Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Gel : des dégâts, mais ce n'est pas le 27 avril de triste mémoire

L'année dernière à la même date, le gel faisait des ravages de triste mémoire. Le manque à gagner dans les vignes du Saumurois, de l'Anjou et de la Touraine, approchait les 250 millions d'euros. Un vrai manque pour l'économie régionale. Les vignerons ont usé de beaucoup de moyens (relire notre article d'hier) pour protéger leur récolte.



Des températures de -1 à -3 degrés sur certaines zones, un an jour pour jour après la gelée noire de 2016... Les viticulteurs ont constaté les dégâts en ce début d’après-midi, même s'il est encore trop tôt pour mesurer leur ampleur. Le gel ce jeudi a été plus fort que celui mercredi. En Saumurois, les zones près du Puy-Notre-Dame ont été peu touchées. « Ce sont celles situées dans la plaine de Mollay, Saint-Cyr-en-Bourg/Varrains, qui ont le plus été impactées », explique la vigneronne Amélie Neau.

« On verra mieux dans quelques jours »

Dans le vignoble, on pouvait voir ce jeudi matin d'épaisses fumées noires de feux de paille allumés pour estomper les rayons du soleil pour que ceux-ci ne grillent pas la végétation couverte de givre. Pour Nicolas Daheuiller, vigneron à Varrains, le gel a été surprenant : « Sur certaines baguettes, qui n'étaient pas encore pliées, ce sont le premier et le dernier bourgeon qui ont été gelés. Pas ceux du milieu ». Pour Noël Girard, vigneron aussi à Varrains, la surprise vient aussi de ce manque de régularité : « C'est assez épars, il n'y a pas de concentration sur une partie du vignoble. C'est moins grave que l'année passée, mais il faut être prudent. On verra mieux dans quelques jours ».


Article du 27 avril 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :

27/04/2017 21:13:39 Commentaire de Enfumé

D'accord pour que les viticulteurs protègent leurs vignes, mais un peu d'intelligence et de bon sens leurs diraient d'éteindre ces brûlot le jour venue. L'air à Chacé est irrespirable et la fumée est maintenant rentrée dans les habitations. Et comme cela brûle encore ce soir bravo la pollution.


28/04/2017 07:39:16 Commentaire de kevin

Oui et vers chaintre les bottes de paille sou les fil telephonique.La vigne souffre peut etre mais soyez sympa vous n 'etes pas seule sur terre.


28/04/2017 11:29:27 Commentaire de eric. d

Ne vous inquiétez pas car quand M. macron serat au pouvoir , il va liberaliser le travail et les entreprises et quand il gèlera en France nous pourrons acheter quand même du vin bordeaux, cabernet etc. venuent d'Australie. Et comme nous allons pouvoir planter de la vigne partout et bien quand il gèlera à droite nous aurons celui de gauche et sur la quantité il y aura toujours une petite bouteille à boire et encore moins chere.Donc le 7 votez pour avoir toujours du vin et pas chére.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI