Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Epidémie de grippe : Le Groupement Départemental FO santé en appelle à la mobilisation

Le Groupement Départemental FO Santé réuni jeudi 12 janvier tient à réagir quant à la campagne de presse actuelle concernant les conséquences de l'épidémie de grippe. Son communiqué et un appel à la mobilisation le 7 mars prochain.



"Quelle surprise que de découvrir que la période hivernale est propice à des épidémies, grippe ou autres d'ailleurs ...
Quelle hypocrisie de la part de notre Ministre de la Santé que de demander aux établissements hospitaliers de prendre toutes les mesures pour accueillir tous les patients,
Quelle méconnaissance de la réalité que de demander aux médecins généralistes de faire leur boulot !
Mais notre Ministre dénonce-elle les mesures d'économies imposées aux hôpitaux depuis des lustres, continuées et amplifiées par son propre gouvernement ?
Parle-t-elle des 3milliards d'euros d'économies supplémentaires qui sont prévues dans la loi de financement de la sécu pour 2017 ?
Evoque-t-elle les conséquences de la loi de santé ?
Alors que les services d'urgence sont saturés essentiellement par manque de places, le développement à marche forcée des prises en charges ambulatoires et la suppression en parallèle de dizaines de lits annoncent des catastrophes sanitaires !
Et pourtant dans le département nous ne sommes pas les plus touchés par la grippe, qu'en sera-t-il à l'arrivée de l'épidémie ?
Combien de jours et d'heures les patients resteront-ils en attente sur des brancards ?
Combien de coups de fils, dans combien de services et d'établissements pour trouver un lit ?
Que dire des effets du numérus clausus instauré en 1974 par Giscard, et qui font de certains départements de vrais déserts médicaux, renvoyant les patients quasi automatiquement vers les urgences ?
Que seront avec la mise en place de groupements hospitaliers de territoire, les capacités d'hospitalisation ?
Il n'y a pas de fatalité à cette situation, seul un changement de politique permettra que le service publique hospitalier et ses personnels puissent continuer à prendre en charge la population, quelque que soit la saison, qu'il y ait la grippe ou une canicule !
Si les patients sont encore pris en charge cela tient à la conscience professionnelle des hospitaliers, mais pour combien de temps encore si rien n'est fait ?

Autant de raisons qui expliquent que notre Fédération, avec la CGT et Solidaire, appelle à la grève et à manifester à Paris le 7 mars prochain !"

Pour tous contacts: fo@ch-cesame-angers .fr tél 02 41 80 77 80/ 06 62 43 15 48/ 06 80 87 54 77

Article du 17 janvier 2017 I Catégorie : Politique

 


5 commentaires :

17/01/2017 19:01:39 Commentaire de C mon avis

Notre ministre n'a pas parlé d'une chose également, mais que certains médecins professionnels responsables et sensibilisés ont pointé : on ne parle pas de la vaccination du personnel soignant, ce qui est une catastrophe et un non professionnalisme. C'est pourtant simple, on meurt de la grippe, on ne meurt pas du vaccin.


18/01/2017 10:12:22 Commentaire de Superdeg

Si un soignant sur quatre se vaccine c'est que les 3/4 se sont rendu compte que ça ne devait pas servir à grand chose et d'expérience! Est-ce que chez les soignants libéraux qui vous demandent de vous vaccinez ce ne serait pas pas pour la santé de leur porte-monnaie? (Je parle du vaccin contre la grippe)


19/01/2017 07:14:44 Commentaire de C mon avis

Si la statistique est vraie (?) La déduction que vous en faites est plutôt simpliste et complètement erronée et voilà le pourquoi du comment. Pourquoi d'après vous de nombreuses maladies ont été éradiquées, et pourquoi certaines reviennent...


19/01/2017 12:11:50 Commentaire de misere

de nombreuses maladie comme le socialisme qui s'éteind et meme sans vaccin.


19/01/2017 19:33:44 Commentaire de C mon avis

Contre la connerie aussi malheureusement il n'y a pas de vaccin mais çà c'est hors sujet comme le socialisme.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI