Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Les échos et coulisses de la séance du conseil de Saumur-Val de Loire du 19 janvier

Lors de la deuxième séance du Conseil de la nouvelle Agglo Saumur-Val de Loire ce 19 janvier, l'ambiance était moins solennelle qu'à la première, le 12 janvier, séance d'élection du président et des vice-présidents. Entre petits couacs et petites phrases, les échos.



Vote des conseillers délégués : il a manqué un vote !

D'entrée de jeu, un petit couac : alors que les élus attendaient les résultats du vote pour le premier des 7 conseillers délégués, Jean-Luc Lhémanne pour le secteur de Saumur, petite surprise, sur les 93 votants, seulement 92 bulletins dans l'urne ont été comptés. En fait, une erreur de la part du maire de Gennes-Val de Loire, Jean-Yves Fulneau : s'il avait bien glissé son bulletin dans l'urne, il avait oublié d'y glisser l'autre pour lequel il avait un mandat ! Le Président Marchand a, en toute simplicité, proposé à l'assemblée qu'il puisse le faire quoique le vote soit clos, ce qui a été accepté par tous les élus. Cela étant, un murmure dans l'assemblée : « Et dire que c'est le vice-président aux finances »...

Une commission qui ne fait pas « bander »

Après que Jean-Michel Marchand ait listé les commissions thématiques et leurs vice-président(e)s, il a fait état des élus qui s'étaient préalablement inscrits pour y participer. Si certaines commissions ont fait le plein ou presque, avec entre 15 et 20 membres dont la plus prisée, celle du tourisme, deux se sont avérées fort dépourvues : seulement 6 inscrits pour la commission chargée des politiques et équipements sportifs, présidée par Sylvie Beillard, Maire de Vernoil le Fourrier et oh grand désespoir, 1 seule inscrite dans celle de la gestion des milieux aquatiques et de la biodiversité, présidée par l'élue saumuroise Sophie Tubiana, en la personne de Marie Seyeux, Maire de Blou.
Le maire de Souzay-Champigny, Alain Boissonnot a trouvé une explication : « Proposer l'horaire de 8h15 à 9h30 pour réunir une commission, ce n'est pas l'horaire idéal quand on travaille ! » Pour le Président Marchand, une vraie-fausse raison : « Attendez, je pense que cela doit quand être possible, même quand on travaille, de se libérer au maximum 1 fois par mois durant 1h un matin, tout comme pour le conseil d'agglo à 17h.» Une réponse restée sans écho. A la suite de cela, le Président ne voulant pas prolonger la séance plus que de mesure a proposé, non pas que d'autres élus se portent volontaires, mais qu'un temps de réflexion soit laissé jusqu'à la prochaine séance du 2 février. Et de rajouter : « S'il ne devait pas y avoir d'autres candidats dans ces commissions, ce que je regretterai, j'envisagerai de les rapprocher d'autres commissions. » A bon entendeur...

Saumurois depuis toujours et pro-agglo

Un signe fort lors de la désignation des conseillers-délégués : pour le secteur de Gennes-Les Rosiers, le Président Marchand a proposé le maire des Rosiers sur Loire, Denis Sauleau, celui-là même qui, en maître d'oeuvre du tout récent rapprochement de sa commune avec celle de Gennes-Val de Loire, s'était érigé, presque seul contre tous, contre les instances de la Com Com Loire Longué, refusant d'intégrer le nouveau syndicat mis en lieu et place de la Com Com désormais défunte. Et dans sa petite allocution de pré-élection, comme un pied de nez au Président Mortier de ne pas hésiter à déclarer : « Je suis saumurois dans l'âme et j'ai toujours crû à cette nouvelle agglo. » Sachant que sur 93 votants, il a obtenu 74 voix (Magalie Charron, Bertrand Lamy et Laurent Nivelle ayant obtenu chacun 1 voix), allez savoir d'où ont émané les 16 blancs ou nuls...

Le trouble-fête du longuéen

Avant de passer à la désignation des conseillers-délégués, Guy Bertin, maire de Neuillé, ex-président de Saumur Agglo et candidat perdant à la présidence le 12 janvier dernier, mais au nombre des désormais 15 vice-présidents (chargé du transport, de la mobilité et du numérique) a souhaité intervenir : « Je tiens d'abord à signifier que j'adhère pleinement à ce nouvel exécutif. Et je souhaite sincèrement que tous les élus y viennent pour permettre des débats constructifs et apaisés. Il est hors de question de revivre ce que nous avons vécu durant toute une année en comité de pilotage, car nous avons besoin de travailler de manière unie. » Et le Président Marchand de lui répondre : « Effectivement, je prends l'engagement que nos réunions se passeront de façon sereine et collective. » Dont acte et à suivre...

Le mauvais petit canard

Dans le cas d'élection au sein d'une collectivité, bien souvent la règle en vigueur est qu'il soit demandé soit les plus âgé(e)s ou aux plus jeunes de bien vouloir être les assesseurs lors du dépouillement des votes. Comme pour l'élection du Président et des vice-présidents la semaine dernière, à Saumur Val de Loire, on a opté pour les plus jeunes. Et dans ce cas, il s'agit des quarantenaires Fabrice Anger (Doué) et Grégory Pierre (Villebernier). Mais dès lors que Fabrice Anger était proposé au poste de 3e conseiller délégué, il devait de retirer de son poste d'assesseur et laisser sa place au suivant sur la liste des plus jeunes, à savoir Frédéric Mortier. Mais ce denier faisait la mou, ne voulant pas jouer. « Tu n'as pas le choix », lui a intimé Jean-Michel Marchand. Il n'a pu qu'obéir au maître !

Deux élus plébiscités

Sur les 7 candidats à l'élection du poste de conseillers-délégués, tous ne furent pas logés à la même enseigne à la sortie des urnes, même si aucun d'entre eux n'a été confronté à des francs-tireurs. Ainsi au zénith, Patrice Vérité (1er adjoint de Fontevraud) et Marc Bonnin (maire de Montreuil-Bellay, avec respectivement 84 et 82 des 93 votants, soit plus de 98% ! Sur leurs talons, Béatrice Bertrand (maire de Vivy) avec 80 voix, puis Fabrice Anger (Doué) avec 78 voix, Denis Sauleau (maire des Rosiers) avec 74 voix, Jean-Luc Lhémanne (adjoint Saumur) et en queue de peloton, Jacky Bouchenoire (adjoint Longué-Jumelles) avec 62 voix. Pour autant aucun d'aura obtenu les 100% et tous ont été élus au 1er tour. Ouf !

Lapsus révélateur

A la désignation du 7e conseiller-délégué, le Président et encore Maire de Saumur a fait un lapsus révélateur : Annonçant le secteur de Gennes-Les rosiers, il a annoncé : « Passons au quartier suivant ! » Il ne l'a pas encore quitté son écharpe de maire !

Le renard

On le savait futé Jean-Michel Marchand. Nouvelle preuve dans les attributions de commissions. La politique de la ville est allée à Jackie Goulet, 1er adjoint de Saumur qui en deviendra sous peu le maire, en lieu et place du nouveau Président. Et que recèle la compétence « Politique de la ville », eh bien le PRU (Programme de Rénovation Urbaine ». En fait, depuis la naissance de l'agglo en 2001, cette compétence qui était, de par les statuts d'un EPCI, du ressort de l'agglo n'avait pas été, par méconnaissance, transférée et était restée du ressort de la ville de Saumur, seule d'ailleurs à bénéficier d'un PRU. Et on se souvient que, lors du conseil municipal de novembre dernier, alors que Jean-Michel Marchand à propos de la politique de la ville désormais pilotée par l'agglo et de ce fait gérant la future rénovation urbaine des quartiers de Saumur, de le dire haut et fort : « Je veux que les choses soient claires. L'agglo, ne peut pas être que pilote. Il faut qu'elle participe au financement de la rénovation urbaine. » (relire notre article du 19/11/2016). Force est de constater que le futur maire de Saumur préside la bonne commission...

Eric Mignot candidat si personne ne veut...

Saumur Val de Loire avait besoin d'un représentant à "Anjou Dynamique Numérique" qui coordonne et mutualise les investissements en matière de numérique des EPCI. Peut-être pour corriger le tir des élections de la semaine passée où aucun des candidats du Longuéen désignés à une place de vice-présidence n'avaient été élus (relire notre article du 13/01/2017)., Jean Michel Marchand, a proposé la candidature d'Eric Mignot. Après avoir signalé que le Kiosque avait largement commenté la déception des élus de Loire Longué, l'adjoint au maire de Mouliherne a déclaré : "Si personne ne veut prendre la place, je veux bien y aller"... Personne ne s'est présenté contre lui... Une solution pour ne pas perdre une élection.

Touché mais pas coulé

Frédéric Mortier, lui, n'a pas voulu siéger au Conseil de Territoire et n'a pas postulé à la place de son bras droit Jacky Bouchenoire. A l'issue de la séance, il a expliqué que pour des raisons d'emploi du temps, il préférait "se consacrer à ses mandats actuels". (ndlr maire de Longué-Jumelles et conseiller communautaire). Concernant sa candidature aux législatives, il a déclaré : "Chaque chose en son temps. Attendons de voir ce que vont donner les présidentielles."


Article du 21 janvier 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


10 commentaires :

21/01/2017 14:24:44 Commentaire de céline

j'ai peut-être manqué d'assiduité depuis les dernières élections municipales, mais en fait je ne sais plus trop comment fonctionne Saumur... La population a élu un Maire qui si j'ai bien tout compris ne l'ai bientôt plus. Il a désigné son remplaçant (heu sans notre avis je crois). Il y a "le grand Saumur", le "Agglo Saumur-Val de Loire", l'agglo (je ne sais plus) et quoi d'autre ? Peut-être auriez le temps de faire un article pour nous expliquer comment fonctionne notre ville aujourd'hui. Merci d'avance


21/01/2017 15:51:21 Commentaire de tchernobill

Ah ! non! ça suffit; arrêtez de nous embrouiller et laissez les se ...débrouiller !


21/01/2017 17:59:04 Commentaire de ?

Parce que ça fonctionne?


21/01/2017 21:36:09 Commentaire de gilou de saint phil

avec cette nouvelle comcom le simaep de Blou serait dissous au profit d'une gestion, semble t il, assurée par la SAUR !? j'espère que le kiosque s'intéressera à ce sujet rapidement... car pour le contribuable que je suis, la facture va tout simplement doubler ! comme d'autres taxes...


22/01/2017 15:55:26 Commentaire de sergent

réponde à gilou elle ne va pas que doubler mais +++++++++++et c'est encore nous qui allons payer pour les autres j'espère que nos élus vont faire quelque chose et réagir aux profits de leurs citoyens car nous n'avons rien demander


22/01/2017 17:58:33 Commentaire de PAG

@ Céline: En disant "La population a élu un Maire", vous faites, comme beaucoup, un interprétation erronée du Code Electoral. Lors de l'élection municipale, nous avons élu des conseillers municipaux qui, par la suite, ont élu parmi eux le nouveau maire de la ville. Cela n'est pas un simple détail de forme, mais prouve que chacun des conseillers élus a toute légitimité à devenir maire. De même, bien que cela est été annoncé, à mon avis maladroitement, monsieur Marchand n'a pas désigné son successeur mais simplement son "poulain" pour l'élection du prochain maire qui se déroulera, le moment venu, dans les mêmes conditions qu'en 2014 (cf. ci-dessus). Monsieur Goulet, puisqu'il s'agit de lui! étant élu municipal de Saumur a toute légitimité à être élu maire, comme tous les autres conseillers municipaux; La "loi" démocratique est donc respectée, ne vous en déplaise!


23/01/2017 09:42:16 Commentaire de dindon de la farce... ou même seulement farce?

Ce qui est sûr c'est que nous n'avons pas voté pour la nouvelle répartition des compétences, ni pour les personnes qui sont aux manettes désormais... Quelles compétences restent aux villes (quand elles existent encore, parce que plusieurs communes sont devenues des quartiers de Nouvelles Communes..) et donc aux élus qui ont réellement été choisis par les électeurs? Finalement a-t-on encore besoin d'électeurs? ou est-ce juste une formalité pour garder l'étiquette "démocratie"? Y-a-t-il un candidat aux présidentielles qui parlent de cette loi NOTRe qui a des conséquences terribles sur nos quotidiens? Ras-le-bol d'être le dindon de la farce et de devoir subir des changements pour lequel il n'y a eu aucune consultation de la population. C'est INADMISSIBLE.


23/01/2017 10:15:45 Commentaire de Legendre

Commentaire de Ciotat:Tous vos commentaires sont l analyse que M Mortier a faite et cela n a pas plu donc on le met dehors Dommage pour nous c etait le plus compétent ......maintenant on va payer +++++ sur un territoire ou on est les plus démunis.......merci les elus sans tête.que ces 3 ans passe au plus VITE:-):-):-):-)


23/01/2017 14:08:54 Commentaire de augmentation....

Alors je conseille à tout ceux qui auront d'aller votre leur représentants à l'agglo, c'est leur travail qui est là, Mortier avait 200 fois raison et il a eu le malheur de le dire, allez voir les Bertin, Devaux, Saramito, Marchand, Goulet,......


23/01/2017 21:58:18 Commentaire de le petit canard

n en a gros sur le coeur le petit canard,il boude ou il a une grippe aviaire.il retourne dans sa mare pas content....


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI