Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer pas loin de chez vous

Lu pour vous dans la presse régionale en bref. Ce qui n'était pas dans le kiosque mais peut vous intéresser. Revue de presse de la semaine.



Communes nouvelles : premier bilan

L'Association des maires de France vient de dresser un panorama des communes nouvelles. Le Maine-et-Loire est l'un des départements français les plus concernés. 35 structures y ont été créées en 2015 et 2016. La commune nouvelle de Baugé-en-Anjou a été la première créée, en France, en 2013. Les communes nouvelles se sont particulièrement développées dans le département en raison du dispositif financier incitatif et du schéma départemental de coopération intercommunale présenté en juin 2015 en Maine-et-Loire ramenant de 30 à 9 le nombre d'intercommunalités.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 29/03/2017

Angers. Orkeis : nouveau siège et une dizaine d'embauches

Orkeis, entreprise de services du numérique vient d'emménager dans ses nouveaux locaux, dans la Technopôle. Elle envisage de recruter une dizaine de salariés dans les prochains mois, pour des postes de chefs de projets, de développeurs d'applications et d'ingénieurs des ventes. Elle emploie actuellement 45 salariés, avec des équipes à Nantes, Rennes et La Roche-sur-Yon. Son chiffre d'affaires s'établit à 3 millions d'euros. Orkeis accompagne les entreprises dans la mise en oeuvre de leur stratégie numérique. Elle est un partenaire historique des métiers de la menuiserie mais a élargi ses parts de marchés à l'agriculture et aux grands groupes de l'agroalimentaire et aux PME..
Source : OUEST FRANCE, 25/03/2017

La Séguinière. Le métal est leur pâte à modeler

Steel Prod (15 salariés), créée en 2008, à la Séguinière, affiche une bonne santé avec un chiffre d'affaires de 1,8 million d'euros, en 2016 contre 1,56 en 2015 et cherche encore à recruter. L'entreprise, qui a ouvert ses portes, dans le cadre de la Semaine de l'industrie, fabrique des pièces métalliques : présentoirs pour fruits et légumes, habillages de bâtiment à base de revêtement en aluminium ou composite...
Source : COURRIER DE L'OUEST , 27/03/2017

Beaufort-en-Anjou. Isoltop s'agrandit de 1 000 m2

Isoltop, fabricant de poutrelles isolantes va s'agrandir de 1 000 m2 dans la ZAC Actival de Beaufort-en-Anjou. Installée depuis 2014 dans un bâtiment relais de la Communauté de communes Baugeois-Vallée, la société dont le siège est situé près d'Avignon, emploie une quinzaine de salariés et réalise un chiffre d'affaires de 3,2 millions d'euros. L'entreprise familiale compte atteindre 4 millions d'euros cette année et créer une unité de fabrication localement en 2018.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 25/03/2017

Ecouflant. L'équipementier auto Valeo champion des dépôts de brevets en 2016

L'équipementier automobile Valeo (91 800 salariés dont 1 070 à Ecouflant) a atteint la première marche des déposants de brevets avec près d'un millier d'innovations déposées l'an dernier. La multinationale mise en effet sur la recherche et développement pour rester compétitive et conserver parmi ses clients de grands noms de l'automobile. Le groupe informatique Atos Bull et le producteur de freins Chassis Brakes International apparaissent respectivement au 23e et au 43e rang du Top 50, avec 57 et 33 demandes de brevets.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 28/03/2017

Cholet. L'Abeille a sa boisson tout sourire

L'Abeille (130 salariés), leader dans la fabrication de boissons gazeuses pour des marques de distributeurs, a imaginé et produit une boisson non gazeuse aux fruits, en collaboration avec la marque Smiley. Avec "Smiley Fruity", l'entreprise choletaise surfe sur la vague du "fait à la maison", "un petit marché, plutôt stable, mais sur lequel il y a de gros acteurs", et celui de la boisson non gazeuse aux fruits, un marché en pleine croissance. Le produit est sans colorant ni conservateur et avec du jus de fruits. L'alliance vise le marché national et international.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 28/03/2017

Ils se lancent dans l'aventure de l'entreprise

Le prix de l'initiative du Crédit Agricole de l'Anjou et du Maine a récompensé onze projets et distribué 17 000 euros. Lexistems (solutions de monétisation de données) a remporté le grand prix start-up de 4 000 euros. Miam Food (plateforme internet qui rapproche les expatriés français et les producteurs locaux), a reçu le prix Entrepreneurial de 3 000 euros. Le grand prix des associations de 2 000 euros a été attribué aux étudiants de l'Estacar (école d'ingénieur de l'automobile et de l'aéronautique de Laval). Le jury a décerné quatre "coup de coeur " : Sammy (application mobile gratuite qui permet de réserver son capitaine de soirée à chaque sortie), Habitus (infusions pétillantes), l'Académie Virtuelle, et "Tous en course pour les enfants malades". Quatre prix espoirs ont récompensé Livresque (livres géants), Virtual eXperience Mode On (application de réalité virtuelle), Homycat (mobilier pour chat) et Drone Map (application pour drone).
Source : COURRIER DE L'OUEST, 29/03/2017


Cholet. Bodet à l'heure des embauches

Bodet Software, l'une des sept activités du groupe Bodet SA, emploie aujourd'hui 120 collaborateurs. L'entreprise prévoit de nouvelles embauches et recherche des consultants, des techniciens, des analystes, un ingénieur développement, des conseillers clientèle export bilingue, un dessinateur de schémas électriques... La société développe des solutions SIRH, de gestion des ressources humaines et des outils pour gérer les temps de présence et d'absence, les contrôles d'accès...Elle compte aujourd'hui 35 000 clients pour quatre millions d'utilisateurs.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 29/03/2017

Angers. Le drone, le nouvel outil du bâtiment

Larivière (groupe SIG), entreprise d'origine angevine, négociant en matériaux pour les couvreurs, entre autre, a signé un contrat avec la start-up nantaise Dronelis. Larivière propose à ses clients du grand Ouest et des régions lyonnaises et bordelaises, les services de Dronelis. Cette dernière peut avec ses drones faciliter le travail des couvreurs, en numérisant, par exemple, l'endroit où il faut intervenir. Les drones sont équipés pour pulvériser du démoussant sur les toits. Il évite ainsi aux couvreurs de prendre des risques inutiles.
Source : OUEST FRANCE, 30/03/2017

Yzernay. Rénoval voit de plus en plus grand

Rénoval (70 salariés), le fabricant de vérandas sur-mesure d'Yzernay, va agrandir son site, à partir du mois d'avril, de près de 3 000 m² pour développer sa capacité de stockage des profilés en aluminium, afin de construire plus de vérandas et plus vite. Chaque semaine, 40 à 50 modèles sortent de l'usine, prêts à poser et à destination de la France et la Suisse. Rénoval réalise un chiffre d'affaires de 27 millions d'euros.
Source : COURRIER DE L'OUEST , 30/03/2017

De nouvelles initiatives pour l'apprentissage

A l'occasion de la seconde édition du Grenelle de l'apprentissage, la Région, forte de ses 28 323 apprentis, lance de nouvelles mesures. Des ambassadeurs de l'apprentissage, une dizaine par département, seront nommés pour témoigner et promouvoir la filière. L'Apprentibus va sillonner la Région. Enfin, le nouveau site internet, dédié à l'apprentissage permet d'accéder à un simulateur d'aides, une bourse des contrats et à une carte des formations. 1 520 entreprises régionales ont bénéficié de l'aide (1 000 €) au 1er apprenti, 101 jeunes ont obtenu un coup de pouce (400 €) pour passer le permis de conduire.
Source : OUEST FRANCE, 31/03/2017

Terrena résiste et prépare l'avenir

Le groupe Terrena, né de la fusion en 2004 de trois coopératives, compte 29 000 adhérents, emploie 11 000 salariés et génère 32 000 emplois indirects dont 20 000 dans le Grand Ouest. La coopérative, principal employeur privé de Maine-et-Loire avec 2 300 salariés (dont 600 à Elivia au Lion-d'Angers), poursuit sa progression : 5,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires (+3 %), développement à l'international (12 % du CA), financement sécurisé, 112 millions d'euros d'investissements, lancement des marques "La Nouvelle Agriculture" et "Sourires de campagne".
Source : COURRIER DE L'OUEST, 31/03/2017

Segré. Quand les grandes entreprises aident les petites grâce à Alizé

Le Pôle d'excellence territorial rural (PETR) du Segréen et la Chambre de commerce et d'industrie de Maine-et-Loire (CCI) ont mis en place le dispositif Alizé en Anjou bleu. Ce programme de mécénat permet d'accompagner les entreprises en phase de développement et créatrices d'emplois. Une dizaine d'entreprises du Segréen (Artika, EDF, Eolane, Hutchinson, MSD Santé animale, Super U, La Toque angevine, Trioplast) mettent à disposition leurs compétences pour les accompagner. Alizé dispose d'un fond de prêts sans intérêt de 200 000 euros pour la période 2016-2018 afin de soutenir des projets de PME. "Neuf PME du Segréen ont été reçues dans le cadre de ce mécénat. Deux ont sollicité un prêt d'honneur", précise Laurence Bouton, animatrice d'Alizé à la CCI.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 31/03/2017


Article du 01 avril 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI