Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Fontevraud : Les collégiens de Mendès-France au contact de l'armée

Le jeudi matin 30 mars dernier, le 2ème Régiment de Dragons (RD) de Fontevraud-l'Abbaye a accueilli les collégiens de Pierre Mendès-France, à Saumur. Les jeunes Saumurois ont ainsi pu découvrir les moyens dont dispose le 2ème RD de Fontevraud, tels que les véhicules blindés ou encore le FAMAS, le fameux fusil d’assaut de l'Armée Française depuis bientôt une cinquantaine d'années. Une nouvelle opération de communication pour le 2ème RD, qui cherche ainsi à renforcer le lien « Armée-Nation ».



La classe de 3ème « sécurité et défense globale » du collège Pierre Mendès-France de Saumur était en visite au 2ème Régiment de Dragons (RD) de Fontevraud-l'Abbaye, le jeudi matin 30 mars dernier. Après une brève présentation théorique du régiment sur ses missions et son rôle au sein de l’Armée de Terre, des ateliers ont été mis en place pour que les jeunes puissent découvrir en pratique les moyens dont dispose le 2ème Régiment de Dragons pour assurer l'ensemble des missions.

Les collégiens ont vu le FAMAS en vrai

Les élèves ont pu monter à bord des véhicules comme le VLRA (Véhicule de Liaison de Reconnaissance et d’Appui) et le SDA (Système de Décontamination Approfondie) qui permettent de décontaminer de gros matériels et des véhicules. Le VAB (Véhicule de l’Avant Blindé) destiné à effectuer des missions de reconnaissance dans le domaine NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique et Chimique) était aussi présenté. Un atelier « armement » a permis aux jeunes de voir pour la toute première fois, en vrai, le fusil d’assaut (FAMAS) utilisé par l’Armée Française depuis le début des années 1970.

Le plus vieux régiment de cavalerie française

Cette visite s’est clôturée par la visite de la salle d’honneur régimentaire qui retrace l’histoire du 2ème RD, le plus vieux régiment de cavalerie française, depuis 1635 jusqu’à aujourd’hui. Il s’agissait d’une classe de 3ème qui existe depuis 2 ans et qui se compose de 25 élèves d'un niveau très hétérogène. Chaque semaine, leur emploi du temps compte 1h30 supplémentaire pour découvrir le monde de la défense et de la sécurité globale. Ces activités ponctuelles permettent de développer l’esprit de défense auprès des jeunes et de développer le lien Armée-Nation qui s’inscrit dans le cadre d’une convention entre le ministère de la Défense et l’Éducation Nationale.


Article du 04 avril 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :

04/04/2017 23:10:10 Commentaire de Edj

Aaaah la propagande, une grande tradition française


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI