Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



La gouvernance de Saumur-Val de Loire est en place

Ce 19 janvier, la nouvelle Agglo Saumur Val de Loire continuait de s'installer. Après le Président et les vice-Présidents élus la semaine dernière (notre article du 13/01/2017), place à l'élection des conseillers délégués de territoires et à la répartition des vice-présidences.



Légende photo (de gauche à droite) : Michel Pattée (2è vice-Président, maire de Doué en Anjou), Isabelle Devaux (1ère Vice-Présidente, maire de St Martin de la Place), Jean-Michel Marchand (Président, maire de Saumur) et Yann Cristel (Directeur Général des Services)

L'exécutif de la nouvelle agglo Saumur-Val de Loire, ce sera donc un bureau, composé de du Président, Jean-Michel Marchand, de 15 vice-présidents et de 7 conseillers délégués territoriaux , soit 23 élus, dont seulement 5 femmes. La gouvernance sera répartie sur 15 commissions thématiques, chacune présidée par un(e) des vice-président(e). A côté de cela, ont été mise en place 3 groupes de travail.

2 nouvelles commissions thématiques et 3 groupes de travail

Ainsi 15 commissions thématiques ont été mises en places, dont deux nouvelles, la gestion des risques, présidée par la 1ère vice-présidente, Isabelle Devaux et l'Agriculture, présidée par Jérôme Harrault. Mais quid du développement économique, compétence obligatoire et majeure ? En fait, c'est la nouvelle donne. Elle est au nombre des trois groupes de travail souhaités par le Président Marchand et validés en bureau, dont au moins pour 2 d'entre elles, n'ont qu'une durée de vie pour la mise en place du projet de territoire. Il s'agit du groupe de travail sur la gestion de l'eau, qui sera présidé par Dominique Sibileau, et celui sur l'intégration de l'enseignement musical, qui sera présidé par Rodolphe Mirande. Quant au 3ème, ce sera celui du développement économique et de la formation, qui, quoique compétence obligatoire d'un EPCI, ne sera pas une commission thématique et n'aura donc pas de vice-président.

Développement économique : mettre en place ensemble la stratégie

Ainsi, le 3ème groupe de travail "Développement économique", présidé par Jean-Michel Marchand lui-même "aura une durée de vie au moins jusqu'à la fin du mandat" (NDLR 2020), a expliqué ce dernier. "Et il sera composé comme suit : un représentant par zones d'activités économiques majeures, à savoir les maires des communes accueillant des zones soit 12 personnes, les vice-présidents à l'agriculture et au tourisme, 1 des 7 conseillers délégués et des personnes cooptées issues des acteurs du développement, dont le président de l'Agence de développement ou encore des représentants des chambres consulaires (économie, métiers et agriculture) et toute autre personne, pas forcément élue de l'agglo." Et Jean-Michel Marchand de conclure : "L'objectif est de mettre en oeuvre ensemble une politique économique. Cela étant, bien évidemment, ce groupe de travail ne sera que force de propositions qui devront être validées par le conseil communautaire." A l'issue, Eric Touron, Maire Distré et Conseiller Régional en charge du secteur équestre de poser la question : "Où se retrouve la filière équestre dans tout cela ?" Jean-Michel Marchand, nouvellement désigné Président de l'IFCE (Institut Français du Cheval et de l'Equitation - relire notre article du 19/12/2016) de lui répondre sans ambages : "Bien évidemment dans le groupe de travail Développement économique".

Formation et emploi : sous tutelle du développement économique

Quant à la formation et l'emploi, si aucun élu n'a posé la question en conseil, nous avons voulu savoir où ces secteurs seront raccroché. Yann Christel, Directeur général des services nous a expliqué : "Ce sont deux secteurs majeurs pour l'avenir du territoire. Ils seront donc intégrés au groupe de travail Développement économique. Et en ce qui concerne la formation, c'est plus particulièrement Marc Bonnin, conseiller délégué, qui en aura la charge" On sait qu'un des gros projets de cette fin de mandat, c'est la mise en place du nouveau campus universitaire, dont les travaux doivent débutés en cette année 2017 pour voir leur achèvement pour la rentrée 2019. Un dossier qui avait été suivi dès son lancement par le vice-président de Saumur Agglo en charge de la formation et de l'emploi, Jean-Michel Marchand. Idem pour l'emploi, Jean-Michel Marchand, alors Président de la Maison de l'Emploi Saumur Loire Vallées d'Anjou avait été un des fervents défenseurs du rapprochement avec l'Agence de développement du Grand Saumurois, les deux structures étant désormais réunies. Gageons que le nouveau Président de Saumur-Val de Loire aura souhaité garder un regard sur ces dossier.

Appels d'offres : une commission à part


Nouvelle donne aussi, sur proposition du président Marchand, les appels d'offres feront l'objet d'une commission à part. Et elle sera présidée, non par un des vice-présidents élus ou conseillers délégués, mais par l'élu de Villebernier, Grégory Pierre. On se rappelle qu'en juin 2015, ce dernier avait fait acte de candidature spontanée en remplacement du vice-président démissionnaire, Florian Stéphan, Maire de La Breille Les Pins, président de la commission « Moyens humains et appel d'offres ». Il était opposé au candidat proposé par le président Bertin, Gilles Talluau, Maire de Varennes sur Loire. L'outsider avait supplanté le poulain du Président, celui-là même qui était son suppléant au Conseil Général, avec 33 des 61 voix. (relire notre article du 26 juin 2015). Déjà à l'époque des prémices...

La répartition des 15 vice-présidences

- 1ère vice-présidente (secteur de Longué), Isabelle Devaux, Maire de St Martin de la Place, chargée de la prévention des risques naturels et technologiques (digues, cavités, inondations)





- 2e vice-président (secteur de Doué) Michel Pattée
, Maire de Doué en Anjou chargé des Ressources Humaines et de la mutualisation





- 3e vice-président (secteur de Montreuil) Lionel Fleutry
, Adjoint Montreuil-Bellay, chargé des travaux et des grands équipements






- 4e vice-président (secteur d'Allonnes) Jérôme Harrault
, Maire d'Allonnes, chargé de l'agriculture






- 5e vice-président (secteur de Saumur Sud) Armel Froger
, Maire de Chacé, chargé de l'aménagement du territoire, de l'urbanisme, de l'habitat et des gens du voyage





- 6e vice-président (secteur de Gennes) Jean-Yves Fulneau
, Maire de Gennes Val de Loire, chargé des finances







- 7e vice-président (secteur de Saumur) Jackie Goulet
, 1er adjoint au Maire de Saumur, chargé des politiques sociales, politique de la ville, enfance-jeunesse, insertion, santé, prévention de la délinquance





- 8e vice-président (secteur de Longué) Christian Ruault
, Maire de St Philbert du Peuple, chargé de l'eau et l'assainissement







- 9e vice-président (secteur de Doué) Anatole Micheaud
, Doué la Fontaine, chargé de l'environnement, des déchets et de la transition énergétique







- 10e vice-président (secteur de Montreuil) Eric Mousserion,
Maire d'Antoigné, chargé des transfert de charges







- 11e vice-président (secteur d'Allonnes) Guy Bertin
, Maire de Neuillé, chargé du transport, des mobilités et du numérique








- 12e vice-président (secteur de Saumur Sud) Rodolphe Mirande
, Maire de Rou-Marson, chargé de la culture, de l'enseignement musicale, du spectacle vivant, de la lecture publique et des arts plastiques






- 13e vice-présidente (secteur de Saumur Sud) Sophie Saramito
, Saumur, chargée du tourisme







- 14e vice-présidente (secteur de Longué) Sylvie Beillard
, Maire de Vernoil le Fourrier, chargée des politiques et équipements sportifs







- 15e vice-présidente (secteur de Saumur) Sophie Tubiana
, Saumur, chargée de la gestion des milieux aquatiques et de la biodiversité








7 conseillers délégués de territoire (dans l'ordre du nombre d'habitants).


Les 7 élus proposés par Jean-Michel Marchand sont issus des 7 pôles territoriaux identifiés, émanation des anciens cantons : Saumur, Longué, Doué, Montreuil-Bellay, Allonnes, Saumur-sud et Gennes Val de Loire (sachant que d'autres peuvent faire acte de candidature individuelle).

- 1er conseiller (secteur de Saumur) Jean-Luc Lhémanne, Adjoint à Saumur (pas d'autre candidature). 70 voix, 23 blancs ou nuls







- 2e conseiller (secteur de Longué), Jacky Bouchenoire
, Adjoint de Longué (pas d'autre candidature). 62 voix, 26 blancs ou nuls. 2 voix pour Frédéric Mortier, 2 voix pour Jeannine Tardivel et une voix pour Yann Pilven de Sevellec






- 3e conseiller (secteur de Doué en Anjou), Fabrice Anger
, Adjoint de Doué en Anjou (pas d'autre candidature). 78 voix, 11 blancs ou nuls. 1 voix pour Bruno Cheptou, 1 voix pour Marie France Le Neillon, 1 voix pour Jean Marie Poiron, 1 voix pour Hervé Vilboux






- 4e conseiller (secteur de Montreuil Bellay), Marc Bonnin
, maire de Montreuil Bellay (pas d'autre candidature). 82 voix, 10 blancs ou nuls. 1 voix pour Caroline Rabault








- 5e conseiller (secteur d'Allonnes), Béatrice Bertrand
, maire de Viv/y (pas d'autre candidature). 80 voix, 12 blancs ou nuls. 1 voix pour Marie-Luce Durand







- 6e conseiller (secteur de Saumur Sud), Patrice Vérité
, 1er adjoint de Fontevraud (pas d'autre candidature). 84 voix, 8 blancs ou nuls. 1 voix pour Bruno Prod'homme






- 7e conseiller (secteur de Gennes - les Rosiers), Denis Sauleau
, maire des Rosiers sur Loire (pas d'autre candidature). 74 voix, 16 blancs et nuls. 1 voix pour Magalie Charron, 1 voix pour Benoit Lamy, 1 voix pour Laurent Nivelle.





Article du 20 janvier 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


12 commentaires :

19/01/2017 22:42:33 Commentaire de mickaeld

l'heure du partage du gâteau .... Bonne rigolade on dirait ... la satisfaction ou bout des dents....


20/01/2017 09:30:00 Commentaire de Laulau de Saint Lambert

4158€ pour JMM, 1713€ pour les vices présidents et 646€ pour les conseillers délégués soit un total de 34700€ au lieu de 33700€ précédemment soit une hausse mensuelle de 1000€ ! (Source : CO du 20/01/2017) Que peuvent dire aujourd'hui les défenseurs du pauvre JMM ? Qui lui même déclare "Il semble que ce soit ma rémunération qui pose problème", cette réforme a été faite afin de faire des économies et ce cher JMM arrive à augmenter les indemnités, chercher le problème ! Si Apchin n'avait rien dit, personne ne s'y serait opposé, de toute façon cette assemblée, c'est comme une réunion de famille, personne veut froisser personne ! Au moins ça leur permettra de se revoir et en même temps de trinquer ensemble à cette belle assemblée ! Au passage attention à l'abus d'alcool qui est dangereux pour la santé, je dis ça, je dis rien ! A bon entendeur...


20/01/2017 10:05:53 Commentaire de François

Encore une fois, les femmes sont très très sous représentées dans cette gouvernance...


20/01/2017 18:03:59 Commentaire de plusdeboulots

va falloir encore augmenter les impôts pour que ces "vices présidents" puissent s'en mettre plein les poches.... notre cher Fulneau va pouvoir encore agrandir sa propriété!


20/01/2017 18:29:06 Commentaire de contribuable optimiste

Monsieur Marchand parle de 34700 euros d'indemnité pour les élus sans dire que c'est le cumul par MOIS, soit sur les 6 ans d'une mandature, 2,5 Milions d'euros... Je me prête à rêver que nos élus renoncent à leurs indemnité puisqu'ils sont quasiment tous dans la fonction publique ou retraités et qu'ils budgètent la construction d'une école pour montrer à nos enfants que l'on ne compte pas seulement leur laisser de la dette... Messieurs les élus, prouvez nous que l'argent n'est pas votre carburant !


20/01/2017 19:38:56 Commentaire de Gérontocatie

On peut connaitre la moyenne d'age de cette belle assemblée ?


21/01/2017 07:01:22 Commentaire de eufrozine

Et les oubliés.... Les employés territoriaux à qui l'on va supprimer la NBI parce qu'ils ne seront plus "multitâches", exemple : les secrétaires des ex-mairies ! Et en plus, il faut compter désormais avec des frais de déplacement, pour certaines ou certains. Ah, on le sait bien, les travailleurs ont moins que les décisionnaires et/ou élus !


21/01/2017 16:20:16 Commentaire de Superdeg

4100/mois pour le président, 1700/mois pour les vis présidents et 650 €uros/mois pour les conseillers délègués a vue de nez le président s'est augmenté de plus de 1300 €uros/par mois! Du Zélus en orpar rapport à l'autre assemblée en plus il touche deux retraites ...


21/01/2017 17:59:00 Commentaire de Déçudemarchand

Comment un homme de gauche peut-il s'octroyer de telles indemnités alors que le but de l'agglo était de faire des économies ? Par ailleurs les impôts fonciers et locaux continuent à augmenter à Saumur alors que nos retraites sont bloquées, voire diminuent ! C'est purement honteux...


23/01/2017 09:03:54 Commentaire de Lolo de Pocé

Et après ça, nos élus auront l'air étonné de voir le FN aux portes du pouvoir....et nous resservirons le même refrain du "on a compris, on va corriger....blablabla" il sera trop tard messieurs les élus.


14/05/2017 23:50:13 Commentaire de pas compris

Je suis totalement d'accord avec les propos écrit au moins de janvier et me demande: Pourquoi Grégory Pierre en charge d'un sujet aussi important? Une décision incompréhensible.


08/06/2017 13:40:09 Commentaire de DELIRANT

C'est assez incroyable de lire à quelques jours d'une élection legislative, comment nos élus ne comprennent toujours rien. Et il faudrait soutenir la droite ou la gauche qui s'en met plein les poches, augmente ses indemnités, filent les places aux copains... Juste incroyable. Raz le bol de ces belles promesses et d'avoir autant d'incompétents à la tête de nos décisions et surtout avec nos impôts... Et difficile de comprendre certaines décisions... Pas compris pour Grégory Pierre, élu ou pas à l'agglo, décidé par qui? Bref du grand n'importe quoi avec combine et compagnie. Citoyens, réveillez vous et reprenez vos communes en main, mettez vos élus incompétents au chômage...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI