Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


13 février : L’émigration deux-sévrienne dans l’Ouest canadien au XIXème siècle

A la fin du XIXème siècle, de nombreux deux-sévriens, dont des thouarsais, sont partis vers le Canada, à la recherche d’un avenir meilleur. Qui étaient-ils ? Pourquoi ont-ils quitté leurs racines ? Comment ces pionniers ont-ils vécu ? Que sont devenus leurs descendants ? Parlent-ils toujours français ? La SHAAPT (1) vous invite à revivre le destin de ces deux-sévriens du bout du monde à l'occasion d'une conférence qui se tiendra le lundi 13 février à Thouars.


Familles d'émigrés au Canada - ©shaapt


Entre 1880 et 1914, près de 30 000 français ont quitté leur terre natale pour rejoindre le Canada. Parmi eux, beaucoup d’habitants de l’Ouest de la France et notamment du nord des Deux-Sèvres dont les patronymes sont encore fréquents, Diacre, Guéret, Poiroux, Morin, Bahuaud, Baudry, Pallard, Bibault, Rivaleau, Parthenay, Plessis… A la recherche de nouvelles perspectives d’avenir pour eux-mêmes et leurs familles, ils quittent le Poitou. On les retrouve sur des terres jamais exploitées à l’époque, qui depuis sont devenues de vrais bassins de population au Canada, comme le Manibota ou le Saskatchewan. Cette émigration est très différente de celle du XVIIIème siècle qui vit de nombreux compatriotes partir vers le Québec, alors possession française.
Lundi 13 février, dans le cadre de ses conférences mensuelles, la SHAAPT s’intéressera à ces destins oubliés en accueillant madame Nicole Pouplin. Maire du Pin, près de Cerizay, de 1983 à 2001, passionnée d’histoire locale et ayant elle-même des cousins au Canada, Nicole Pouplin a consacré ses recherches au parcours de ces hommes et femmes qui ont tout quitté pour construire une nouvelle vie. De nombreux thouarsais faisaient partie de l’aventure…

Infos pratiques : Lundi 13 février à 20h30, Auditorium des Ecuries du Château de Thouars - Entrée : 3€ pour les non adhérents de la SHAAPT

(1) La SHAAPT, Société d'Histoire, d'Archéologie et des Arts du Pays Thouarsais - En savoir plus sur http://www.shaapt.fr/



Article du 31 janvier 2017 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI