Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Au pressing de la réforme territoriale, le nombre de collectivités rétrécit en Anjou

Les années 2015 et 2016 furent celles de la mise en place de la réforme territoriale la loi dite loi NOTRe. Si la fusion des communes n'est pas une nouveauté (elle a débuté en 1964), elle s'est accentuée en 2015 et 2016. Par contre, du côté des intercommunalités, ce fut une révolution. Ainsi, le département de Maine-et-Loire ne compte plus aujourd'hui que 186 communes contre 363 en 2000 et 357 en 2013 et 9 intercommunalités contre 30 en 2016. Zoom sur le département et le Saumurois.



En janvier 2016, le Maine-et-Loire, 16ème département de France par sa superficie de 7 166 km2 et 27ème par sa population avec 805 835 habitants (chiffres 2015) était devenu le 1er département de France en matière de regroupements de communes : elles étaient désormais au nombre de 250 au lieu de 357 ! (relire notre article du 06/01/2016). Bon supplémentaire en date de ce 1er janvier 2017, elles ne sont désormais plus que 186.

Des vagues successives dans le Saumurois

Dans le Saumurois, il faut remonter à 1846 pour voir la première fusion de communes : la commune de Rou-Marson, fusion des trois villages de Rou, Marson et Riou. Puis, il faudra attendre le siècle suivant et près de 120 ans, pour, en 1964, voir la première fusion de communes. Il s'agit de Doué-la-Fontaine qui fusionne avec Douces et Soulanger. En 1968, c'est Montreuil-Bellay qui fusionne avec Méron. Ensuite, en 1971, les lois dites Marcelin prônaient la fusion ou fusion-association de communes. Des dispositions qui n’ont eu, en France, qu’un succès très limité (relire notre dossier du 16/01/2016 et notre article du 02/02/2016). Cependant, en 1973, Saumur se rattache avec les communes de Bagneux, Saint-Hilaire-Saint-Florent, Saint-Lambert-des-Levées et Dampierre-sur-Loire, donnant naissant à la collectivité Ville de Saumur, passant ainsi la barre des 30 000 habitants. L'année suivante, ce sont les communes de Chênehutte, Trèves et Cunault qui décident de former Chênehutte-Trèves-Cunault.

Communes nouvelles

En décembre 2010, le gouvernement Fillon lance sa réforme des collectivités territoriales avec la création des « communes nouvelles ». En Saumurois, il faudra attendre 2016 pour que bougent à nouveau les frontières. Et c'est le Gennois qui donne le la avec l'avènement de Gennes-Val de Loire, fusion des 5 communes de Chênehutte-Trèves-Cunault, Gennes, Grézillé, Le Thoureil, Saint-Georges-des-Sept-Voix. La nouvelle collectivité compte 5 096 habitants. Dans le même temps, Tuffalun se crée, fusion des 3 communes d’Ambillou-Château, Louerre et Noyant-la-Plaine, regroupant désormais 1 769 habitants.
Cette même année, le Douessin emboîte le pas avec la préparation de la commune nouvelle de Doué-en-Anjou, fusion des 8 communes de Doué-la-Fontaine, Brigné, Concourson-sur-Layon, Les Verchers-sur-Layon, Forges, Meigné, Montfort et Saint-Georges-sur-Layon, formant une entité de 11 043 habitants. Ainsi en ce 1er janvier 2017, le Grand Saumurois ne dénombre plus que 51 communes, 11 en Longuéen, 4 en Douessin, 4 en Gennois et 32 en Saumurois (1), au lieu de 64.

9 intercommunalités en Maine-et-Loire, 1 seule en Saumurois

Du côté des intercommunalités, après tergiversations et vicissitudes, le schéma proposé par l'ancien Préfet de Maine-et-Loire, François Burdeyron issu de la loi NOTRe a été validé par les communes et intercommunalités. Ainsi, le visage territorial effectif depuis ce 1er janvier 2017 est de 9 intercommunalités contre 30 en 2016 (2). En Saumurois, cela se concrétise par la fusion-intégration des Communautés de Communes de Gennes, Doué, Longué et de l'Agglo de Saumur, réunies désormais sous le nom de Saumur-Val de Loire et réunissant 100 361 habitants, faisant de la nouvelle collectivité intercommunale la 4ème de Maine-et-Loire (2). En fait le périmètre ne correspond pas moins qu'à celui que constituait celui du Grand Saumurois, hormis les communes de Coutures et Chemellier qui rejoignent la Com Com Loire-Layon-Aubance (3). C'est le 12 janvier prochain que les 93 nouveaux délégués (le même nombre qu'au début de Saumur Loire Développement en 2001 et avant la reforme des collectivités, faisant tomber le nombre à 65 et 27 suppléants) éliront leur nouveau président et leurs 15 vice-présidents (lire notre dernier article du 02/01/2017).

(1) La liste des 51 communes du Saumurois (non de Saumur-Val de Loire, qui compte Couture et Chemellier en moins)
- Longuéen : Blou, Courléon, La Lande-Chasles, Mouliherne, Les Rosiers-sur-Loire, Longué-Jumelles, Saint-Clément-des-Levées, Saint-Martin-de-la-Place, Saint-Philbert-du-Peuple, Vernantes, Vernoil-le-Fourrier
- Douessin : Doué-en-Anjou, Les Ulmes, Denezé sous Doué, et Louresse Rochemenier
- Gennois : Gennes-Val de Loire, Tuffalun, Coutures et Chemellier
- Saumurois : Allonnes, Antoigné, Artannes-sur-Thouet, Brain-sur-Allonnes, La Breille-les-Pins , Brézé , Brossay, Chacé, Cizay-la-Madeleine, Le Coudray-Macouard, Courchamps, Distré, Épieds, Fontevraud-l'Abbaye, Montreuil-Bellay, Montsoreau, Neuillé, Parnay, Le Puy-Notre-Dame, Rou-Marson, Saint-Cyr-en-Bourg, Saint-Just-sur-Dive, Saint-Macaire-du-Bois, Souzay-Champigny, Saumur (Ville de), Turquant, Varennes-sur-Loire, Varrains , Vaudelnay, Verrie, Villebernier, Vivy

(2) Les 9 nouvelles intercommunalités de Maine-et-Loire par ordre démographique (chiffres 2015 - source Préfecture de Maine-et-Loire) :
1 - Communauté Urbaine d'Angers Loire Métropole (284 701 hab.)
2 - Communauté d'Agglomération « Mauges Communauté » (118 118 hab.)
3 - Communauté d'Agglomération du Choletais « Bocage-Vihiersois » (104 122 hab.)
4 - Communauté d'Agglomération « Saumur-Val de Loire » (100 361 hab.)
5 - Communauté de Communes « Loire-Layon-Aubance » (55 109 hab.)
6 - Communauté de Communes « Anjou Bleu Communauté » (35 563 hab.)
7 - Communauté de Communes « Vallées du Haut-Anjou » (35 466 hab.)
8 - Communauté de Communes « Beaugeois Vallée » (35 146 hab.)
9 - Communauté de Communes « Anjou Loir et Sarthe » (26 702 hab.)




(3) Retrouvez toutes les infos sur http://www.grand-saumurois.fr/


Lire aussi notre article sur la population des 49 communes de Saumur-Val de Loire et la carte interactive en cliquant ici


Article du 03 janvier 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


9 commentaires :

03/01/2017 18:37:16 Commentaire de jc rouxel

Et La Lande Chasles devient la commune la plus petite du Maine et Loire en nombre d'habitants à compter du 1er janvier 2017 !


03/01/2017 20:44:33 Commentaire de Le plus grand ....

Probablement le plus grand mensonge depuis le nuage de Tchernobyl.


04/01/2017 07:52:10 Commentaire de CMT

La carte ne semble pas correspondre au découpage des nouvelles EPCI...


04/01/2017 08:40:34 Commentaire de philippe chalopin

La carte qui illustre votre article est erronée. L'ancienne communauté de communes de Noyant a rejoint Baugeois Vallée qui est composée de Baugé en anjou et de Beaufort en Anjou. Petite précision - Cette communauté de communes dépend de l'arrondissement de Saumur, ce qui pourrait conduire à penser que les communes de cette communauté de communes sont aussi dans le Saumurois !


04/01/2017 09:11:19 Commentaire de Miss Sceptique

En théorie et sur le papier c'est très bien et même logique, réduction des coûts oblige! En revanche, nous savons que la stratégie et le management c'est aussi considérer en priorité les ressources humaines. Et là, le doute est tout légitime: infrastructures, compétences, emplois, proximité? Avec la fusion des communautés de communes on voit bien que le mille - feuilles a sérieusement épaissi, que le service publique en pâtit et que les besoins des administrés sont bien loin de la réalité bureaucratique. C'est le retour du Kommintern, c'est le retour de l'union Soviétique et de ses apparatchiks.


04/01/2017 09:23:16 Commentaire de La rédaction

Désolés pour la carte, nous avons eu un bug lors du téléchargement. Nous la changeons.


04/01/2017 11:36:12 Commentaire de Gardien du Temple

Sans vouloir jouer les tatillons, le nom de la communauté d'agglomération du Choletais n'est pas "Bocage Vihiersois" mais bien "Agglomération du Choletais" (source : http://www.maine-et-loire.gouv.fr/IMG/pdf/agglomeration_du_choletais.pdf)


04/01/2017 12:26:14 Commentaire de Chêne

Pour informations certaines communautés d'agglomération passent au-dessus des 100 000 habitants ainsi leurs présidents et vice-présidents voient leurs indemnités augmenter : à savoir : COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION de 50 000 à 99 999 habitants, indemnités mensuelles du PRESIDENT : 4 206,71€ COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION de 100 000 à 199 999 habitants, indemnités mensuelles du PRESIDENT : 5 545,20€ (+1 339€/mois) COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION de 50 000 à 99 999 habitants, indemnités mensuelles des VICE-PRESIDENTS : 1 682,68€ COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION de 100 000 à 199 999 habitants, indemnités mensuelles des VICE-PRESIDENTS : 2 524,02€ (+842€/mois) données : décret n° 2004-615 du 25 juin 2004 relatif aux indemnités de fonctions des présidents et vice-présidents des établissements publics de coopération intercommunale mentionné à l'article L.5211-12 du Code Général des Collectivités Territoriales et des syndicats mixtes mentionné à l'article L.5721-8 du même code


04/01/2017 12:38:51 Commentaire de tytylaficelle

Le nombre de collectivités rétrécit mais, l'égo des ZELUS lui NON.............. Le jeu des chaises musicales va commencer , en particulier ce soir avec l'élection du maire de TERRENA puis celui de DEA puis les présidents d'agglo.... Les places doivent être juteuses et bien payées. Actuellement les tractations en coulisse vont bon train, ça cause ça cause , ça se téléphone "Mon TRES Cher Ami, vous allez bien voter pour moi, je vous trouverais bien une vice présidence, et si j'en ai plus dans ma besace , j'en créerais une , puisque je serais le CHEF" Beurk c'est pas bô la politique.. Attention quand les feuilles d'impôts vont tomber , aussi bien à la communauté d'agglo de Saumur qu'à la communauté XXL de Loire Layon Aubance.. Car il ne faut pas se faire d'illusions, les économies ne sont pas là et ne se feront pas , même dans les années à venir. Les charges d'eau vont augmenter, les charges d'ordures ménagères aussi et en plus, il faut apporter soi-même son papier dans les bacs... Je propose que chaque administrés dépose dans les boites aux lettres de sa mairie, les papiers qu'ils ont en trop chez eux . Ensuite, ils pourraient être déposés devant le domicile du président du SMITOM ou le vice Président. "Triez plus pour payez plus", même feu Sarkosy n'y avait pas pensé... Ma ficelle est toute dépitée de lire ses informations et de voir que personnes ne réagit vraiment... Des veaux aurait dit De Gaulle . Allez topette les gars quand tous les postes seront pourvus, on rigolera encore plus. Une seule chose est sure, ILS ne m'ont pas téléphoné pour me proposer un poste..... !!!!!!!


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI