Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



La Maison de l’emploi s’initie à la silver économie "senior friendly"

Comment répondre au mieux vieillir des habitants du territoire du Saumur Val de Loire ? Voilà la question qu’a décidé de se poser, de façon sérieuse, au travers une étude approfondie, tout un ensemble d’acteurs locaux et régionaux réunis à la maison de l’emploi de Saumur jeudi 16 mars. L’objectif : identifier les besoins des seniors, qu’ils soient d’ores et déjà couverts ou non, pour ensuite soumettre un plan d’actions à tous les acteurs du territoire.



« Nous voulons faire de la région saumuroise une région ‘’senior friendly’’ ». Le ton est donné. Mais pour autant, l’objectif n’est pas encore atteint. Et c’est justement l’objet de ce projet coordonné par la Maison de l’emploi de Saumur Loire vallée d’Anjou et réunissant la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS), les relais locaux (Anjou Domicile et IRESA – Inter Réseau de l’Economie Sociale et Solidaire en Anjou) qui auront la charge d’aller à la rencontre des acteurs locaux pour évaluer les besoins mais aussi pour construire avec eux un plan d’actions pour couvrir les besoins encore non couverts ou mal connus. « La démarche est une démarche diagnostic-actions » insistent les acteurs du projet. « Elle reposera certes sur un diagnostic, mais dans 15 mois, nous devrons avoir un véritable plan d’actions élaboré avec tous les acteurs locaux de la silver économie mais aussi ceux qui n’en font pas encore partie ».

La silver économie, c’est quoi ?

La silver économie n’est pas un marché. C’est, en réalité, l’adaptation de tous les marchés et donc d’une économie entière au vieillissement de la population qui impacte tous les secteurs : loisirs, transport, alimentation, sécurité, santé, domicile, habitat collectif, assurance, assistance téléphonie, internet, sport…etc. La silver économie, c’est donc, pour les entreprises comme les pouvoirs publics, l’objectif de s’adapter dans une perspective lucrative ou non à une réalité démographique. C’est dans ce contexte que les entreprises de l’économie sociale et solidaire entrent en jeu, notamment sous forme d’associations.

Dans le Saumurois, quelle sera la démarche ?

Dans le Saumurois, 27% des habitants ont plus de 60 ans, ce chiffre étant en constante augmentation, restant par la même au dessus de la moyenne nationale (23%), départementale (24%) et régionale (25%). Il y a donc du travail. Reste qu’il faut maintenant de l’emploi pour répondre à des besoins grandissants. C’est l’objectif de cette démarche autour de la silver économie dans le Saumurois. Dans 15 mois, un rapport complet sera dressé de la situation et des actions possibles. Il reposera sur un diagnostic quantitatif (basé sur les données et statistiques existantes) et qualitatif, basé lui sur des entretiens et questionnaires individuels. Tout le monde est alors impliqué : la population, évidemment, mais aussi les élus et techniciens des villes ainsi que les acteurs économiques (pour mesurer l’offre de produits et services du territoire).

Les rendez-vous à venir

Le projet, qui s’étalera sur plusieurs mois, sera mené en trois étapes. La première étape sera celle du diagnostic et se conclura par une « rencontre collective » à laquelle les premiers résultats seront dévoilés avec notamment la rédaction d’un « Portrait de la Silver Economie sur le territoire ». Cette étape sera celle de la « proximité », leitmotiv de tout le projet. La seconde étape aura pour objectif d’appuyer le développement d’activités et de coopérations territoriales permettant de répondre aux besoins des personnes âgées sur le Saumurois. Un « Plan d’actions de développement de la Silver Economie » sera publié, ayant vocation à être mis en œuvre par les acteurs économiques du territoire en lien avec les collectivités. L’objectif est alors de leur permettre de se positionner sur les besoins non couverts identifiés lors de la première phase notamment en créant de nouvelles activités, seules ou à plusieurs. « La Silver Economie est une véritable opportunité sociale et économique sur notre territoire » note Jean-Michel Marchand, Président de Saumur Val de Loire, présent au lancement de la démarche. La troisième et dernière phase consistera à faire le bilan du projet pour le faire connaître et faire vivre la dynamique.


Article du 19 mars 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :

19/03/2017 10:57:17 Commentaire de Superdeg

"senior friendly" pas mal pour commencer la frenchcophonie week!


19/03/2017 11:55:55 Commentaire de Marie d'Anjou

L'économie axée cheveux blancs doit avoir un premier objectif, nécessaire sinon suffisant: permettre d'approcher au plus près l'autonomie pour les personnes âgées, malades ou diminuées (handicapées par l'âge ou autre car c'est de cela qu'on parle ,en clair et non politiquement correct). Donc des centre-villes à la voirie irréprochables, offrant les commerces les plus variés et permettant l'accès à la plus large offre de services de santé. Après, le reste peut venir. Y a du boulot dans notre belle agglo, le charme de la Loire ne suffit pas. Certaines villes ont fait ce travail, par exemple la voirie de la ville basse de Pornic est un exemple à suivre. J'ai hâte de voir les progrès après treize ans de galère... Très beau projet qui nécessite beaucoup d'investissements de toutes sortes, la volonté de s'y mettre immédiatement, et pas de reporter encore et toujours; autre impératif catégorique, demander l'expertise des personnes concernées AVANT validation pour ne pas se tromper. Merci aux nombreuses initiatives privées déjà présentes. Et, s'il-vous-plaît, n'inventez pas un panneau "petits vieux" en parallèle du panneau "fauteuil roulant", quand on se déplace difficilement ou qu'on perd un peu la boule, on sait où ça passe et où ça ne passe pas... question accessibilité, accueil, gentillesse...


19/03/2017 12:19:17 Commentaire de Gaelle Chardon-Lucet

Et une ville accueillante et attractive également pour la jeunesse ? Parce que les jeunes s'en vont dès qu'ils le peuvent et très peu viennent s'installer... On y réfléchit sérieusement bientôt également ?


19/03/2017 14:32:45 Commentaire de Jean

"Senior friendly" n'apporte rien ,sinon plus d'américain...


19/03/2017 15:16:55 Commentaire de Superdeg à Marie d'Anjou

Tout à fait d'accord avec Marie pour le financer les seniors doivent le financer avec par exemple une taxe de 50 €uros par mois et par retraite perçue y inclus les produits de placements supérieure à l'équivalent d'un smic/par personne Et oui les exigences ont un coût....Et avec les 11 candidats qui se présentent on va être dans la m....


20/03/2017 08:54:16 Commentaire de jeankidout

Question importante à approfondir : parmi les seniors saumurois, combien sont solvalbles ou disposent d'un réel pouvoir d'achat ? Autre question : qu'est-il prévu pour conserver un tissu de commerces suffisant en centre ville, accessible aux seniors ?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI