Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Le centenaire des premiers chars d'assaut fêté dignement à Saumur

200 personnes étaient réunies au Musée des Blindés, ce mercredi 12 avril 2017, pour assister à la commémoration du centenaire des premiers « chars d'assaut » utilisés par l'armée française durant l'avant-dernière année de la Première Guerre Mondiale. Pour cette commémoration, les trois premiers tanks de l'histoire ont été totalement rénovés. Le Saint-Chamond, le FT-17 et le Schneider sont les 3 véhicules blindés qui ont été restaurés. Le Saint-Chamond est le premier blindé opérationnel en 1917.



Après un discours du président de l'association des amis du Musée des Blindés et du directeur des Musées de Cavalerie et des Blindés, le Saint-Chamond est arrivé. Ce blindé de 23,5 tonnes fête en 2017 ses 100 ans, comme plusieurs de ses semblables. Suite à la présentation de ce char, le Lieutenant Colonel Pierre a ensuite dévoilé la peinture réalisée par Florent Maussion, qui avait déjà réalisé la fresque murale de la devanture du Musée des Blindés. Le FT-17 et le Schneider ont eux aussi eu le droit à un discours sur leurs caractéristiques, avant la présentation de l'exposition consacrée à la genèse des premiers blindés et des premiers combats.

L'histoire de la reconstruction des chars d'assaut

Ces chars d'assaut sont revenus des États-Unis (ils étaient conservés aux USA afin de ne pas être détruits) au début des 1980 pour effectuer un lifting. À partir de 1995, le Saint-Chamond, le Schneider et le FT-17 ont été exposés à Saumur. Mais malheureusement, ces tanks étaient hors d'usage. Le Musée des Blindés a voulu rénover ces trois blindés, afin de fêter dignement le centenaire des premiers « chars d'assaut ». Grâce à cela, le Musée des Blindés est le seul endroit au monde ou l'on peut admirer ces 3 chars d'assaut. Le Saint-Chamond a dû être totalement rénové au niveau du moteur (il s’agit d’un moteur thermique qui crée un courant électrique alimentant les deux moteurs entrainant chacun une chenille). En effet, sa motorisation ne permettait pas à ce blindé d'être autonome (l'ancien moteur était dépassé). Toutes les pièces du moteur ont été changées, mais le système est resté le même. En revanche, le FT-17 n'a subi qu'un lifting. Quant à lui, le Schneider a juste été rénové, le moteur d'origine a été conservé.

La prouesse technologique

Un comité scientifique a été contacté comme explique le Lieutenant Colonel Pierre( conservateur des musées): « Un comité scientifique a été chargé de récupérer d'anciennes pièces, et d'essayer de trouver le camouflage le plus proche possible de celui de l'époque ». Ces chars d'assaut ont été restaurés grâce à une souscription nationale. Une grosse aide des particuliers (30 à 40% de l'argent récolté) a également contribué à la rénovation de ces chars d'assaut. Mais cette restauration a été lieu de nombreux challenge comme explique le président de l'association des amis du Musée des Blindés: « Trois défis ont vu le jour lors de la rénovation des blindés. Un défi temps, car nous n'avons eu qu'un an et demi pour restaurer entièrement les blindés. La restauration du moteur a commencé début 2016 près de la ville de Roanne sous la tutelle d’une société appelée APRRES Industrie et le camouflage fin 2016 ici même à Saumur. Un défi technique, nous sommes le dernier endroit au monde à posséder ces trois blindés de l'armée française. Il fallait absolument garder l'aspect de l'époque ainsi que le mode de fonctionnement du char d'assaut. Et enfin un défi monétaire, la restauration coûtait approximativement 150 000 euros. Mais grâce à une souscription nationale, nous avons pu récolter l'argent nécessaire. Grâce à tout cela, les blindés ont pu être reproduits à l'identique ».

Et maintenant ?

Ces chars d'assaut seront maintenant utilisés pour de grands rassemblements internationaux par exemple, pour le centenaire des chars blindés à Berry-au-Bac, le Schneider roulera cette fois-ci, l'un des deux chars ira également à la fête des tanks britanniques en Angleterre au mois de juin. Des rumeurs filtrent comme quoi les blindés pourraient participer exceptionnellement à quelques commémorations nationales. Seront exposés à Saumur les deux uniques exemplaires des blindés français fabriqués en 1916. Cette exposition durera jusqu'au 11 novembre prochain.

Quelques informations supplémentaires...

Le Saint-Chamond pèse 23,5 tonnes. Il mesure 8,83 m de longueur, 2,67 m de largeur et 2,35 m de hauteur. Il est armé d'un canon de 75 mm et de 4 mitrailleuses Hatchkiss de 8 mm. Il a une vitesse de 10 à 12 km/h sur route. 8 hommes peuvent y rentrer. Il a été produit à 400 exemplaires. Le Schneider pèse quant à lui 13 tonnes. Il mesure 6,32 m de longueur, 2,05 m de largeur et 2,3 m de hauteur. Il est armé d'un canon court coaxial de 75 mm et de 2 mitrailleuses Hatchkiss de 8 mm. Il a une vitesse de 7 km/h au maximum. 6 hommes peuvent y rentrer. Il a été produit à 400 exemplaires. Enfin, le char Renault FT-17 pèse 6,5 tonnes. Il mesure 4,95 m de longueur, 1,73 m de largeur et 2,13 m de hauteur. Il est armé d'un canon de 37 mm et d'une mitrailleuse Hatchkiss de 8 mm. Il a une vitesse d'environ 8 km/h sur route. 2 hommes peuvent y rentrer. Il a été produit à 400 exemplaires.




Article du 13 avril 2017 I Catégorie : Vie de la cité


Galerie photo : Galerie photo : centenaire chars d'assaut

IMG_7681.JPG
IMG_7683.JPG
IMG_7685.JPG

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI