Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur, ville du Cheval ? Puisqu’on vous le dit.

Fin mars, l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation (IFCE) annonçait qu’il prévoyait d’investir un million d’euros à Saumur. Depuis longtemps dans les cartons, toujours porté comme un étendard, faire de Saumur LA ville du Cheval est encore une fois à l’ordre du jour de nos politiques publiques d’investissement. Et pourtant, on en est encore loin…


Ville de l'équitation ou ville du cheval ?


Entre les pavés inadaptés à la marche des chevaux dans le centre-ville, l’inexistence, mis à part sur le bord de l’autoroute, de rappels de cette image que l’on souhaite donner et puis le lien de plus en plus distendu qu’entretiennent les Saumurois avec le Cadre Noir que beaucoup connaissent sans jamais avoir assisté à aucune représentation, l’objectif de faire de Saumur la ville du Cheval est loin d’être atteint. Le Cheval, dans le Saumurois, pèse quelques millions. Mais tout le monde ne le perçoit pas.

Le Cheval à Saumur : plus de 1 150 emplois, des retombées économiques de plus de 15 millions d’euros par an

La filière équestre en Saumurois, c’est déjà plus de 1 150 emplois, 80% des emplois étant dans l’enseignement et la prestation de services. C’est en cela un peu plus d’une centaine d’entreprises implantées sur le territoire (dont 85% sur Saumur et ses communes associées) parmi lesquelles la Sellerie Frédéric Butet (42 emplois pour un chiffre d’affaires de 5,5 millions d’euros) ou Saumur Botterie (4 emplois pour 1 million d’euros de chiffres d’affaires). Plus que cela, un territoire qui accueille, entre l’IFCE et l’ENE sans oublier les formations données au Campus du Saumurois, plus de 2 500 élèves et 80 000 visiteurs par an. En bref, le Cadre Noir, ça reste Saumur, et rien que cela, c’est une victoire.

Une politique équestre pour faire de Saumur, « LA ville du Cheval »

Dans les années 1990 et 2000, Saumur a fait du soutien à la filière équestre son cheval de bataille. Saumur, capitale de l’équitation est devenue, mine de rien, une réalité, notamment depuis l’implantation du siège de l’IFCE à Saumur. « La douceur du climat et la nature des sols, très sablonneux, permet aux terrains d’être praticables toute l’année. Les chevaux peuvent sauter quelles que soient les saisons ». Le Grand Saumurois a fait de l’équestre l’un des axes retenus dans la stratégie 2020. Et bonne nouvelle, après l’idée évoquée un temps de déménager le Cadre Noir, l’IFCE a décidé d’investir un million d’euros à Saumur, notamment pour l’ouverture d’une formation consacrée au cuir et aux matériaux souples dans un atelier qui sera construit pour l’accueillir. Un investissement en infrastructure que la collectivité entend elle aussi mené. « Le comité équestre de Saumur a livré en 2013 une analyse de la filière équestre en Saumurois, qui notamment, conclut sur la nécessité d’adapter les infrastructures équestres de Saumur aux besoins actuels d’un cluster hippique, et spécifiquement deux sites majeurs : la place du Chardonnet et l’hippodrome de Verrie. » Sur ces deux sites, une étude d’opportunité immobilière et foncière a été lancée fin 2015, étude rendue nécessaire selon l’étude menée par le cabinet Elgam dont on ne sait finalement pas grand-chose.

Saumur, la ville de l’équitation. D’accord. Mais la ville du cheval, non.

A Saumur, ça n’est pas le cheval qui est mis en valeur, mais l’équitation. L’Ecole Nationale de l’Equitation, le Cadre Noir, les concours internationaux… tout cela fait la réputation de notre ville. Mais tout cela reste, mine de rien, assez peu accessible. Peu populaire, pour certains « carrément élitiste ». A Saumur, on parle plus des cavaliers que des chevaux, sauf à penser aux tours de calèches possibles l’été depuis le quai Mayaud. Pourtant, beaucoup de villes ont adopté une démarche de « Cheval territorial ». Une démarche quoi ? Vous allez comprendre.
Introduire le cheval dans la vie quotidienne des citoyens, Saumur aurait pu le faire, d’autres l’ont fait. La première initiative a été lancée par la petite ville de Vendargues (dans l’Hérault). Dans cette commune de 5 000 habitants, la Mairie, en collaboration avec la filiale de Suez Environnement et une association locale d’équitation, a mis en place depuis 2009 un système de collecte des déchets ménagers en traction hippomobile, ainsi qu’une policière à cheval. Depuis 2003, à Beauvais (ville plus grande de 50 000 habitants, dans l’Oise), deux « cobs normands » (une race de cheval de trait) sont en charge de l’entretien de la voirie et du ramassage des poubelles de rue d’un quartier, deux ânes bâtés assurent l’entretien des parcs municipaux et trois cavaliers ont rejoint les effectifs de la police municipale. Dans d’autres communes, les chevaux permettent le ramassage scolaire (Saint-Pierre-sur-Dives dans le Calvados). Ces initiatives, au-delà de l’image que cela renvoie (à Saumur, on parle bien d’image, non ?), au-delà de l’aspect environnemental et au-delà de l’aspect social sont bien souvent les moteurs d’un nouveau lien social entre les habitants eux-mêmes, mais aussi entre les habitants et les agents du service public (notamment les agents en charge du ramassage des ordures ménagères). (Découvrir d’autres initiatives ici). En réintroduisant le cheval dans leurs communes, ces villes ont fait le choix du cheval. Saumur n’a pas encore fait ce choix. Peut-être bientôt ?


Article du 08 avril 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :

09/04/2017 11:23:38 Commentaire de Alain

Saumur ville du cheval..parlons en... Sauf les caleches l été... concurrencées de maniere draconienne par un tracteur déguisé en locomotive... qui drague le touriste en lui faisant visiter le ville au rythme d'un bus en folie, on vous parle de la mairie alors que vous etes place bilange.. Les cochers des caleches avec cheval, caleches, et toute l'infrastructure qui va avec (pensions, camions, essence et avoines pour le cheval et le cocher) on réalisé pour la saison complète,moins de 2000 € , (pour la part avec pompon, piur les intimes) par caleche pour 2 mois... je laisse juge le lecteur.. Lorsque certain jour le CA erait de 80 € c'était.bysance... cz compensait trois ou quatre jours a 10 voir zero € Heureusement la ville a annulée le droit de peage de 50 cts €, par passager pour occupation du domaine publique.... Je passe l attente en plein soleil sur la place réservée aux caleches alors que pkace de la republique il y a de l ombre des grands arbres...,) Les voitures des touristes ne trouvent pas de place en centre ville alors que la place en face l ecole est la plupart du temps vide, une navette hippomobile dans la ville du cheval serait une image de marque remarquable..mis gracieusement a disposition par la ville, un cocher passionné de pourrait proposer un forfait de 3/4000€ par mois pour les 3/4 mois de saisons, soit moins de 150€ jours, pour 8 heures de travail avec chevaux (au moins deux car il faut permuter un jour sur deux) Mais Saumur est il la ville du cheval... rien n est moins sur... D ailleurs, ne gene t il pas Toujours est il que ponpon ne sillonera pas les rue de Saumur cet ete,(amoins que....) Peut etre sera t il present lors de la fetes des vendanges et lors du marché de Noel.. peut être


09/04/2017 14:45:49 Commentaire de Alain

Lorsque je me promene dans saumur , il est indeniable de voir deux employés de la ville se promener avrc un.engin.pour arroser trois plante.. le cheval territorial serait beaucoup mieux K Idem pour faire les poubelles corbeilles a papier Entre autre Navettes entre parking et centre e ville


09/04/2017 15:25:25 Commentaire de Gerard

Bien d'accord avec alain. Quelle tristesse de refuser le cheval dans notre ville alors qu'on connait l'amour spontanné qu'il provoque dans l'esprit général et que saumur a tout à gagner à en avoir toute la journee tous les jours dans la rue.


09/04/2017 15:26:07 Commentaire de Alain

Lorsque je me promene dans saumur , il est indeniable de voir deux employés de la ville se promener avrc un.engin.pour arroser trois plante.. le cheval territorial serait beaucoup mieux K Idem pour faire les poubelles corbeilles a papier Entre autre Navettes entre parking et centre e ville


10/04/2017 10:24:14 Commentaire de vincent

Effective Saumur ne peut pas ce venter d'être la ville du cheval car il suffit d'aller se promener à Chantilly, Maison Laffite et bien d'autres villes (d'une taille moyenne comme Saumur) qui ont développé et su mettre la filière cheval de bien belle manière. Le problème de Saumur ce n'est pas les infrastructures, ni le manque de compétences des personnes du milieu mais juste L'ENVIE. Je rejoins les propos ci-dessus, mais cela ne se limite pas à une calèche dans Saumur. J'ai le souvenir du stand de promotion de la ville au Jeux Equestres Mondiaux de Caen (2014), comment dire..., juste PITOYABLE ! Saumur vieille ville de l'art équestre qui aime se faire cirer les bottes et se reposer sur son passé .


10/04/2017 10:25:40 Commentaire de seb

Des chevaux a Saumur y en a et je remercie les financeurs de plusieurs evenements de permettre l entree gratuite a ceux ci .Je rappele que la policice municipale a cheval genait les automobilistes (commentaires ici a l epoque).


10/04/2017 14:26:55 Commentaire de vincent

Seb de quels évènements gratuits parlez vous ? Mes excuses pour l'orthographe de Maisons-Laffitte.


10/04/2017 15:58:56 Commentaire de Alain

Le traîneau du pere noel avec le cheval percheron ponpon, bien connu des enfants est financé par la ville a hauteur de ,100 € par jour. (Prix comprenant traineau, cheval, cocher)


10/04/2017 16:10:11 Commentaire de Alain

D autres actions pourraient etre mise en place, pour assurer la presence du cheval dans saumur Publicité sur chariot hippomobile,(sur la navette entre parking extérieurs et centre ville, parking situés, entre les ponts ou devant l ecole de cavalerie, Il faut limiter, les rues de la ville close voir interdire les voitures et scooters) La ville close est limite par le quai mayaud, la place de la republique , place bilange, rue Franklin, rue du portail louis , rue du chateau, jusqu'au chateau. Relais transports commercant pour les commercants se trouvant dans les rues de la ville close,


10/04/2017 17:21:25 Commentaire de seb

Ben euh le concours de voltige par exemple dans un batiment militaire en plus.Le dimanche faut qu une personne sorte pour pouvoir rentrer .Je suppose que cet "evenement"est connu .


10/04/2017 20:52:56 Commentaire de Alain

Faut dire quprn fait fort Le concours saumur attelage lors de sa mise en place dans les annees 80 le marathon avait lieu a Verrie, la maniabilite et le dressage sur la place du chardonnet profitant des installations du carroussel. Le concours d attelage dans la ville du cheval La ou saint Louis a mis en place la non pareille..il faut démocratiser le cheval pour que les saumurois s'approprient le cheval , et se réconcilie avec...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI