Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Ces élu(e)s, vice-président(e)s qui vont construire la nouvelle Agglo

Economie, finances, transports, grands équipements, culture, environnement,... Avant la désignation la semaine prochaine en séance du 19 janvier des 6 délégués du territoire issus des 6 pôles d'équilibre identifiés (1), ils sont 15 à avoir été désignés pour siéger au bureau et conduire une "compétence". De nouvelles têtes apparaissent, certains repiquent, d'autres ont été évincées. Lors de l'élection, certains s'amusaient de leur popularité... D'autres moins au regard de leur nombre de voix...



Jean-Michel Marchand mangeait son pain blanc, Guy Bertin son chapeau, mais était élu vice-président et Frédéric Mortier plongeait la tête dans un grand bol de soupe à la grimace (lire par ailleurs). Selon les critères d'équilibre territorial arbitrairement définis dans les réunions préparatoires et signifiés aux termes du projet de statuts, le Longuéen, au regard de son nombre d'habitants, devait obtenir la première vice-présidence. Ce fut le cas, mais oh surprise, pas comme initialement prévu par les élus de Loire Longué, à savoir le Maire de Longué, Frédéric Mortier. Les délégués communautaires, lui ont préféré Isabelle Devaux, Maire de Saint-Martin-de-la-Place, qui s'est invitée à titre individuel dans cette élection et l'a battu sèchement (55 voix contre 25). Pire, pour l'ex-président de Loire Longué, les deux autres candidats que la Com Com avait désignés ont aussi été battus. Eric Mignot, adjoint au maire de Mouliherne par Christian Ruault, Maire de St Philbert du Peuple (63 voix contre 25) et Laurent Nivelle, Maire de St Clément des Levées par Sylvie Beillard, Maire de Vernoil-le-Fourrier (64 voix contre 28). Les élus de Saumur Agglo ont semble-t-il sanctionné la virulence des propos des anciens élus de Loire Longué à propos de la constitution de la nouvelle Agglo. Peut-être compenseront-ils la semaine prochaine, lors de la désignation des délégués du territoire, dont 1 émane de Longué. (1)

Doué et Gennes soudés

L'ex Com Com de Loire Longué arrive donc dans la nouvelle agglo en ordre dispersé. Ce n'est pas le cas de Doué en Anjou ou de Gennes Val de Loire, où la cohésion dans les présentations dégageait de la solidarité. Du côté d'Allonnes, la tension était palpable. Grégory Pierre, conseiller municipal de Villbernier et ancien vice-président de Saumur Agglo échouait, en candidat spontané devant le maire d'Allonnes, Jérôme Harrault. Et, Gilles Talluau, maire de Varennes, rompait le protocole et se présentait à une vice-présidence dédiée à Saumur. Il échouait, comme vous le lirez ci-après, face à Jackie Goulet, 1er adjoint de Saumur, celui-là même qui sera appelé à prendre la place de Jean-Michel Marchand dans quelques semaines.

Seulement 4 femmes sur 15

La parité n'a pas été respectée dans ce découpage territorial, ce qui n'était d'ailleurs pas une obligation. Mais la situation est meilleure qu'elle aurait pu l'être. Si on regarde les fléchages des territoires pour les vice-présidences, seules Sophie Tubiana et Sophie Saramito auraient dû être élues. C'était sans compter sur les candidatures spontanées des longuéennes d'Isabelle Devaux et Sylvie Beillard qui ont donné une autre image du territoire Loire Longué. Si leur rang sur l'échiquier du bureau est désormais connu, il faudra attendre la prochaine séance du 19 janvier prochain pour connaître leurs attributions.

Les 15 vice-présidences dans le détail

- 1ère vice-présidente (secteur de Longué) : Isabelle Devaux, maire de St Martin de la Place (55 voix) : "Je m'engage à participer à enraciner une nouvelle agglomération, que j'ai soutenue depuis le début." Elle l'a emporté face à Frédéric Mortier qui n'a obtenu que 25 voix.






- 2ème vice-président (secteur de Doué) : Michel Pattée, maire de Doué en Anjou (85 voix, seul candidat) : "A Doué en Anjou, nous souhaitons mettre en avant des compétences pour travailler de manière constructive." Michel Pattée était préalablement président de la Com Com de la région de Doué.





- 3ème vice-président (secteur de Montreuil Bellay) : Lionel Fleutry, conseiller municipal Montreuil Bellay (70 voix, seul candidat) : "Je veux défendre le pôle de Montreuil Bellay, mais aussi participer à la bonne gestion des deniers publics". Lionnel Fleutry était préalablement vice-Président de Saumur Agglo.






- 4ème vice-président (secteur d'Allonnes) : Jérôme Harraud, maire d'Allonnes (54 voix) : "Le territoire a d'énormes atouts. Nous avons beaucoup de travail. J'apporterai mon expérience en tant que vice-président où j'ai défendu le végétal. Ce secteur est une force pour le territoire". Grégory Pierre, conseiller municipal Villebernier et candidat n'a obtenu que 31 voix. Jérôme Harrault et Grégory Pierre étaient préalablement vice-Présidents de Saumur Agglo.



- 5ème vice-président (secteur de Saumur Sud) : Armel Froger, maire de Chacé (80 voix, seul candidat) : "Je propose une méthode de travail et un engagement, quelle que soit la mission qui me sera confiée." Armel Froger était préalablement vice-Président de Saumur Agglo.






- 6ème vice-président (secteur de Gennes Val de Loire) : Jean Yves Fulneau, maire de Gennes Val de Loire (76 voix, seul candidat) : "Je mettrai toute ma disponibilité au service de cette Agglo". Jean-Yves Fulnau était préalablement vice-Président de la Com Com du Gennois






- 7ème vice-président (secteur de Saumur) : Jackie Goulet, 1erv adjoint au maire de Saumur (47 voix) : "Je souhaite continuer à m'investir pour le secteur de Saumur". Petite surprise pour la désignation du 7ème vice-président, le maire de Varennes, Gilles Talluau, du secteur d'Allonnes s'est présenté à une vice-présidence, réservée, à priori à la ville de Saumur. Il a obtenu 35 voix. . Il a justifié sa position en expliquant que "lors de la précédente mandature de Saumur Agglo, pour remplacer Florent Stephan, démissionnaire, j'avais l'investiture de tous le pays Allonnais. Mais, la pression des élus la Ville de Saumur a fait que Monsieur Pierre a été élu. L'équilibre a été rompu. C'est inacceptable. Si je me présente, c'est pour insuffler une nouvelle dynamique. Je serai le garant de l'équité entre toutes les collectivités."Jackie Goulet était préalablement vice-Président de Saumur Agglo.

- 8ème vice-président (secteur de Longué Jumelles) : Christian Ruault, maire de St Philbert du Peuple (63 voix) : "J'ai eu un vrai attachement à Loire Longué. Depuis mai et juin, j'ai compris qu'il était temps de tourner la page. J'ai travaillé sur les gens du voyage, les équipements sportifs et les piscines. J'ai en charge le syndicat d'eau et je souhaite m'investir sur les travaux de Gemapi."
Christain Ruault a été élu aux dépens d'Eric Mignot (25 voix) qui était présenté par les élus de Loire Longué. Christian Ruault était préalablement vice-Président de la Com Com Loire Longué.


- 9ème vice-président (secteur de Doué en Anjou) : Anatole Micheaud, délégué de la commune de Doué en Anou (79 voix, seul candidat) : "Je veux poursuivre l'aventure pour monter des projets à la taille du nouveau territoire pour démontrer que le Saumurois est dynamique".






- 10ème vice-président (secteur de Montreuil Bellay) : Eric Mousserion, Maire d'Antoigné (57 voix) : "Je mettrai mon énergie au service de la collectivité". Il a devancé Jean-Pierre Antoine, maire de Courchamps (25 voix) qui avait été vice-président de 2010 à 2014.






- 11ème vice-président (secteur d'Allonnes) : Guy Bertin, maire de Neuillé (76 voix, seul candidat). Le candidat malheureux à la présidence de déclarer : "Je souhaite mettre mon énergie pour l'intérêt de tous. Pour mon élection, je regrette juste qu'il y ait 3 heures de décalage." Guy Bertin était préalablement Président de Saumur Agglo.





- 12ème vice-président (secteur de Saumur Sud) : Rodolphe Mirande, maire de Rou-Marson (84 voix, seul candidat) :"En tant qu'ancien vice-président de Saumur Agglo en charge de la culture, je travaille dans la concertation." Rodolphe Mirande était préalablement vice-Président de Saumur Agglo.






- 13ème vice-présidente (secteur de Saumur) : Sophie Saramito, conseillère municipale de Saumur (69 voix, seule candidate) :"Je souhaite poursuivre ce qui a été engagé. A la lecture de mon résultat, on sent qu'il y a un désir de femmes." Sophie Saramito était préalablement 1ère vice-Présidente de Saumur Agglo.





- 14ème vice-présidente ( secteur de Longué) : Sylvie Beillard, maire de Vernoil le Fourrier (69 voix).
Le troisième candidat proposé par la Communauté de Communes de Loire Longué n'aura pas été élu non plus. Le maire de Saint Clément des Levées, Laurent Nivelle (21 voix) bien qu'il ait précisé que "malgré des modes de fonctionnement différents, nous nous préparons à travailler ensemble" n'aura pas été écouté. C'est Sylvie Beillard, maire de Vernoil le Fourrier (64 voix) qui a annoncé "regretter de ne pas avoir proposé sa candidature avant." Dans son discours, elle a remarqué "qu'il manquait de femmes et qu'elle souhaitait que le Nord Est Anjou soit représenté."


- 15ème vice-présidente ( secteur de Saumur) :Sophie Tubiana, conseillère municipale (46 voix). Pour la dernière vice-présidence, le résultat aura été serré entre Sophie Tubiana, présentée par la majorité à la ville de Saumur. Face à elle, la conseillère d'opposition, Diane de Luze qui avait déclaré : "je suis passionnée par l'action publique au service de tous et sans partie pris." Elle n'a obtenu que 35 voix.




(1) Aux termes du projet de statuts émanant du Comité de pilotage de mise en place de la nouvelle grande agglo, outre le président et les 15 vice-présidents, 6 autres élus seront appelés à siéger au sein du bureau, au titre de délégués. Ils seront issus des 6 pôles d'équilibre identifiés autour de : Saumur, Allonnes, Longué, Doué en Anjou, Montreuil-Bellay et Gennes-Les Rosiers (versus à l'image des anciens cantons).


Article du 13 janvier 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :

13/01/2017 18:07:23 Commentaire de Houlà...

Une sacré bande d'incompétent surtout sur la fin de liste, les gauchos saumurois, encaissent, encaissent, encaissent mais ne glandent rien ou font que des conneries, Bertin vraiment près a bouffer à tout les râteliers pour un poste et Goulet n'en parlons pas.....A vomir, des élections avec un seul candidat, et on va nous faire croire que c'est pas une distribution de poste. Quel mascarade !!!! On fait bouffer du foin aux saumurois et les saumurois disent merci.


14/01/2017 15:45:04 Commentaire de Geneviève

Laquelle de ces dames deviendra Miss Saumur ( après être passée chez la coiffeuse bien sur )


14/01/2017 16:57:24 Commentaire de Philo

Les premiers commentaires volent bas.......Haine et mépris n'ont jamais fait avancer personne. Je souhaite, pour ma part, bon courage à toute l'équipe. Bien sûr ils ne sont pas parfaits. Personne ne l'est. Mais on peut espérer que de la confrontation de tous ces élus qui n'ont pas forcément les mêmes opinions sortiront des idées nouvelles !!!! Saumur en a besoin .....


15/01/2017 10:24:42 Commentaire de je vis a longué

une question me taraude ? M Marchand est t il majoritaire dans ce nouveau bureau avec les trois décidents de loire longué favorable a M bertin si quelqu un peu m éclairer


15/01/2017 11:56:36 Commentaire de C mon avis

" Philo ", heureusement que tu réhausses le niveau. On voudrait bien voir Geneviève......... Bon courage à ceux qui vont oeuvrer pour cette nouvelle région.


15/01/2017 15:58:15 Commentaire de perplexe

Pourquoi "je vis à Longué" voulez vous trouver des majorités, des pour et des contre, des petits arrangements..?Les trois représentants de Loire Longué ont été élus car ils sont une alternative à un trio qui affichait son désir de briser le pont de Saumur, pas parce qu'ils étaient copains les uns avec les autres. Les bonnes idées trouveront une majorité quand il faudra les voter et elles seront rejetées quand elles n'auront pas la confiance du bureau. Effectivement, l'équipe à Mr Mortier a beaucoup de mal à comprendre le travail en collaboration. Me Devaux en a fait les frais à l'élection du dernier bureau de Loire Longué il y 2 ans. Seule élue à oser contredire Mr Mortier en public, elle avait été soigneusement écartée d'une vice présidence. On sait ce qu'il est advenu de la soit disant belle unité Longuéenne...6 candidats pour 3 postes! Mr Mortier et Mignot dénoncent des arrangements et se plaignent qu'après s'être vendu à Mr Marchand, ils n'aient pas été nommés plutôt qu'élus aux postes de vice président...On marche sur la tête. L'équipe en place me parait raisonnable et modérée, capable d'écouter, d'entendre et d'agir. Arrêtons de croire bêtement à l'existence d'un homme ou d'une femme providentielle.


27/01/2017 22:46:53 Commentaire de @ Geneviève

N'allez surtout pas leur donner des idées! On paie déjà un coiffeur à dix mille euros par mois, alors payer encore des coiffeurs supplémentaires... Non, ce ne serait vraiment pas raisonnable...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI