Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



14 mars : Soirée Plein Ecran "Paris la blanche"

Le mardi 14 mars, Plein Ecran propose une soirée exceptionnelle avec la projection de Paris La Blanche, film lauréat du premier Prix Jean-Claude Brialy



Le film sera présenté par sa réalisatrice Lidia Terki, en présence de Dominique Besnehard, initiateur du prix Jean-Claude Brialy et de responsables du festival Premiers Plans

Synopsis : Sans nouvelles de son mari, Rekia, soixante-dix ans, quitte pour la première fois l'Algérie pour ramener Nour au village. Mais l'homme qu'elle finit par retrouver est devenu un étranger. Extrait de la revue de presse du festival Premiers Plans : Premier long-métrage pour la réalisatrice Lidia Leber Terki, Paris La Blanche met en scène l’histoire d’amour inconditionnelle de Rekia. Cette femme kabyle est mariée à un homme parti d’Algérie pour améliorer la vie de sa famille dans les années 1970. Après 48 ans d’absence au pays, elle décide de quitter seule sa ville natale afin de retrouver son amour. Arrivée à Paris, et après un long parcours du combattant, elle réussit à le retrouver pour le convaincre de revenir auprès de ses enfants. Mais l’homme qu’elle a connu en Algérie a bien changé…

Le titre du film fait éminemment référence à la période post-indépendance de l’Algérie. Pourtant, « mon intention n’était pas de produire un film politique mais bien plutôt de rendre visible les invisibles, toutes ces personnes qui donnent leurs vies dans l’espoir d’assurer le bonheur des siens à des milliers de kilomètres », assure la réalisatrice. Le jeu est subtil ; le hors-champ y tient une place essentielle et renforce le sentiment de sacrifice. Rekia, interprétée par Tassadit Mandit, témoigne d’une force de courage hors norme. « Elle refait le chemin de son mari comme l’aurait fait Pénélope dans l’attente du retour d’Ulysse, dans la mythologie grecque », raconte Lidia Leber Terki. Enfin, les dialogues y sont parfois courts mais toujours chargés d’émotions. Chacun des échanges rend compte d’une grande humanité. (Ouest-France 26/01/2017)
Ce film n'étant pas encore sorti en salles, nous ne disposons pas de critique de la presse écrite ou des médias mais les membres du C.A. de Plein Ecran ont beaucoup aimé ce film lors de sa projection au festival Premiers Plans et le recommandent chaudement.

Infos pratiques : Mardi 14 mars à 20h15, au cinéma Le Palace à Saumur. Toutes les infos et tarifs sur www.plein-ecran.fr


Article du 10 mars 2017 I Catégorie : Culture

 


1 commentaire :

16/03/2017 11:28:42 Commentaire de A l'atttention de la rédaction

Bonjour, Lidia Terki m'a fait remarquer quelques petites erreurs dans le texte qui lui est attribué. Erreurs dont le Kiosque n'est pas responsable, je le précise. Au lieu de "toutes ces personnes qui donnent leurs vies dans l’espoir d’assurer le bonheur des siens à des milliers de kilomètres", écrire "toutes ces personnes qui donnent leurs vies dans l’espoir d’assurer le bonheur des LEURS RESTÉS à des milliers de kilomètres" Et "Elle refait le chemin de son mari comme l’aurait fait Pénélope dans l’attente du retour d’Ulysse, dans la mythologie grecque" à modifier ainsi : "Elle refait le chemin de son mari comme l’aurait fait Pénélope QUI N' ATTEND PLUS LE retour d’Ulysse, dans la mythologie grecque". Certes; l'article n'est plus vraiment d'actualité mais si, pour les archives, vous pouvez faire ces petites corrections... Merci d'avance. ;o)


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI