Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Maine et Loire. Ouverture de la pêche du brochet et du sandre le 1er mai

La Fédération de Maine-et-Loire pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique informe que lundi 1er mai à 6h15, c’est l’ouverture de la pêche du brochet et du sandre. Une date très attendue par les 38 500 pêcheurs du département.



Le 1er mai : la fête du travail, les beaux jours qui s’installent, le muguet,... et l'ouverture de la pêche du brochet et du sandre en Maine et Loire. Comme la quasi-totalité des cours d’eau et d’étangs français de seconde catégorie, les 1,5 millions de pratiquants en France dont 38 500 pêcheurs en Maine-et-Loire, ne manqueront pas ce rendez-vous. Cette date marque la possibilité de pratiquer leur loisir dans toute sa multiplicité tant en termes de techniques que de lieux de pêche. Il sera donc possible d’aller traquer le brochet et le sandre sur la Maine, l’Oudon, la Mayenne, la Sarthe, … et les nombreuses autres rivières ou plans d’eau de Maine-et-Loire. Le département est d’ailleurs doté d’un des réseaux hydrographiques les plus importants de France.
Les pêcheurs pratiqueront plusieurs techniques pour tenter de capturer un brochet ou un sandre : : pêche aux leurres (cuiller, leurres durs, leurres souples, etc.) ou pêche aux
vifs (poissons vivants ou morts). Selon une étude de la Fédération Nationale de la Pêche en
France en 2015, c’est un événement important pour les personnes détenant une carte de
pêche : 55 % des adhérents au réseau associatif privilégient la pêche aux leurres et 41 % la
pêche aux vifs. Le brochet fait également partie des espèces les plus recherchées : 42 % le
recherche en priorité, avec le sandre.

Etats des lieux de nos rivières et reproduction

La faible pluviométrie de l’hiver n’a pas permis aux rivières de retrouver un niveau « normal » pour la saison. Les nappes phréatiques n’ont également pas pu se remplir. Des craintes peuvent être émises durant l’été si des précipitations importantes ne tombent pas pendant les semaines à venir.
La reproduction du brochet s’effectue entre le mois de février et celui d’avril. Il lui faut des zones humides (fossés, queues d’étang, bassins aménagés, prairies inondables…) où la végétation est présente. Cette année, les conditions climatiques ont permis une reproduction correcte où les zones de frayères ont pu se remplir en eau. Le brochet connait des difficultés pour sa reproduction depuis quelques années en raison de l’action humaine (disparition des zones humides). La Fédération de pêche de Maine-et-Loire mène des actions d’aménagement de frayères pour contrecarrer ce déficit. De plus, la pisciculture de Montayer à Brissac-Quincé (propriété de la Fédération) permet la culture de jeunes brochets dans des bassins spécifiquement aménagés et qui sont réintroduits dans les rivières de Maine-et-Loire (8 000 individus en 2016).
En ce qui concerne le sandre, la période de reproduction débute au mois d’avril et se termine à la fin du mois de mai. Le sandre se reproduit sur des fonds durs de type gravière par exemple. Le sandre est vulnérable et attaque facilement des proies lors de la reproduction afin de défendre son nid. Atention, des réserves spécifi ques sont mises en place sur de nombreux cours d’eau du Maine-et-Loire pour protéger la reproduction du sandre (du 1er mars au 31 mai). Toute activité de pêche est interdite sur ces secteurs. Elles sont normalement matérialisées par des pancartes. Il est possible de consulter notre document « réserves spécifiques » sur notre site Internet (www.fedepeche49.fr).

Réglementation 2017

Tailles de capture
Attention, la réglementation a changé sur certains points et est donc à prendre en considération depuis le 1er janvier 2017, par arrêté départemental :
– La taille de capture du brochet passe de 50 cm à 60 cm.
– La taille de capture du sandre passe de 40 cm à 50 cm.
– La taille du black-bass reste à 30 cm.
Si un pêcheur souhaite pêcher dans un autre département, il faut prendre contact avec la fédération concernée pour connaître la réglementation appliquée. Mais un grand nombre d’entre elles ont également adopté ces tailles de capture. Rappelons que la taille de capture est un outil réglementaire, pour permettre à certaines espèces (celles les plus convoitées
par les pêcheurs) d’avoir la chance de se reproduire au moins une fois avant d’être « capturables ». L’augmentation des tailles en 2017 a donc pour but de laisser davantage de temps à ces espèces pour se reproduire. Les poissons qui n’atteignent pas la taille légale de capture, doivent être obligatoirement remis à l’eau immédiatement.

Quota de capture pour les carnassiers
L’évolution de la réglementation a fi xé, à partir de 2017, un quota de capture pour les carnassiers (brochet, sandre et black-bass). Le prélèvement journalier par pêcheur est limité à 3 carnassiers (dont 2 brochets maximum). Cette mesure est nationale : elle s’applique donc sur l’ensemble du territoire français.

Cartes de pêche 2017
Avant d’aller à la pêche, il faut penser à prendre une carte pour pratiquer sa passion en toute légalité. Il existe divers types de cartes (annuelle, hedbomadaire, découverte, journalière, etc.) Deux solutions s’offrent au pêcheur pour se procurer sa carte :
- se rendre chez un dépositaire
- acheter sa carte en ligne sur le site www.cartedepeche.fr
En 2018, les cartes devront être prises obligatoirement sur le site www.cartedepêche.fr.

La Pêche en Maine-et-Loire en quelques chiffres
- 38 500 pêcheurs
- 40 associations de pêche Agrées pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (AAPPMA)
- 1 association de pêcheurs amateurs aux engins (ADAPAEF)
- 2300 km de rivières
- 500 hectares de plans d’eau
- 48 espèces de poissons recensées


Article du 25 avril 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI