Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Le sous-préfet de Saumur au 2e régiment de Dragons de Fontevraud

Le lieutenant-colonel Guillaume Leroy, chef de corps du 2e régiment de Dragons (2e RD) a accueilli ce mercredi 25 janvier, le sous-préfet de Saumur, Jean-Yves Azoumé dans le cadre d’une visite officielle. Une première pour le représentant de l'Etat.



Cette rencontre avait pour but de présenter les capacités d’intervention du régiment pouvant être déployées sur le territoire national au profit de la population et en appui des autres services de l’Etat.
Pour montrer les spécificités de l’unique régiment de défense NRBC (nucléaire, radiologique, biologique et chimique) de l’armée de Terre, nos militaires ont effectué une démonstration dynamique mettant en scène les différentes capacités qu’ils emploient. Notamment, la reconnaissance mobile embarquée et les équipes de reconnaissance à pied en charge d’évaluer la menace ainsi que les moyens de décontamination de matériels et de personnels.
C’est la première fois que le sous-préfet se rendait au régiment, ce qui fut l’occasion de lui faire découvrir la salle « tradition » retraçant l’histoire du 2e RD, le plus ancien régiment de cavalerie français.


Article du 25 janvier 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :

25/01/2017 15:55:49 Commentaire de Bien

On s’intéresse à nos militaires qui assurent notre sécurité mais est-ce vraiment rassurant vu les derniers événements de Pontourny ?


25/01/2017 17:19:22 Commentaire de Superdeg

J'espère qu'il a réquisitionné un médecin militaire


25/01/2017 20:05:45 Commentaire de sablons 49

Y va quand même falloir lui apprendre à saluer au commis de l'état... Les jambes serrées et le petit doigt sur la couture et qu'sa saute !


25/01/2017 21:24:14 Commentaire de Bernard Henry

Rappelons que le 2e régiment de Dragons (2e RD) avait accueilli le lundi 16 janvier, le général américain Jim Bonner commandant l’US Army Chemical School dans le cadre d’un déplacement officiel en France. Les compétences de ce régiment dans le domaine de la protection chimique sont uniques en France et extrêmement rares dans le monde à ce niveau. Son équipement entraine chez les industriels français un courant de recherche et de développement qui les fait entrer dans un cercle très fermé où les capacités mondiales se comptent sur les doigts d'une main. Un exemple d'ennemi combattu récemment par ce régiment : EBOLA. Ca vous dit quelque chose ? L'efficience de la méthode française, la fameuse "French touch", intrigue toujours les observateurs étrangers qui aiment venir en savoir plus. La sollicitude du sous préfêt est à son honneur. Les armées mettent à la disposition de chaque préfet un conseiller militaire, le délégué militaire départemental.


26/01/2017 08:14:22 Commentaire de sablons 49

Repos, vous pouvez fumer soldat Bernard Henry...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI