Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Coups de couteau à Saumur : Un « épiphénomène » pour la police

Le 9 janvier, notre article « Les agressions au couteau se multiplient sur la Ville de Saumur » vous avait fait beaucoup réagir. Ce 18 janvier, vers 17h30, un nouveau différend s'est réglé à l'arme blanche, rue Saint-Nicolas. Suite à quelques regards appuyés envers la gent féminine, une rixe s'est conclue par une blessure à la main. La victime n'a pas porté plainte. Cela porte à 5 le nombre d'affaires de ce genre à Saumur, en 1 mois. Pour le commandant Benoît, il s'agit seulement d'un « épiphénomène »...



La blessure est très légère, mais la série continue à Saumur... Ce mercredi 18 janvier 2017, vers 17h30, un homme a été blessé à la main par un coup de couteau, suite à un différend dans la rue Saint-Nicolas. L'objet de la rixe ? Une histoire de regard insistant en direction de la gent féminine, comme cela avait déjà pu se produire dans quelques-unes des récentes affaires de coups de couteau, à Saumur (relire notre dernier article).

Les femmes du groupe se sentent scrutées

Des regards insistants, jetés par un homme âgé d'une trentaine d'années, auraient fait monter la tension. Des regards portés vers les femmes d'un groupe de personnes (pour partie hébergées dans un foyer pour SDF), installé sur des marches, à l'arrière du parking d'une supérette de la rue Saint-Nicolas. Se sentant scrutées, les femmes de la bande n'ont pas du tout apprécié... ce qui a fini par provoquer une vive altercation. Le trentenaire, pris à partie, a alors réagi en sortant son couteau et blessé (légèrement) une personne du groupe au niveau de la main, dans le feu de l'action. Sous le regard inquiet des passants...

Le trentenaire veut se réfugier, mais revient à la charge

L'auteur du coup de couteau a ensuite été poursuivi par les membres de la bande, et notamment par une des femmes, également armée d'un couteau. Si quelques-uns des protagonistes ont tenté de refroidir les esprits, l'histoire n'était pas terminée pour autant... Après avoir tenté de se réfugier dans un appartement de la rue Saint-Nicolas, le trentenaire est revenu à la charge, ne comptant pas en rester là. Si un jet de canette ne l'a pas arrêté, il a ensuite été frappé à la tête plusieurs fois, avant de s'écrouler. C'est à ce moment qu'est intervenue une première patrouille de police, qui a mis un terme à cette pagaille. Deux autres patrouilles se sont ensuite rendues sur place et ont embarqué le trentenaire vers le commissariat de police pour l'interroger.

« Il s'agit vraiment d'un épiphénomène, d'un concours de circonstances »

Le commandant Benoit, du commissariat de police de Saumur, ne souhaite pas pour autant que le sentiment d'insécurité gagne la population Saumuroise : « Il s'agit vraiment d'un épiphénomène, d'un concours de circonstances qui a fait que les affaires impliquant des armes blanches se sont effectivement multipliées en cette fin d'année 2016, et ce début d'année 2017. Il n'y a pas de quoi s'inquiéter plus que cela... Il faut également préciser que toutes les histoires qui se sont déroulées ne sont aucunement en lien les unes avec les autres. Ça n'a strictement rien à voir. Les 4 autres affaires ont été résolues par les forces de l'ordre et la justice fera son œuvre. En ce qui concerne cette dernière histoire, outre que la blessure est plutôt légère, il s'agit surtout d'une non-affaire pour la police de Saumur... La victime n'a effectivement pas souhaité déposer de plainte auprès du commissariat ».


Article du 19 janvier 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :

19/01/2017 20:01:47 Commentaire de Une "non-affaire", avec un "non couteau"?

C'est bien gentil tout ça, mais vous êtes vous déjà trouvé à brandir un couteau face à quelqu'un? Sans faire le mariole, je peux vous garantir que c'est rarement pour engager la conversation... L'état d'esprit nécessaire à l'accomplissement du geste n'est pas anodin. Il n'est pour moi pas question de semer la panique, mais juste de recadrer le débat. La "douceur Angevine" à ses limite tout de même...


20/01/2017 09:11:16 Commentaire de SOPHIE

épiphénomène. Ce qui se surajoute à un phénomène sans réagir sur lui. Symptôme accessoire qui peut accompagner les autres symptômes d'une maladie, mais qui ne modifie pas le cours de celle-ci et ne nécessite généralement pas de traitement spécifique. Ceci est la définition d'epiphenomene En d' autre temps les mots auraient été différends si vous voyez ce que je veux dire ..... Pourquoi ne pas virer systématiquement les perturbateurs des marches de la "supérette" de la rue St Nicolas ce qui ferait bien plaisir aux commerçants du coin qui s'en plaignent depuis longtemps ,??


20/01/2017 09:43:52 Commentaire de seb

Oui .


20/01/2017 13:28:52 Commentaire de seb

Ah avec le delais lie a la verification des commentaires mon oui au premier commentaire est passe en oui au 2 eme lol .Du coup .


20/01/2017 18:39:52 Commentaire de seb

Je connais quelqu un qui a sorti un couteau pour raisonner son proprietaire garde a vue pour menaces de mort proces condamnation et ...il est tjr emmerde par ses proprietaires !ceux ci se sont vantes d avoir des copains policiers au commissariat et en connaissent par leur prenom .Peut etre une explication .


21/01/2017 15:55:07 Commentaire de Entre les lignes

Dans un monde où tout est susurré la lecture entre les lignes nous parle davantage. Mais bon pas d'amalgame...


21/01/2017 16:04:12 Commentaire de tchernobill

Bah ! il s'agit simplement d'un coup de canif dans le contrat !


21/01/2017 16:37:54 Commentaire de Mctr

Saumur ressemble de plus en plus a un cloaque.... qu'on regrette Jean-Paul Hugo.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI