Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Un grand Pôle de Santé et 14 maisons seniors poussent à Longué

Le Pôle de Santé Pluridisciplinaire, qui sera livré au mois de décembre 2017, est le regroupement de professions médicales et paramédicales sur le site du nouveau centre hospitalier de Longué-Jumelles (6 médecins généralistes, 3 kinésithérapeutes, 2 podologues, 1 psychologue, 2 dentistes, 1 sage-femme, 1 ostéopathe et un cabinet réservé pour le Centre d’Accueil et de Permanence des Soins). Une opération qui s'élève à un coût de 1 686 227 euros. Autre projet à Longué-Jumelles : la construction de 14 maisons adaptées aux seniors pour 1 774 253 euros. Le détail de ces deux projets...



Afin de compléter l’offre de soins dispensés par le nouvel hôpital aux habitants de Longué-Jumelles, l’équipe municipale a sollicité la société Immobilière Podeliha, en 2015, pour étudier la faisabilité de construire en un même lieu son futur Pôle de Santé Pluridisciplinaire, ainsi que 14 maisons adaptées au profit des personnes âgées. Concernant le PSP, il fallait agir pour le maire de la commune, Frédéric Mortier : « Face à cette désertification médicale dans nos villes, nous avions évoqué avec le docteur Favron le projet de construire un pôle médical réunissant des professionnels de la santé à Longué ».

Un pôle de 6 cabinets installés sur 860 m²

Frédéric Mortier : « Le projet a donc mûri avec mon équipe municipale et notamment Nathalie Ploquin, conseillère déléguée en charge de la santé, et Nicole Péhu, maire déléguée de Jumelles et présidente du conseil de surveillance de l’hôpital de Longué-Jumelles. Le but étant d’offrir des soins médicaux de qualité et de proximité à nos administrés, tout en attirant des professionnels de santé en garantissant des loyers inférieurs à 10 euros le m² ». Au mois de décembre 2017, un Pôle de Santé Pluridisciplinaire de 6 cabinets, d’une surface totale de 860 m², verra donc le jour. Le bâtiment sera de plain-pied et développera un linéaire de façade important afin de répondre au besoin d’éclairement des différents cabinets médicaux. Deux patios seront créés, l’un côté Sud et l’autre à l’opposé qui sera aménagé en terrasse accessible. La construction sera réalisée en maçonnerie traditionnelle avec une finition en façade en enduit gratté fin de deux teintes (blanc et gris) et en ossature bois habillée d’un parement en panneaux de résine dure de teinte vert cuivre. La couverture sera réalisée en toiture-terrasse sur l’ensemble du bâtiment. L’accès à ce Pôle se fera depuis la rue du Pont Poiroux, par l’intermédiaire d’une voie nouvelle côté Nord...

Un Pôle de Santé qui s'élève à 1 686 227 euros

La pose de la première pierre de ce Pôle a eu lieu ce mardi 21 mars 2017. Frédéric Mortier a tenu à « adresser tout particulièrement mes remerciements à Philippe Justeau, président d’Immobilière Podeliha, et à son directeur général, Francis Stéphan, sans qui ce projet n’aurait pas pu démarrer. Le coût de l’opération de 1 686 227 euros (HT) est pris en charge par Immobilière Podeliha avec le soutien de la commune, qui a œuvré pour obtenir des subventions de la Région (ndlr : Secteur Santé : 300 000 euros / FRALS 87 500 euros). De plus, la Ville de Longué-Jumelles s’engage dans l’achat du foncier et des aménagements divers pour un coût total de 98 000 euros et nous avons également déposé un dossier de subvention auprès de l’État, dans le cadre du Contrat Plan État Région (CPER) et sollicité 76 959 euros », a ajouté le maire de la commune de Longué-Jumelles. La fin des travaux du Pôle de Santé Pluridisciplinaire est prévue pour le mois de décembre 2017...

14 pavillons adaptés pour les seniors de typologie 2 et 3

De plain-pied, l'ensemble de ces pavillons adaptés pour les seniors sera composé de 7 T3 accolés, chacun équipé d’une pergola en bois pour l’aire de stationnement, de 5 T3 individuels avec le garage attenant, ainsi que de 2 T2 individuels. Orientés plein Sud pour la majorité, les pavillons bénéficieront d’une pièce à vivre lumineuse prolongée par une terrasse et un jardin d’agrément. Les constructions seront réalisées en maçonnerie traditionnelle avec une finition en façade en enduit gratté de deux teintes (blanc et taupe). La couverture sera en zinc pour le volume principal et en toiture-terrasse pour le volume secondaire (garage, cellier). En limites séparatives des logements, des palissades ajourées en bois naturel seront installées. Pour les limites de rue et les limites parcellaires seront plantées des haies végétales composées d’essences variées. Conformes aux règles d’accessibilité pour personnes handicapées, les logements répondront aux exigences du label HSS et au cahier des charges de la marque Lubens Habitat, marque qui promeut un concept d’habitat évolutif. Les habitations répondront également aux exigences du label Habitat Seniors Services Plus, dont Immobilière Podeliha est le 4ème bailleur à avoir obtenu cette certification en France.

Financement de l’opération pour le Pôle de Santé Pluridisciplinaire :

- Subvention Région : 387 500 euros
- Prêt Caisse des Dépôts : 1 276 000 euros
- Fonds propres : 22 727 euros
- Total financement : 1 686 227 euros

Nota Bene : La commune vendra l’assiette foncière relative au bâtiment du Pôle de Santé Pluridisciplinaire à l’euro symbolique à Immobilière Podeliha. Les espaces extérieurs aménagés par Immobilière Podeliha resteront la propriété de la commune.

Financement de l’opération pour les 14 maisons seniors :

- Subvention État : 23 872 euros
- Subvention Région : 70 000 euros
- Subvention Département 49 : 69 000 euros
- Subvention AGIRC-ARCCO : 56 000 euros
- Total subventions : 218 872 euros
- Prêt Caisse des Dépôts : 1 333 000 euros
- Fonds propres : 222 381 euros
- Total financement : 1 774 253 euros

Nota Bene : L’aménagement lié à la desserte des logements (accès aux logements, stationnement) sera assuré par Immobilière Podeliha. Ces espaces communs seront ensuite rétrocédés à l’euro symbolique par Immobilière Podeliha à la commune.

Infos pratiques : Pour tout savoir sur ces deux aménagements à Longué-Jumelles, cliquez sur ce lien...


> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 24 mars 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :

23/03/2017 16:04:34 Commentaire de VARLIN

ce n est plus un maire mais un maçon.... encore une première pierre encore une photo.... quel bâtisseur


24/03/2017 10:29:44 Commentaire de Rien à redire

Tout le monde réclame des services de proximité: santé, logements etc... Et maintenant que cela prend forme, évidemment les mauvaises critiques fusent. Que tous les mécontents aillent vivre dans le désert et ils regretteront bien vite les villes qui comme Longué s'investissent pour le bien-être de leurs administrés.Bravo M.Mortier et merci pour les habitants.


24/03/2017 13:14:23 Commentaire de La ciotat

Varlin,par rapport à plusieurs commentaires,je constate que tu n'as pas un probleme avec Longue jumelles mais avec M Mortier !!!!!! Tu sais ca se soigne car on a aussi des toubibs à Longue jumelles voir plus!!!!!!


24/03/2017 18:49:41 Commentaire de A LA CIOTAT

ce n est pas avec mr Mortier mais avec le personnage


24/03/2017 18:56:57 Commentaire de LIBELLULE

Je trouve cela très bien. Bravo à Monsieur MORTIER.Je ne suis pas habitante de Longué mais je dis que cette commune va de l'avant. Et c'est tant mieux! alors, les critiques VARLIN, vous les gardez pour vous !!!!


24/03/2017 21:34:37 Commentaire de Petite fleur

Du coup du recrutement de personnel va til se faire?


24/03/2017 23:01:07 Commentaire de jjtt

Après avoir tant critiqué la maison de santé de Vernantes Vernoil Courléon Monsieur Mortier finit par en faire une lui qui était contre . Encore une contradiction de plus!!! Le courrier de l'ouest avait publié ses articles critiquant ce type de réalisation ainsi que les réponses des professionnels et du président du SIEA de l'époque.A voir dans les archives du CO.


25/03/2017 13:09:20 Commentaire de Une longuéenne

Mais c\'est pour tout comme ça, si ce n\'est pas M. Mortier qui décide = ce n\'est pas bien, et il critique, mais si c\'est lui qui décide alors là c\'est génial.... c\'est une maladie qui se soigne mais encore faut-il le reconnaître... Il est vrai qu\'il ne faut pas critiquer pour critiquer, mais les maires voisins de Longué pour la plus grande part, ne trouvent pas grâce aux yeux de M. Mortier, tant sur Beaufort que sur Baugé, et même que sur Saumur, et ne parlons pas de celui de Neuillé, M. Bertin... Et voilà comment Longué ne trouve qu\'une petite place dans la grande agglo. On ne peut pas toujours critiquer et ensuite faire le surpris que personne ne vous \"écoute\". Il est vrai que la maison médical est une bonne chose, après je pense que nous ne sommes pas les seuls à avoir une maison médicale, il en existe sur Mazé, Baugé, Beaufort etc... Donc restons humbles et espérons que les subventions qui sont demandées arrivent à temps pour payer les entreprises qui vont faire le travail, parce qu\'hélas lors de la construction de l\'hôpital de Longué, il manquait quelques euros lors de l\'avancement du chantier... Mais bon ce n\'était pas de la faute de M. Mortier, il paraît qu\'il n\'était pas au courant!!!!! à bientôt pour d\'autres commentaires.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI