Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Edito de Michel Choupauvert : écoutez et lisez bien cet homme, il est en danger...

Incarcéré ! C'est ce qui risque d'arriver à cet homme. Je l’appellerai Georges C pour le protéger, non seulement de la dame habillée en bleu marine qui en veut à tous ceux qui sont contre la construction de murs autour des campagnes, mais aussi de ses clients qui pourraient voir dans ce commerçant, un dangereux révolutionnaire. Les propos qu'il tient dans son essai "moi électeur" ne plairont pas à tous.



Georges C ? Il a le verbe haut et la plume légère. Si vous êtes Saumurois, vous ne pouvez pas ne pas le connaître. Vous n'avez pas pu manquer le panache de son plumage dans toutes les basses et hautes cours du Saumurois. Georges C a visité tous les étages de la maison Saumur. Même le papyrus de l'Ouest lui demande régulièrement un avis ou de porter un jugement. Quant à son ramage, vous l'avez certainement entendu lors de précédentes élections. Il s'est régulièrement perché sur les branches du kiosque pour se faire entendre...
Il est comme ça, Georges C, il a la chose publique qui le démange et l'écriture qui le chatouille... Alors il a gratté un essai de 64 pages, "Moi électeur", que j'ai adoré. Enfin, le constat, pas la conclusion. Mais de cela, je n'en parlerai pas. Je vais vous laisser dépenser 8 € dans son livre pour satisfaire votre curiosité. L'écriture, l'humour et la poésie méritent le détour.
Et puis, c'est quand même marrant de savoir ce qui se passe derrière le front d'un visage qu'on croise tous les jours.
Une fois que vous aurez lu, n'en parlez pas trop, cela pourrait nuire à Georges C

Comme on dit, voici les bonnes feuilles que j'ai relevées.

"Moi, électeur, je ne suis pas serein et m’endors mal en pensant aux enfants de demain. Je me sens responsable et coupable de complicité dans ma relation passive aux événements qui ont précipité la décadence de nos principes d’existence."

"Ceux, nombreux, dont on attend l’exemple, trichent, mentent, s’enrichissent sans vergogne dans les sphères d’autorités qui gavent l’élite, d’emplois, d’occupations fictives, de missions imaginaires, de sièges et strapontins garants d’un confort immédiat et de retraites dorées."

"Voter Front national n’est pas un acte anodin si on ne partage pas, bien entendu, son idéologie fondée essentiellement sur l’ordre, moral, social, militaire, sur la hiérarchie et la discrimination, les seules préoccupations de ce mouvement qui ignore tout de l’affranchissement, de l’équité et de l’harmonie."

"Sans aucune conscience, aux antipodes de la probité impérieuse, essentielle pour redonner aux électeurs le gout du vote, nos grands partis s’accordent au diapason de la médiocrité"
Je vous avais promis la Lune, très cher ami
Qui n’aurez pas le siège dont vous avez langui
Et je regrette bien d’ainsi vous sacrifier
Pour ces nouveaux venus dont j’ai nécessité.
Nous sommes la majorité et ne devons laisser
A la large minorité que ses yeux pour pleurer
A ses élus chagrins le droit d’imaginer
Qu’ensemble, nous allons pour un temps gouverner.

"Les fameuses primaires. Une sorte d’apéritif entre vieux potes d’écoles ravis de se retrouver pour débattre d’un futur que les moins bienséants d’entre eux ne pourront plus connaitre.
"
"L’histoire se répète comme la mélodie frelatée dans le sillon d’un vinyle rayé. Alors quels qu’ils se nomment, s’affichent, se déchirent, se rabibochent, nos partis politiques sont prisonniers d’une logique dont nous devons absolument nous extraire pour appréhender l’avenir qui nous appartiendra."

"Bon dieu qu’il est blême ce H&M ! Gageons qu’à l’instant où les petites mains éthiopiennes se lèveront pour revendiquer de meilleures conditions de travail et des salaires décents, les Vikings mettront les voiles laissant derrière eux Addis-Abeba, ébaubie et baba".

"Je voudrais réaffirmer mon dédain aux xénophobes, à toutes les brebis galeuses, aux sous-ovins poltrons et lâches qui stigmatisent les émigrés. Les responsables des maux qui accablent notre pays ne sont pas leurs victimes, mais bel et bien les bourreaux qui, jour après jour, dressent les palissades de l’exclusion"

"Notre pays est en difficulté parce qu’il est livré depuis des décennies à la mollesse d’aristocrates de la politique qui ont délégué leurs pouvoirs aux technocrates sous emprise absolue du libéralisme"

Vous pouvez acheter ce livre en ligne ici
8€ Carroi Editions

Michel Choupauvert

Article du 01 avril 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


13 commentaires :

01/04/2017 13:33:13 Commentaire de CRF

Ça donne envie de le dévorer 😃 Je parle du livre bien entendu....


01/04/2017 19:45:53 Commentaire de MR

Le style mérite vraiment le détour... et en plus je suis d'accord sur le fond. Deux bonnes raisons pour lire "Moi, électeur"


01/04/2017 23:42:27 Commentaire de Eslemage

Ceci est purement un article de pub (même si je respecte l'auteur). On nous interdit pourtant certains posts ou ils sont facturés (vide-greniers...) alors que ce sont des démarches associatives...à but non lucratif!


02/04/2017 09:05:20 Commentaire de Johan

Cher Eslemage. Bon, il y a des associations qui ont beaucoup beaucoup d'argent et d'autres : pas du tout ! Celles qui défendent les animaux (par exemple) sont fauchées tandis que d'autres, qui organisent de grandes fêtes populaires avec buvette et repas, gagnent un max. Alors, qui facturer ? Mais rassurez-vous, je ne pense pas que ce brave Georges va gagner des millions avec son bouquin. Même si on lui souhaite un beau succès. Pour info, l'éditeur d'Emmanuel Macron a remis à ce dernier un à-valoir de 250 000 euros ...


02/04/2017 09:35:49 Commentaire de Titi

Moi je dirais que c'est un gros poisson d'avril et que certains sont tombé dans le panneau 😂


02/04/2017 10:25:04 Commentaire de George c

Cher Mr titi Ceci n'est pas un poisson d'avril. Je vous demande donc de respecter mon travail. Par le biais de Saumur kiosque je vous offres ce livre Cordialement George C


02/04/2017 10:33:02 Commentaire de La rédaction

:) à l'usurpateur d'identité de Georges C : c'est fini le poisson d'avril


02/04/2017 11:35:48 Commentaire de Et c'est reparti pour un tour!

Un sens du verbe qui n'est pas sans évoquer les Desprogeries de la grande époque... Jolies tournures et remarquables assemblages sonores. Cependant à propos de ces "sous ovins poltrons et lâches": quand sortirons nous enfin de cette "Tyrannie de la pénitence" (CF Pascal Bruckner en 2006 )? Qui plus est transgénérationnelle... "Baisse la tête quand tu me parles, au nom des exactions réalisées par tes compatriotes durant les sept (ou huit, tans qu'on y est...) générations qui t'on précédées..." C'est joli, c'est romantique, mais ce serait bien d'arriver passer la seconde vitesse, une fois pour toutes. Ne voyez aucune indirecte dans le fait que cela se fasse en écrasant sur l'embrayage qui est comme chacun le sait: la pédale de gauche... Mais faut bien avouer que ça fait pas loin de 40 ans que c'est leur fond de commerce. Faut pas s'étonner de l'histoire "qui bégaye", si on ne fait pas rentrer de nouvelles notions dans les esprits... Ça donne par exemple des candidats qui parlent de légaliser le cannabis, ce qui était les bruits de couloir en 1980 avant l'élection de Mitterrand; il y a de cela 37 ans... Ça change pour être comme avant... C'est le changement pour que ce soit de plus en plus pareil... Et fo, fo ,fo, forcément ça, ça, ça va, ça va, reco, reco, reco-mmmmencer !!!!


02/04/2017 18:44:37 Commentaire de Guiot

Envie de lire ce livre et voudrais bien rencontrer son auteur,habitant Saumur!Bon édito;merci


02/04/2017 18:53:16 Commentaire de Guiot

Merci de me dire si cet essai est vendu à Saumur?Portez-vous toutes et tous bien!


02/04/2017 19:20:24 Commentaire de La rédaction

Vous pouvez l'acheter en ligne sur le lien en fin d'article et venir le chercher au Kiosque ou directement chez Georges C


03/04/2017 16:11:01 Commentaire de VB

peut être cet auteur sera t il aux journées du livre et du vin ? Est il assez bling bling


05/04/2017 10:50:40 Commentaire de LFI

Bravo Mr Georges C. J'ai eu grand plaisir à vous lire. Très belle plume. Vous dites tout haut ce que certains pensent tout bas... ou n'osent tout simplement pas dire ! Bonne continuation à vous.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI