Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Faute(s) de preuves, le livre du Varennais Jean-Vincent Voyer, disponible sur la boutique du Kiosque

Sorti le 12 novembre 2014, l'ouvrage "Faute(s) de preuves" du Varennais Jean-Vincent Voyer se fait une deuxième jeunesse ! Ce « polar orthographique », qui n'est plus disponible via la maison d'édition NeoBook (fin de contrat), l'est en revanche sur La Boutique du Kiosque pour une lecture en ligne, depuis le lundi 20 mars dernier (consulter la page). Jean-Vincent Voyer est également connu pour être l'auteur des Orthochansons et l’animateur du « Blog Orthographique » (consulter le site internet).



Faute(s) de preuves, est-ce un polar orthographique ? Oui et non... Il est bien évident que si l’auteur des Orthochansons et l’animateur du « Blog Orthographique » se lance à écrire un polar, il y distillera quelques éléments ayant un rapport avec l’orthographe, avec les fautes d’orthographe. Eh oui ! Et même s'il est bien au chaud devant sa cheminée, dans la campagne saumuroise, à Varennes-sur-Loire ! Mais de là à aligner quatre meurtres sans meurtrier dans un petit port breton pourtant si paisible, il y a un monde ! Un monde d’inquiétudes, de soupçons croisés, de recherches vaines et d’hypothèses sans solutions, pendant que, chaque jour, les bateaux de pêche quittent le port, et reviennent dans un tourbillon blanc de mouettes criardes…

Faute(s) de preuves, une histoire glaçante

Voici le synopsis de cet ouvrage : « Dans un petit port de pêche breton, un enfant de 11 ans est froidement assassiné. Le premier d'une série de meurtres, tous commis en d'étranges circonstances. À chaque découverte, de curieux messages sont retrouvés sur place, différents, rédigés d'une écriture enfantine, et surlignés de jaune. Les habitants, qui se doutent que l'assassin est parmi eux, se posent de multiples questions angoissées. Qui souhaitait la mort de la Mère supérieure, la directrice de l'école, aujourd'hui à la retraite ? Qui voulait voir disparaître un vieux marin reconverti au jardinage ? Et la fierté du village, spécialiste en parfums, mondialement reconnue, assassinée dans sa maison, dans une pièce verrouillée de l'intérieur, sans issue. Là encore, aucune trace, aucun indice. Juste un petit mot, encore... Comment débusquer l’assassin quand on en est réduit à seulement constater, de meurtre en meurtre, faute de preuves ? ».

Infos pratiques : Faute(s) de preuves de Jean-Vincent Voyer. Nombre de pages : 74. Prix : 4,99 euros. En cas d'achat sur La Boutique du Kiosque (consulter la page), un lien et un code secret vous seront envoyés pour lire l'ouvrage en ligne (Lecture en ligne + Téléchargement au(x) Format(s) : EPUB - PDF sans DRM)...


Article du 03 avril 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI