Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Une entreprise saumuroise se démarque avec une nouvelle offre de substrats hors-sol biotisés.

Premier Tech Horticulture (anciennement Premier Tech Falienor) située à Vivy et acteur majeur dans la production et la formulation de supports de culture sur-mesure, s’engage comme partenaire de la filière fruits rouges, avec une offre inédite de substrats hors-sol entièrement biotisés qui permet notamment la culture des fraises.



Aujourd’hui près de 50 % de la production nationale de fraises est issue de cultures hors-sol. Pour répondre à cette tendance, Premier Tech Horticulture s’est positionné depuis plusieurs années en tant que fournisseur de substrats hors-sol. La gamme de substrats pour la production de fruits rouges élaborée par Premier Tech Horticulture a été développée pour apporter au producteur sécurité et optimisation des cultures. « Nos équipes ont développé des substrats homogènes, stables et adaptés à tous les outils de production », déclare Olivier Guillon, Conseiller technique substrats hors-sol de PT Horticulture

Utilisation d'ingrédients actifs

Le procédé de production développé par Premier Tech requiert un environnement strictement contrôlé et utilise des standards industriels de haute technologie. Il en résulte des spores en suspension viables, exemptes de contaminant et de très haute qualité que Premier Tech Horticulture ajoute dans ses substrats sur mesure : on parle alors de biotisation. « Depuis 2015, des essais sont menés chez nos producteurs et différentes stations d’expérimentation. En fonction des variétés, des types de plants et des itinéraires culturaux, la biotisation du substrats (photo ci-contre) apporte de nombreux avantages ; un enracinement plus rapide et plus dense dès les premières semaines, un fort développement foliaire, un taux de sucres et des rendements supérieurs » précise Fabrice Barraud – Directeur IR&D pour Premier Tech Horticulture.

Partenaire engagé de la filière fruits rouges

L’expertise conjointe de la formulation de substrats professionnels et de production d’ingrédients actifs naturels ont abouti à la mise en marché de substrats hors-sol biotisés. « Les nouveaux résultats et tendances nous montrent l’avantage d’incorporer des matières compostées stabilisées riches en microorganismes dans des sacs de culture. En plus de cette flore propre à chaque matière première, la biotisation ciblée permet d’assurer un niveau optimal dans la stimulation racinaire et la résistance à différents stress. Afin d’optimiser ces résultats, il s’agit désormais de travailler sur l’optimisation des intrants engrais et phytosanitaire dans ces itinéraires » conclut Fabrice Barraud. Premier Tech Horticulture s’engage ainsi dans la réussite des producteurs de la filière fruits rouges en apportant une réelle valeur ajoutée : l’adjonction d’ingrédients actifs naturels à l’ensemble de ses formulations fraises hors-sol : le Glomus Intraradices
et le Bacillus pumilus.

A propos du Groupe Premier Tech

Premier Tech se déploie depuis plus de 90 ans à l’international grâce à la force motrice de ses 3 500 équipiers répartis dans 24 pays. Premier Tech assure le succès de ses clients dans trois grands métiers : l’Horticulture et l’Agriculture, les Équipements Industriels et les Technologies Environnementales. Son approche entrepreneuriale s’appuie sur une maîtrise manufacturière et commerciale qui permet à Premier Tech de réaliser aujourd’hui des ventes de plus de 675 millions de dollars et d’enregistrer une croissance soutenue depuis plus d’un quart de siècle. En France, le groupe a racheté l'entreprise Faliénor, leader de substrats implantée de Vivy en 2013 (relire notre dernier article du 10/02/2016) et oeuvre depuis à son développement, notamment à l'international.


Article du 12 janvier 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI