Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Deux sénatrices veulent la fermeture de Pontourny

Un rapport parlementaire préconise la fermeture du centre de déradicalisation de Pontourny. Esther Benbassa (Europe écologie-les Verts) et Catherine Troendl (Les Républicains) avait une mission d'information pour le sénat sur le le désembrigadement, le désendoctrinement et la réinsertion des personnes radicalisées. Pour elles, c'est un constat d'échec.



Le rapport n'est pas terminé, mais les deux sénatrices concluent déjà à l'échec de la politique de déradicalisation mise en place par le gouvernement. Elles mettent en cause principalement les compétences des associations soutenues et les moyens attribués : "On a découvert que toutes les associations n'étaient pas à la hauteur", a expliqué Esther Benbassa sur Franceinfo.

Fermeture de Pontourny

Elles demandent aussi la fermeture du centre de Pontourny. Pour elles, la déradicalisation ne fonctionne pas, que ce soit en prison ou dans les centres spécialisés. Pour celui de Beaumont en Véron qui est vide depuis le début février, c'est un échec. Celui-ci a coûté 2,5 millions d'euros, il était conçu à pour accueillir 25 volontaires. Depuis son ouverture en juillet 2016, il n'en a accueilli que 9, au maximum. Le dernier exemple en date n'est pas brillant pour les sénatrices. Elles soulignent celui de Mustapha S., 24 ans qui préparait en même temps que son stage à Pontourny, son départ vers la Syrie. Il a été interpelé lors d'une opération antiterroriste, à Wissembourg, en Alsace.


Article du 25 février 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :

25/02/2017 10:50:01 Commentaire de seb

Une simple autorisation de l autorite competente et 25 places disponibles pour les sdf .


25/02/2017 17:57:45 Commentaire de pito

et si on y organisait des stages pour tous nos voleurs de la république atteints de pléonexie ,cela permettrait de sauvegarder les emplois, et je pense même que, vu leur grand nombre, on créerait de nouveaux emplois.


26/02/2017 07:07:55 Commentaire de Dubois

Très bonne analyse pito mais je pense que 25 places c'est suffisant . . .


26/02/2017 11:24:42 Commentaire de pégasse

c'est le résultat cuisant des nombreux échecs de notre gauche caviar pas avare de projets fantaisistes donc le ridicule n'effraie plus le commun des mortels .Que d'argents gaspillés alors que la dette de la France frôle les cents pour cents et que ces deniers publics aurait était plus utile a nos concitoyens dont certains sont en grande détresse


26/02/2017 11:37:48 Commentaire de cabaret

Bravo Pito ! Je pense que si l'on veut remettre dans le droit chemin tous ces profiteurs malhonnêtes qui pullulent dans le milieu politique, ce centre ne serait pas suffisant. Quand est ce que ces élus comprendront que ce sont des élus exemplaires que nous voulons et non des donneurs de leçons hypocrites.


26/02/2017 22:03:31 Commentaire de segolyne

Mettons -y les élus voleurs de notre République ! Les mettre au pain sec et à l'eau claire


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI