principes forts : solidarité, équité et avenir sur des axes prioritaires : économie, tourisme ou encore numérique. Ce qui a abouti a des réalisations fortes, comme le futur campus universitaire pour la formation, le développement des zones industrielles avec de beaux projets à Méron notamment. " Et Guy Bertin d'en profiter pour annoncer l'arrivée toute prochaine de la société CIMEUS, spécialisée dans la fabrication de ciment, permettant la création de 35 à 40 emplois. "Le compromis de vente pour une surface de 10 hectares vient d'être signé pour la construction d'une unité de production de plusieurs millions d'euros capable de desservir le grand Ouest et l'Ile de France à termes, via le développement d'une plateforme. Et c'est l'embranchement ferré de la zone qui a été déterminant dans le choix du site." Et puis de ne pas oublier de citer "la création dès le mois de mars prochain d'une SPL véritable outil de développement touristique ou encore l'aménagement numérique. Il nous faut des valeurs partagées. Il s'agit de construire collectivement". Et de conclure sur ce point : "Le projet de territoire doit se construire sur la base d'une lecture nouvelle avec tous les élus qui sont seront aussi présents demain dans le paysage politique."

Etre positif

Le candidat Guy Bertin souhaite être positif pour le territoire, comme il l'a fait pendant son précédent mandat : "Le territoire a des atouts et il faut avoir confiance. Nous avons fait de belles réalisations et il faut que nous continuions de manière plus importante sur notre nouveau grand territoire.". Quant aux critiques dont il fait l'objet sur la création d'un nouveau siège pour l'agglo route de Rouen à Saumur : "C'est ensemble que nous devons décider où nous réunirons les services et les personnels. Ce que je sais, c'est que nous avons actuellement 4 sites et que nos charges locatives sont de près de 150 000 € par an, sans compter les subventions que nous versons à certains de nos satellites pour payer leurs loyers, satellites qu'il serait souhaitable de réunir sous notre toit (NDLR : Mission Locale, Agence de Développement ou encore Maison de l'Emploi). Il convient d'optimiser tout ce fonctionnement, tant en termes financiers que de visibilité pour les habitants. En plus, la Chambre de Commerce où nous avons notre actuel siège souhaite vendre en 2019. Racheter n'est pas envisageable, les locaux n'étant pas suffisants et peu adaptés à tous nos services. Nous allons devoir rapidement faire des choix".

Eléction le 12 janvier

C'est donc le jeudi 12 janvier prochain que les 93 élus de la nouvelle agglo se réuniront pour élire leur président et leurs 15 vice-présidents. Et ironie du sort, ce n'est pas l'ex-président Bertin redevenu depuis ce 1er janvier simple conseiller communautaire qui signera les convocations, mais celui qui est à ce jour le doyen des élus communautaires des 4 Com Com, à savoir le président de feue la Com Com de Gennes, Alain Lauriou. Ironie du sort, parce qu'Alain Lauriou ne sera plus au nombre des prochains représentants du Gennois, évincés qu'il le fut lors du dernier conseil (relire notre article du 23/12). Ainsi donc, président par intérim qu'il l'est encore jusqu'au 12 janvier, il ne fera que signer les convocations, sans même pouvoir siéger en tant qu'élu. Mais comme l'assemblée devra quand même être présidée avant l'élection du capitaine, le doyen pourrait bien être... Jean-Michel Marchand !(1)

(1) Une information qui ne pourra être vérifiée que vendredi prochain au plus tard, dès lors que toutes les Com Com auront fait parvenir la liste de leurs représentants.


Article du 02 janvier 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :

02/01/2017 18:50:13 Commentaire de Francis Prior

Encore une fois l'illusion de pouvoir loger les services dans un même lieu va nous conduire à créer un hôtel d'agglomération. Il y aura une friche de plus à Saumur dans l'ancien immeuble de la CCI. Un vide de plus qui va réduire le potentiel de chalandise du centre ville déjà affecté par le départ du cinéma. Et en même temps on affirme que le numérique est une priorité sans que l'on relie cela au télétravail et à la dématérialisation croissante de toutes les démarches, les factures, les délibérations etc.. Construire alors qu'il y a déjà des bâtiments disponibles et des bâtiments publics de surcroit c'est à la fois casser le tissu urbain et dépenser de l'argent sans valeur ajoutée. Les loyers payés par l'agglo servent pour une bonne part de ressources à d'autres collectivités qui elles aussi travaillent pour le bien public comme la CCI ou la commune, C'est donc les priver d'une partie de leurs ressources que l'on compensera par de nouveaux impôts peut être. Un mauvais calcul donc que cet hôtel d'agglo tant pour le management, que pour les finances publiques prises dans leur ensemble.


02/01/2017 19:52:07 Commentaire de Michelle R.

Dommage qu'on ne puisse pas voter et qu'il n'y ait que les élus. Car pour part, même si j'aime le changement, je dis qu'il faut laisser le président de Saumur Agglo aller au bout du travail engagé. J'étais très satisfaite en 2014 que mes élus votent pour lui, ça changeait du maire de Saumur. J'espère qu'ils vont en faire de même le 12 janvier et ne pas trahir ma voix.


02/01/2017 21:36:46 Commentaire de saumurois

Une logique de continuité pour construire un nouveau territoire. Un président du rural pour représenter le grand saumurois : bravo


03/01/2017 17:05:43 Commentaire de Dudul

Monsieur Bertin est l'homme de la situation face à Monsieur Marchand qui ne travail que pour désendetter Saumur et Monsieur Mortier qui souhaite prendre sa revanche sur l'obligation d'adhérer à une grande agglomération .


07/01/2017 20:25:37 Commentaire de tytylaficelle

Ben dit donc ça vole pas haut les commentaires. Personne pour dire qu'on prend les mêmes et qu'on recommence? Personne pour dénoncer les projets pharamineux et pharaoniques de construction d'HOTEL de l'agglo? Personne pour parler des employés des com com qui ne savent pas où ils vont atterrir dans les semaines à venir pour bosser ? Personne pour dénoncer ces monstres crées sur le "souhait" (légèrement directif et psychorigide ) de notre TRES TRES charmante préfète ? Bravo l'annonce de la nouvelle entreprise pour se faire mousser.... Non tout le mode dit "Youpi" trois personnes pour une place . Les deux perdants seront amers et mettront des bâtons dans les roues de l'ELU et une fois de plus la feuille d'impôt va grossir, grossir, grossir...Et que se passera-t-il quand les administrés ne pourront plus payer ??? Topette je vais encore me faire traiter de vieux râleur alors je remballe ma ficelle...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI