Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Pollution : Procédure d'alerte en Maine-et-Loire. Mesures et conseils

L'épisode de pollution par les particules fines, qui a débuté le vendredi 20 janvier 2017, se poursuit sur l'ensemble de la région des Pays de la Loire. Des procédures d'alertes sont engagées pour aujourd'hui et demain sur la Loire-Atlantique, le Maine et Loire, la Mayenne, la Sarthe et la Vendée...



Dans un communiqué de ce mardi, envoyé à 12h, la Préfecture de Maine-et-Loire informe que le département est placé en « procédure d'alerte » pour ce mardi 24 janvier et le mercredi 25 janvier 2017, au moins. Cet épisode de pollution par les particules fines (PM10) est décelé par l'agence Air Pays de la Loire, organisme agréé par le Ministère de l’Environnement pour assurer la surveillance de la qualité de l’air des Pays de la Loire, 24h/24 et 7j/7. À noter que le communiqué (ci-dessous) est diffusé par l'agence Air Pays de la Loire, par délégation du Préfet de département...

Les mesures réglementaires, par arrêté préfectoral, pour mardi 24 et mercredi 25 janvier 2017 :

Tout public :

- La vitesse maximale sur tout le réseau autoroutier et routier en 2x2 voies (dont voies périphériques) est abaissée de 20 km/h, sans descendre en dessous de 70 km/h : de 130 à 110 km/h, de 110 à 90 km/h et de 90 à 70 km/h. Des contrôles de vitesse et anti-pollution pourront être réalisés.
- Tout brûlage à l’air libre est interdit, sauf pour motif de sécurité publique.
Industrie/construction :
- Les installations classées industrielles mettent en œuvre les dispositions prévues dans leur arrêté d’autorisation ICPE.
- Sur les chantiers, des mesures de réduction des émissions de poussières (arrosage, etc…) doivent être mises en œuvre.
Agriculture :
- Le brûlage des résidus agricoles est interdit jusqu’à la fin de l’épisode, sauf raison de sécurité publique.
Nota Bene : Si des mesures complémentaires sont prises par le Préfet, elles feront l'objet d'un communiqué spécifique émis par la Préfecture.

Les recommandations comportementales pour mardi 24 et mercredi 25 janvier 2017 :

Tout public :
- Évitez l'utilisation de la voiture en solo, privilégiez les transports en commun et le covoiturage. Pour les trajets courts, pensez à la marche à pied ou au vélo. Les entreprises et administrations sont invitées à adapter les horaires de travail pour faciliter ces pratiques. Le recours aux audio/visio-conférences et au télétravail est recommandé.
- Si vous prenez votre voiture, adoptez une conduite souple et modérez votre vitesse.
- Maîtrisez la température dans votre logement ou votre lieu de travail.
- Évitez l’utilisation, en chauffage d’agrément, des cheminées à foyers ouverts ou des poêles et inserts anciens.
Industrie/construction :
- Vérifiez le bon fonctionnement des équipements de combustion et des dispositifs de dépollution. Sous réserve des conditions de sécurité, reportez les opérations ponctuelles les plus émettrices de polluants.
- Évitez l’utilisation de groupes électrogènes.
Agriculture :
- Pour l'épandage, privilégiez les procédés moins émetteurs d'ammoniac (pendillards ou injection, etc…) et procédez à l'enfouissement rapide des effluents.
- Vérifiez le bon fonctionnement de vos équipements de chauffage des bâtiments d'élevage et serres (températures, entretien des équipements, etc...).

Les recommandations sanitaires pour mardi 24 et mercredi 25 janvier 2017 :


Tout public :
- Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air ou à l’intérieur.
- En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations, etc...), prenez conseil auprès de votre médecin.
Personnes sensibles et vulnérables (1) :
- Reportez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), en plein air ou à l’intérieur, jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.
- Évitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords aux périodes de pointe.
- En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations, etc...), consultez votre médecin et/ou prenez conseil pour savoir si votre traitement médical est adapté, et privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort.
Nota Bene : Il n’est pas nécessaire de modifier vos pratiques habituelles d’aération et de ventilation.

(1) Personnes sensibles aux pics de pollution : personnes diabétiques, immunodéprimées, souffrant d'affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux. Personnes vulnérables : femmes enceintes, nourrissons, enfants de moins de 5 ans, personnes de plus de 65 ans, sujets asthmatiques, souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires.





Infos pratiques : Toutes les informations sur cet épisode de pollution sur le site d'Air Pays de la Loire.



Article du 24 janvier 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


10 commentaires :

24/01/2017 18:30:04 Commentaire de Superdeg

J'aime bien consulter un médecin, monsieur le préfet sera reçu mais est-ce que le simple citoyen le sera, peut-être qu'il n'est pas au courant du manque de médecin, mais il ne doit pas lire le journal...mis à sa disposition


25/01/2017 08:10:32 Commentaire de seb

J ai pas du valider mon comentaire correctement.j ai un diesel avec filtre a particules normes euro 4 ou 5 voila que je pollue plus avec mon diesel qu a l epoque des 504 diesel!(humour) qui a connu les vieux Berliet gbc 8 kt de l armee ?ils etaient aux normes ...de leur annee de fabrication .


25/01/2017 08:29:08 Commentaire de quiquidit

Pourquoi ne parle-on pas de la pollution que "nos chers voisins" du Rhin qui nous envoient leurs centrales à charbon pour être plus écolo?


25/01/2017 10:18:28 Commentaire de seb

Une 504 diesel un bon vieux Berliet ex armee achete aux domaines et une cheminee a foyer ouvert voila une chouette idee !valable uniquement avec les appareils de mesure de la polution d epoque bien entendu .a moins qu on nous cache des chiffres connus a l epoque .


25/01/2017 11:51:16 Commentaire de co2

piétons,cyclistes, n'oubliez pas vos masques hospitaliers!!si c'est loin d'être efficace, çà ne peut pas faire de mal, ne serait ce pour ne pas transmettre son rhume ou sa grippe à son voisinage


25/01/2017 13:07:31 Commentaire de seb

Je constate qu autour de moi moi y compris la polution est prise en compte dans les choix et decisions ma voiture a ete choisi aussi en fonction de sa polution et il semble qu il y a encore peu de temps on poluait plus et on en parlait moins .


25/01/2017 14:24:15 Commentaire de co2

business!! fric!! racket!! quand tu nous tiens! bientôt les pastilles\" crit air\" dans toute la France. une petite pensée pour nos pauvres vaches qui n\'auront bientôt plus le droit de ruminer!!seuls les requins qui nous gouvernent auront le droit de continuer à nous emm......çà si c\'est pas de la pollution,???


25/01/2017 15:39:15 Commentaire de Allerlesvers

La pollution est une opportunité pour instauré une taxe de plus , voila le résultat de ces emmerdeurs d'écolos , Est-ce que tout ces écolos vont a leur boulot en vélo ? Avec quoi ils se chauffent ? Avec quoi ils font leur cuisine ? N'ont ils jamais pris l'avion ? Arretez de vous masturbez le cerveau avec de fausses idées , en attendant les payeurs ne sont pas toujours les pollueurs , a bon entendeur salut !


25/01/2017 17:04:10 Commentaire de bernardo

Et pour mieux polluer , rien de mieux que d'aller a la campagne construire N.D.D.L ..... Merci les "z'élus".......Parce que les avions les bateaux eux ca ne polluent peut étre...... GRRRR.......


26/01/2017 08:44:55 Commentaire de seb

Vais me renseigner si ce ne sont pas les appareil de mesures qui ont change devenu plus performant ou le seuil d alerte la facon de prevenir la population.Car partout je vois que la polution est prise en compte pour etre reduite si pas deja reduite .les voitures sont a des normes de plus en plus severes .


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI