Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur : Un ex-officier jugé pour ses mains baladeuses dans le train

Au mois de janvier 2014, un instructeur Saumurois avait laissé traîner ses mains baladeuses sur une étudiante, dans un train entre Angers et Saumur. Ce jeudi 23 mars 2017, ce lieutenant-colonel a été condamné à 4 mois de prison avec sursis par la cour d’appel d’Angers. Malgré les faits qui lui sont reprochés et un antécédent (2006), il devrait pouvoir continuer sa carrière.


La cour d’appel d’Angers a confirmé les 4 mois avec sursis


Une peine (identique) a été confirmée en appel, ce jeudi 23 mars 2017, pour cet ancien instructeur à Saumur. Ce dernier, âgé de 47 ans, avait laissé traîner ses mains baladeuses sur une étudiante, dans un train entre Angers et Saumur, au mois de janvier 2014. Ce dernier a été condamné à 4 mois de prison avec sursis par la cour d’appel d’Angers.

Carrière préservée, malgré un antécédent

Ce n'est pas la première fois que cet individu est mêlé à ce genre d'affaires. Il y a 11 ans, il avait « déjà fait l'objet d’un rappel à la loi [...] pour une affaire similaire au sein de son régiment, où il était instructeur », rappelle Ouest-France. Malgré cet antécédent, qui remonte à 2006, et les faits qui lui sont maintenant reprochés, sa carrière devrait être préservée. « Le gradé, toujours dans l’armée, ne verra pas sa condamnation entraver sa carrière : elle ne sera pas visible pour tous sur son casier judiciaire », précise le quotidien Ouest-France.

« Risque de réitération des faits » possible pour un psychiatre

L'expert psychiatre, qui s'occupe de cet ancien officier d'équitation à Saumur, a diagnostiqué qu’un « risque de réitération des faits […] ne peut être écarté du fait du déni, de l’absence de remords et d’autocritique, de la faible empathie pour la victime ». Quant à la cour d’appel d’Angers, qui lui a infligé les 4 mois de prison avec sursis, elle détermine dans le quotidien régional que « ses facultés intellectuelles et mentales doivent lui permettre de prendre conscience de ce pour quoi il est condamné et de prendre les mesures nécessaires pour assurer la prévention de toute récidive éventuelle »...


Article du 24 mars 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :

24/03/2017 14:12:02 Commentaire de f.duhamel

Que son nom soit cité afin que nos jeunes s'ecartent de ce mec.Il merite meme de la part de ces collégues pére de famille une bonne branlé ou un bon couq de pied de cheval.Et le jour ou il va violer une gamine on dira ,a oui il avait raison le psy ,il a recommancé.


24/03/2017 14:36:24 Commentaire de seb

4 mois avec sursis pour des mains baladeuses ca rigole pas .Au moins la on peut pas dire qu il a rien pris parce qu il est officier ou autre .


24/03/2017 15:46:24 Commentaire de seb

Je vous deconseille fortement d utiliser ce genre de methode .Vous risqueriez de prendre plus que lui .


24/03/2017 15:57:13 Commentaire de Scandaleux !

Toujours une justice à 2 vitesses...honte à la France ! S'il a des oursins dans le slip, qu'il se soigne ! Message au Kiosque : ce serait sympa de pouvoir liker les posts, à suivre !?


24/03/2017 16:05:53 Commentaire de jean louis

Et les victimes alors ? nous allons leurs dirent ce n'est pas grave il est recidiviste et il a pas fait expret.


24/03/2017 16:59:49 Commentaire de Finalement...

Finalement, l'armée ne fait pas mieux que l'Eglise. L'Eglise protège ses petits curé pédophiles, et l'armée protège ses petits instructeurs obsédés... Bon, en même temps, venant d'un militaire, faut pas trop s'étonner...


24/03/2017 17:57:57 Commentaire de Superdeg

Un type comme ça censé de montrer l'exemple, protéger les populations civiles, faire ça : il aurait du être cassé et en prison, quel laxisme! et dire qu'il va passé à tous les coups colonel, après général par mutation disciplinaire, ils en sont capables...et pourquoi pas la légion d'honneur


24/03/2017 18:23:57 Commentaire de Daniel

Consternant "Superdeg" qui continue à vomir ses commentaires. Allusions écœurantes de "Finalement". Les avertissements du Kiosque de Saumur quant au contenu des commentaires font-ils vraiment l'objet d'un contrôle sérieux ?


24/03/2017 19:42:43 Commentaire de LE METAYER

Permettez-moi de ne pas partager vos avis: d'abord, pourquoi parler d'un ex officier? Serait-ce une nouvelle habitude de citer les professions dans les comptes-rendus des journaux? Ce n'est pas comme officier qu'il a été jugé, mais comme citoyen. D'autre part, pour connaître un peu le milieu militaire, je pense que sa carrière est terminée et qu'il sera mis à l'index.Les juges examinent un dossier en Droit. Avant de porter des jugements qui peuvent paraître quelque peu intempestifs, ayez la curiosité de regarder les jurisprudences pour cet acte. Cordialement


25/03/2017 08:26:17 Commentaire de mouais

y a pas mort d'homme en même temps. Il aurait dû mettre un costume à 40 000 euros il aurait été relaxé !


25/03/2017 14:51:53 Commentaire de Avec surcis...

Et la main aux fesses elle était avec sursis ? On se fout du monde et après on va s'étonner que ça dérape...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI