Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Plan hivernal 2016-2017 : 452 places mobilisables en Maine-et-Loire

Météo France annonce des températures négatives pour les 2 jours à venir (vendredi et samedi) dont le ressenti peut atteindre -7°. Même si les conditions de déclenchement du niveau 2 du plan hivernal ne sont pas réunies, notamment concernant la durée de l'épisode, le département dispose de 452 places d’urgence mobilisables pour l'hébergement des personnes vulnérables. La préfecture rappelle que chacun est appelé à signaler les urgences sociales et médicales dont il pourrait avoir connaissance.



Outre le dispositif de veille saisonnière qui débute le 1er novembre, qualifié de niveau vert, trois niveaux de mobilisation supplémentaire peuvent être activés sur décision du préfet, à tout moment, en fonction de la température ressentie (intégrant les variables humidité et vent) et de la durée de l'épisode météorologique :
- le niveau jaune, en cas de températures négatives comprises entre -5° et -10°, attendues 3 jours consécutifs ;
- le niveau orange, en cas de températures ressenties comprises entre -10° et -18° ;
- le niveau rouge lorsque la température minimale ressentie est inférieure à -18°.
Météo France annonce des températures négatives pour les 2 jours à venir (vendredi et samedi) dont le ressenti peut atteindre -7°. Cependant, les conditions de déclenchement du niveau 2 ne sont pas réunies, notamment concernant la durée de l'épisode.

452 places mobilisables

Au total, le département dispose de 452 places d’urgence mobilisables, soit 354 places dès l’activation de la période de veille saisonnière, 58 places complémentaires en niveau jaune, 20 places supplémentaires en niveau orange et 20 places de plus en niveau rouge, à Angers (266 places), Cholet (30 places) et Saumur (19 places) et dans les accueils ruraux (53 places) et hôtels (84 places).
Ce dispositif permet de couvrir l’ensemble du territoire départemental, avec le soutien actif de bénévoles d’associations caritatives.
La direction départementale de la cohésion sociale, les services de secours, les collectivités locales et les associations sont fortement mobilisés au service des publics fragiles durant cette période.
Cependant, la mobilisation de chacun reste indispensable, pour repérer et signaler les personnes exposées.
En cas d’urgence sociale : appelez le 115 (appel gratuit)
En cas d’urgence vitale : faites le 15 (Samu) ou le 18 (pompiers)


Article du 05 janvier 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :

05/01/2017 17:17:21 Commentaire de Superdeg

A Saumur plus de 7% de logements sociaux libres, pourquoi payer de l'hotel ?


06/01/2017 07:31:42 Commentaire de !!!!!!!!!

Et oui la bonne logique francaise.Mettre les migrants au chaud a regarder aux infos les francais qui les accueillent dormir dehors.!!!!!


06/01/2017 08:31:51 Commentaire de Pierre

Acceuillez les chez vous messieurs les hôteliers vos chambressont vides faitew preuve de bienveillances


06/01/2017 12:07:59 Commentaire de a.girardeau

Exactement cela.Meme que les migrants ne doivent pas comprendre.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI