Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Restauration du château de Saumur : la fidélité, oui, mais à quel prix ?

Transformer un château devenu un temps prison en une demeure de princesse brillant de mille feux, c’est l’objectif. Si la pose du premier épi de faîtage sur la tour sud a donné le ton, une autre modification vous a peut-être échappé : la remise en place des chemins de ronde sur les tours du château. Une rénovation qui n’est pas sans poser de problèmes techniques et engendrer des dépenses très importantes d’entretien. Alors, la fidélité, oui, mais à quel prix ?


La tour sud du château rénovée il y a quelques mois


Vous l’avez peut-être observé, mais il n’y a aujourd’hui qu’une seule tour au château de Saumur qui ne soit pas recouverte de moisissures, la tour est. Problème, c’est la seule tour à ne pas avoir été restaurée récemment… En cause, la réouverture, sur les autres tours, des chemins de ronde, en cohérence avec le choix fait par les architectes des bâtiments de France de restaurer le château en s’inspirant de sa fameuse représentation dans Les Riches Heures du Duc de Berry (représentation du XVe siècle). Seulement voilà, le château de princesse, il est de plus en plus verdâtre.

Des chemins de ronde à l’origine des moisissures sur les tours

Restaurée il y a finalement que quelques mois, force est de constater que la tour nord est sale. Sont rapidement apparues, au niveau des mâchicoulis qui n’étaient dès lors plus couverts par la toiture, des traînées vertes de moisissures. Rien de très princier dans tout cela.

Des coûts d’entretien trop importants… déjà à l’époque du Roi René

Les chemins de ronde, c’est donc beau sur le papier, mais dans le concret, ça pourra coûter cher. Le roi René avait lui décidé, certes surtout pour des raisons de confort, de les recouvrir, comme nous le confirme l’historien Saumurois Joseph-Henri Denécheau. «On a écrit que le roi René songeait au confort des soldats montant la garde ; en réalité, des niches de repos suggèrent que le chemin de ronde est devenu une galerie de plaisance, d'où l'on admire le paysage » écrit-il sur son site référence Saumur-Jadis. Se pose alors la question de l’intérêt d’avoir rouvert ces chemins de ronde. Si les travaux permettent, quand ils sont achevés et les quelques semaines qui suivent, d’être fidèle à la représentation princière du château, en réalité, l’ouverture de ces chemins de ronde tend à lui faire perdre tout son charme par un jeu de cause à effet évident. Alors, doit-on rester fidèle coûte que coûte ? Et surtout, peut-on être entièrement fidèle à un imaginaire ? Pour Joseph-Henri Denécheau, la réponse est claire : « Le château est très bien avec ses toitures pointues. Nul besoin d’épis de faîtage ». Et d’ajouter : « Que la restauration soit fidèle, oui, mais elle peut aussi être intelligente et utile. » Et vous, qu’en pensez-vous ?



La tour sud du château telle qu'elle était avant la pose de l'épi de faîtage


Article du 27 mars 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :

27/03/2017 17:21:48 Commentaire de SIMPLE ET BEAU

Quand on aura intégré que la beauté réside dans la simplicité, on sera intelligent, et donc responsable. En attendant, nos élus se comportent comme des enfants.


27/03/2017 17:44:30 Commentaire de seb

Que dire?c est facile avec l argent des autres?


27/03/2017 17:54:30 Commentaire de Jean

Cent fois d'accord avec M. Dénecheau: l'argent public est rare, il faut bien l'employer... Et il faut rappeler que les architectes sont payés au prorata des travaux engagés, même lmes moins indispensables


27/03/2017 18:04:35 Commentaire de pereson

l'épi du faitage fait très prétentieux (les dorures), bizarroïde (la forme), dépareillé, ça intrigue, c'était mieux avant...! Le plus simple et le moins cher c'est toujours le mieux.


27/03/2017 18:18:32 Commentaire de Percereau

Pourquoi ne pas utiliser la formule mise en œuvre pour le remontage de la flèche de Saint-Denis ? http://www.tourisme93.com/basilique/remontage-de-la-fleche-de-saint-denis.html Quant à la fidélité à la construction originale, depuis 1964, la charte de Venise codifie les travaux effectués sur les édifices patrimoniaux et s’élève contre les adjonctions ou reconstructions arbitraires. Elle ne s’oppose en rien au remontage d’un ouvrage ancien parfaitement documenté.


27/03/2017 19:32:18 Commentaire de Gilles LANGÉ

La dictature des architectes des bâtiments de France qui ont le monopole du goût mais pas celui du financement. Il est tellement facile de faire faire des dépenses aux collectivités locales quand on n'est pas le financeur et qu'on n'est pas contrôlé.


27/03/2017 22:19:03 Commentaire de L'épi du château

Qui est fier de cette restauration? Même sur le site officiel du château de Saumur ne figure aucune photo de ce dernier avec ce nouvel épi des plus ostentatoires ...sur le site de la mairie de Saumur n'est apparue que très récemment une photo du château actuel dans le lointain.., mais la photo du château en grand format est (bizarrement) tronquée...justement au niveau de l'épi qui n'est pas non plus visible...si même les sites officiels montrent si peu d'enthousiasme à s'enorgueillir de cette réalisation, n'est-on pas en droit de conclure qu'il aurait mieux valu s'abstenir de ce gâchis!?!


28/03/2017 07:08:40 Commentaire de bob

Sa va tranquille la vie!!! après des travaux pour le dome qui n'attire rien du tout en culturel, maintenant encore des travaux pour le château qui est très bien comme sa ( a part cette épi en or vraiment laid), il nous prenne vraiment pour des vaches a lait, de toutes façon ils se foutent de notre avis et le feront comme même. Tant que l'on paye de notre poche.


28/03/2017 11:32:28 Commentaire de Bernard

En quatres mots: "L'épi de faîtage horrible"


28/03/2017 11:37:35 Commentaire de Doudo

C'est certain, il faut en finir avec la dictature des architectes des bâtiments historiques qui ont tout pouvoir, surtout sur les budgets des collectivités !! Cela ne les empêchent pas de tolérer une grosse enseigne Leclerc au bout de la perspective Maupassant ... au niveau esthétique, il y a mieux !! Dans ce domaine aussi, un grand coup de balai s'impose ... ou une volonté locale ??


28/03/2017 17:15:14 Commentaire de POUZIN LAMBERT Maryse

Mon Dieu quel gâchis ! Pourquoi tant vouloir ressembler au château du temps du Duc de Berry ? (représentation du XVe siècle Les Riches Heures du Duc de Berry) Notre château était très bien avant cette rénovation ! Et cette immense flèche que l'on voit désormais de très loin ... Ça fait bien trop clinquant ... ! Maintenant va se poser le problème des tuffeaux sur les tours avec le retrait des toitures ? Jusqu'où vont aller les responsables ? Qui a eu cette idée folle ? En plus de l'argent qui a été gaspillée personne n'est satisfait du résultat. C'est honteux dépenser l'argent dans de tels conditions. Pourquoi ne pas avoir demandé l'avis des Saumurois tout simplement ? Je suis en colère !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI