Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



L'agonie du Grand Moulin de Gennes dépite...

Les amis du grand moulin de Gennes rompent le grand silence de la municipalité sur la destruction d'un élément du patrimoine local.


Le Grand Moulin de Gennes, le 28 avril 2017


Le grand moulin de Gennes résistait. Pour Louis-Marie Beavois, membre de l'association de défense de l'édifice, "on a vu ses dépendances détruites une à une, le plus discrètement possible depuis le mois de février." Et d'aller pus loin en regrettant : "Son tour est venu. des machines lui ont arraché ses portes, ses fenêtres, son toit, sa charpente, ses planchers et pour finir, ses pierres, soigneusement rangées pour être revendues, éparpillées, retaillées pour "habiller" quelques murs en béton, pour faire « ancien ». Nous rappelons que ce moulin à eau était l'un des derniers vestiges de la vie artisanale de Gennes avec son minotier inventeur, Louis Hubault, qui avait su s'adapter aux énergies modernes, en gardant comme support celle de l'eau. Ce moulin était, avec celui de Sarré, les survivants de huit moulins sur le cours de l'Avort qui traverse la commune. La pancarte du chantier annonce une prétendue «réhabilitation de l'espace urbain et hydraulique du grand moulin ». La somme de 206 080 €, en subvention en provenance de la région (ce sont nos impôts), cache évidemment un coût, pour la commune, beaucoup plus important qu'on se garde bien d'afficher."

Manque de consultation des populations

Et de continuer : "Ce sont quelques années de nos impôts qui sont confisquées pour un projet qui n'ose même pas s'avouer immobilier, décidé sans consultation des habitants, notamment ceux des communes désormais rattachées à Gennes, par exemple Grézillé, dont a été détourné le budget qui était prévu pour réhabiliter l'ancienne salle des fêtes. Ces anciennes communes sont donc aussi menacées par cette destruction du « petit patrimoine local » que le président de la région, M. Bruno Retailleau, préconise de conserver et de valoriser pour le tourisme. Le centre-bourg n'a pas besoin de constructions neuves, mais d'une réhabilitation du quartier avec son architecture marquée par le tuffeau, le bois et l'ardoise."

Une requête : le respect du lieu

Enfin de conclure désolé : "L'îlot du grand moulin doit respecter l'engagement pris pour le patrimoine mondial de l'Unesco : un lieu où l'on respire, un lieu de culture locale, un lieu par où chacun aura envie de passer et de s'arrêter. Rendez-nous les pierres du moulin et respectez ses jardins !"


Article du 29 avril 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :

30/04/2017 10:15:16 Commentaire de Gertrude Pouille

Horrible, un vrai scandale ! Du saccage ! C'est vraiment se moquer de nous, abuser des mots ! «réhabilitation de l'espace urbain et hydraulique du grand moulin » Au fil des mois nous faire espérer pour donner un dernier coup fatal. Hypocrisie pure et simple Et l'on nous tartine sans cesse avec les obligations de et de ... pour respecter le paysage urbain, le site, l'histoire pour la moindre demande de travaux. Monstrueuse hypocrisie.


01/05/2017 10:40:31 Commentaire de Gennes = U Land' et Béton Land'

Conflits d'intérêts à gogo, les lotissements et agrandissement du supermarché semblent être les priorités...sans parler du désastre écologique finalement évité pour Joreau qui a failli accueilir les français qui ont besoin de chemins balisés et goudronnés pour faire du vélo en famille (le spectre de l'emploi était même brandi alors que P&V Center parc ne cherche localement que du personnel de nettoyage)...comment peut-on détruire un tel patrimoine naturel ? Ces élus locaux devraient arrêter les frais et prendre leur retraite plutôt que chercher leur intérêt personnel...Pitoyable cupidité ! Rénover oui mais Piétiner l'Histoire NON


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI